Les deux derniers de l'année. Ce week-end, Mar del Plata et Busselton accueilleront les ultimes épreuves Ironman de 2018.

Le plateau s'annonce beaucoup plus relevé pour l'épreuve argentine dont ce sera la deuxième édition.

Chez les hommes, trois athlètes ayant terminé dans le Top 10 du Mondial Ironman seront au départ : les Américains Tim O'Donnell (4e) et Andy Potts (8e) ainsi que l'Autrichien Michael Weiss (10e). Face à eux, on retrouvera l'Espagnol Eneko Llanos (récent lauréat en Arizona) et deux autres Américains Matt Hanson (vainqueur de l'Ironman du Texas) et Matt Chrabot (2e du récent Challenge Forte).

Côté féminin également, le plateau est royal. Pour preuve, 4 filles apparaissant dans les onze premières du Mondial Ironman seront de la partie : les Australienne Mirinda Carfrae (5e) et Sarah Crowley (6e), la Canadienne Angela Neath (8e) et l'Américaine Sarah Pampiano (11e).

Aucun pro tricolore tricolore n'est engagé. À noter toutefois la participation de Laurent Jalabert chez les groupes d'âges.

Départ de la course : dimanche 2 décembre à 6 h (10 h heure française)

En Australie, l'attraction de la course, qui fêtera sa 15e édition, sera Terenzo Bozzone, qui vient de faire un retour victorieux lors de l'Ironman 70.3 de Sydney neuf mois après son grave accident à vélo. Le Néo-Zélandais, qui a remporté les deux dernières éditions, compte bien réaliser le hat-trick.

Bozzone.jpg

Un autre ancien vainqueur de la course sera au départ : l'Australien Luke McKenzie, qui vient de prouver sa forme en triomphant lors du Challenge Taiwan.

Devraient être également redoutables pour le podium l'Australien Cameron Wurf et le Sud-Africain James Cunnama, respectivement 9e et 17e du Mondial Ironman.

Chez les femmes, on s'attend à un match à trois entre l'Allemande Mareen Hufe (2e en 2014, 2015 et 2017 et 13e à Hawaii), la Suissesse Caroline Steffen et l'Américaine Beth McKenzie (3e du récent Challenge Taïwan).

Aucun pro tricolore ne sera au départ d'une épreuve qui leur a souvent réussi : succès de Patrick Vernay en 2007 et 2009, Jérémy Jurkiewicz en 2013 et Denis Chevrot en 2014 (2e en 2015).

Départ de la course : dimanche 2 décembre 6 h 15 (samedi 1er décembre à 23h15 heure française).