Les Mondiaux U23 ont très bien réussi aux Français ces cinq dernières années. Pour preuve, les Bleus ont décroché 8 médailles, dont 4 en or (Raphaël Montoya l'an passé, Audrey Merle en 2015, Dorian Coninx en 2014 et Pierre Le Corre en 2013).

La série a de fortes chances de se poursuivre ce vendredi à Gold Coast (Australie) où se déroulent ces championnats du monde.

Tant chez les filles que chez les garçons, le dossard numéro un sera porté par un tricolore, Cassandre Beaugrand et Léo Bergère.

Côté féminin, Cassandre Beaugrand aura à cœur de confirmer ses superbes performances de ces dernières semaines (victoire à Hambourg et 3e place lors de l'Euro de Glasgow).

Les principales rivales de la Pisciacaise seront de nationalité américaine et ont décroché un titre mondial l'an passé.

Sacrée chez les juniors à Rotterdam, Taylor Knibb n'a pas pour le moment obtenu les résultats souhaités au plus niveau. Ses deux dernières performances (2e de la coupe du monde de Lausanne et 9e de la WTS de Montréal) semblent démontrer un certain regain de forme.

Tenante du titre de cette course, Tamara Gorman est un peu dans le même cas que sa compatriote. Sa seule bonne prestation notoire est une 2e place lors de la coupe du monde de Chengdu. Mais gageons qu'elle saura se réveiller le Jour J.

Elles seront quelques unes à guetter une défaillance des trois favorites : la Néo-Zélandaise Nicole van der Kaay (9e de la WTS de Leeds), l'Italienne Angelica Olmo (3e de la coupe du monde d'Astana) et les Françaises Sandra Dodet (lauréate de la coupe du monde d'Astana) et Émilie Morier (2e de la coupe du monde d'Astana).

WTS TRIATHLON WORLD HAMBURG 2018

WTS TRIATHLON WORLD HAMBURG 2018

Chez les garçons également, trois candidatures semblent se détacher. Auteur de deux Top en WTS (4e à Abu Dhabi et 10e à Hambourg), Léo Bergère, seul tricolore engagé, semblent présenter les meilleurs garanties.

WTS TRIATHLON WORLD HAMBURG 2018

Mais, le Hongrois Bence Bicsak a, lui aussi réalisé des performances de choix cette saison (5e à Yokohama et 9e à Montréal). Troisième favori, l'Espagnol Antonio Serrat Seoane a montré qu'il était en gros progrès lors de ses deux dernières courses (8e de l'Euro de Glasgow, 10e de la WTS de Montréal).

Peuvent être cités comme outsiders l'Allemand Lasse Lührs (12e de la WTS de Montréal), le Néo-Zélandais Hayden Wilde (9e de la coupe du monde de Lausanne) et le Hongrois Mark Devay (7e de l'Euro de Glasgow).

Format : Courte Distance (1 500-40-10)

Programme

Vendredi 14 septembre

- départ course U23 femmes : 10h00 (2 h du matin)

- départ course U23 hommes : 12h45 (4h45 du matin)