Il nous a refait le coup. Comme l'an passé, Vincent Luis a remporté la finale de la WTS qui s'est déroulée aujourd'hui à Gold Coast. Cerise sur le gâteau pour le Français, il a décroché le titre de vice-champion du monde derrière l'Espagnol Mario Mola, sacré pour la 3e année consécutive.

Gold_Coast_Luis_Mola.jpg

La course a été particulièrement intéressante et pleine de rebondissements.

Il est 15h16 (7h16 en France) lorsque le starter libère les concurrents. Le niveau de la course est exceptionnelle. Ne manquent à l'appel que Léo Bergère (qui a choisi la course U23) et Alistair Brownlee (orienté sur le Long cette année).

La natation, qui s'est effectuée dans un mer agitée a été assez sélective. Certains favoris concèdent pas mal de terrain aux meilleurs nageurs (Richard Varga et Vincent Luis) : 29 secondes de retard pour l'Espagnol Fernando Alarza, 32 secondes pour Jacob Birthwistle, 36 secondes pour Richard Murray, 37 secondes pour Kristian Blummenfelt, 40 secondes pour Mario Mola.

Dès la sortie de l'aire de transition, un groupe d'échappés se constitue. Il est composé de Richard Varga, Vincent Luis, Henri Schoeman, Kristian Blummenfelt, Jonathan Brownlee, Dorian Coninx et Marten Van Riel. Un coup de théâtre va désorganiser le pack : la chute de Vincent Luis et Marten Van Riel dans un virage. Le Français et le Belge se relèvent heureusement assez vite et sans bobos.

Nullement perturbé, Van Riel attaque quelques kilomètres plus loin. Rejoint peu de temps après, le Belge remet ça aussitôt, suivi de Kristian Blummenfelt cette fois. A l'amorce du dernier tour, le duo possède 35 secondes d'avance sur les poursuivants, qui ont été repris par Mario Mola.

Nouveau rebondissement à 1 km du but. Victime d'un saut de chaîne, Van Riel doit laisser partir Blummenfelt. Il concèdera 28 secondes au Norvégien dans cette ultime boucle. Et derrière le Belge, les fauves sont tout près.

Blummenfelt résistera 6,5 km avant de se faire rejoindre par Mola et Luis. Derrière ce duo, Murray, Schoeman et Le Corre sont tout proches.

Vincent Luis placera finalement l'attaque décisive à 2,5 km du but. Le Génovéfain pouvait filer vers sa 3e victoire sur le circuit WTS et sa 2e médaille mondiale (NDLR : il avait décroché le bronze en 2015).

De son côté, Mario Mola, deuxième de l'étape, remporte son 3e titre mondial consécutif.

Bien que 3e sur cette manche, Richard Murray n'est pas parvenu à déloger du podium final l'Australien Jacob Birtwhistle (seulement 7e aujourd'hui).

Gold_Coast_podium_se_rie.jpg

Le Sud-African prive ainsi Pierre Le Corre d'une breloque. Le Montpellérain s'est consolé avec une belle 8e place au général final.

Le_Corre_ve_lo.jpg

La course à pied a été plus difficile pour Dorian Coninx, 15e à l'arrivée (13e au général).

Coninx.jpg

Peu de temps, avant cette course, la France avait déjà décroché l'or lors de l'épreuve relais mixte Juniors-U23. Dernier relayeur, Léo Bergère a battu au sprint le concurrent Néo-Zélandais.

Arrive_e_Berge_re.jpg

Il a d'ailleurs fallu la photo-finish pour les départager. Le Montois était complètement vidé à l'arrivée. Les autres tricolores étaient Paul Georgenthum, Sandra Dodet et Emilie Morier.

Gold_Coast_quatuor_relais.jpg

La France termine donc ces Mondiaux avec 7 médailles (8 si on compte la victoire de Vincent Luis sur la finale qui ne débouche pas à proprement parler sur une médaille) - or pour Alexis Hanquinquant et le relais mixte juniors/U23

- argent pour Cassandre Beaugrand, Vincent Luis, Paul Georgenthum et Elise Marc

- bronze pour Jules Ribstein

Classements

  • 1 Vincent Luis 1989 FRA 3 01:44:34 00:18:32 00:00:42 00:55:13 00:00:25 00:29:44
  • 2 Mario Mola 1990 ESP 1 01:44:48 00:19:12 00:00:39 00:54:39 00:00:24 00:29:55
  • 3 Richard Murray 1989 RSA 4 01:44:56 00:19:28 00:00:36 00:54:23 00:00:23 00:30:08
  • 4 Pierre Le Corre 1990 FRA 11 01:45:01 00:18:41 00:00:44 00:55:04 00:00:21 00:30:14
  • 5 Kristian Blummenfelt 1994 NOR 5 01:45:04 00:19:09 00:00:41 00:54:03 00:00:23 00:30:51
  • 6 Henri Schoeman 1991 RSA 7 01:45:06 00:18:33 00:00:40 00:55:16 00:00:21 00:30:18
  • 7 Jacob Birtwhistle 1995 AUS 2 01:45:46 00:19:04 00:00:35 00:54:48 00:00:21 00:31:00
  • 8 Jonathan Brownlee 1990 GBR 14 01:45:51 00:18:39 00:00:40 00:55:09 00:00:21 00:31:03
  • 9 Marten Van Riel 1992 BEL 10 01:45:56 00:18:43 00:00:38 00:54:58 00:00:22 00:31:17
  • 10 Tyler Mislawchuk 1994 CAN 8 01:45:57 00:18:54 00:00:39 00:54:57 00:00:24 00:31:05*

15 Dorian Coninx 1994 FRA 16 01:46:22 00:18:43 00:00:37 00:55:10 00:00:21 00:31:33

Général final

  • 1 - Mario Mola 1990 ESP 6 6081
  • 2 +1 Vincent Luis 1989 FRA 6 5060
  • 3 -1 Jacob Birtwhistle 1995 AUS 6 4884
  • 4 - Richard Murray 1989 RSA 6 4792
  • 5 - Kristian Blummenfelt 1994 NOR 5 3936
  • 6 - Fernando Alarza 1991 ESP 6 3520
  • 7 - Henri Schoeman 1991 RSA 5 3438
  • 8 +3 Pierre Le Corre 1990 FRA 6 3215
  • 9 -1 Tyler Mislawchuk 1994 CAN 6 3194
  • 10 - Marten Van Riel 1992 BEL 6 2960

13 +2 Dorian Coninx 1994 FRA 5 2422