La 13e édition du Time Triathlon Alpe d'Huez LD a rendu son verdict. Sans surprise, le Belge Frederik Van Lierde n'a pas eu de concurrence chez les garçons. De retour aux affaires, la Suissesse Emma Bilham a de son côté laissé peu de chances à ses adversaires chez les filles. Sous la canicule, les deux vainqueurs s'imposent au terme d'un cavalier seul. Bien lancé dans la roue du Belge, Sylvain Sudrie n'a pu défendre ses chances après une lourde chute. Aucun Français sur les podiums. Dommage.

DEPART.jpg

Le décor
Sur les bords du Lac du Verney, ils étaient près de 1 100 courageux engagés pour affronter le terrible parcours du Time Triathlon Alpe d'Huez version Longue Distance. La bonne nouvelle du jour : une eau mesurée à 18,3 °C. Chouette ! Pas de quoi nager sans combinaison, certes, mais c'est tout de même près de 3 degrés de plus que l'année dernière. Romain Grosjean, le pilote français de Formule 1 de l'écurie Haas, 14e le week-end dernier du Grand Prix de Hongrie, dossard 1064, était l'une des attractions du parc à vélos. GROSJEAN-PARC.jpg
Romain Grosjean avant le départ.

Autre invitée de marque : la chaleur. La journée promettait d'être chaude avec 35 degrés à l'ombre attendus au plus fort. Conseils des organisateurs : rester bien concentré sur son hydratation, ne rater aucun ravitaillement et bien se badigeonner de crème solaire au fil des stands La Roche-Posay positionnés tout au long du parcours. Le menu ? 2,2 km de natation en deux boucles dans les eaux translucides du Lac du Verney, 118 km de vélo avec 3 200 m D+ comprenant le col de l'Alpe du Grand Serre, le col du Malissol, celui d'Ornon puis la montée des 21 virages de l'Alpe d'Huez. Enfin, 20 km de course à pied en trois boucles mi trail mi route. Bon appétit !

Le déroulé hommes
Sylvain Sudrie mène toute la natation avec les autres favoris dans ses pieds. Il sort 1er de l'eau en 30'28 devant Frederik Van Lierde, Beau Smith et quelques secondes devant Kevin Rundstadler entre autres. SORTIE-NATATION-SUDRIE.jpg
Sylvain Sudrie en tête à la sortie d'eau.

Plus rapides en transition, Sudrie et Van Lierde prennent leurs distances dans la vallée, le Français suivant la roue du Belge. Dans le 1er col, l'Alpe du Grand Serre, Frederik Van Lierde décroche Sylvie Sudrie qui décide de suivre son propre rythme. Il accuse au sommet (km 42) 2'16 de retard sur le favori du jour. Kevin Rundstadler et Albert Moreno, sont 3e et 4e à 2'32 et 2'33. KEVIN-VELO.jpg
Kevin Rundstadler dans l'Alpe du Grand Serre.

Le Belge avale les kilomètres en tête en direction de Valbonnais et creuse les écarts. Derrière, Sylvain Sudrie chute dès la descente de l'Alpe du Grand Serre et abandonne tout espoir de bien figurer. Au sommet du col d'Ornon (km 94), Fred Van Lierde dispose de 4'30 sur son compatriote Sven Van Luyck sorti 35e de l'eau à près de 4' de la tête, 5'38 sur Albert Moreno et 6'59 sur Kevin Rundstadler. Au pied de l'Alpe d'Huez, l'homme de tête a encore profité de la descente et des quelques kilomètres de plat pour prendre 30 secondes de plus sur ses adversaires. Cette avance de plus de 6' sur ses premiers poursuivants lui permet de gérer sa montée. Seul Sven Van Luyck, auteur du meilleur chrono en 53'11, va lui reprendre du temps dans l'ascension. VAN-LIERDE-VELO.jpg
Frederik Van Lierde dans les 21 virages.

À T2, il n'a plus que 3'45 de retard sur Van Lierde. Albert Moreno est à 9'. Un duel entre les deux Belges va-t-il avoir lieu ? Non. Victime d'une petite insolation, Sven Van Luyck est obligé de s'asseoir quelques instants puis de marcher dans le parc à vélos avant d'entamer le 2e tour à pied. Le Belge aura le mérite de répartir et de terminer la course.

VAN-LIERDE-CAP.jpg

À l'avant, Frederik Van Lierde ne fléchit pas et se permettra de gérer son dernier tour. Il s'impose en 5h59'52. L'Espagnol Albert Moreno conserve la deuxième place en 6h06'24, juste devant Timothy Van Houtem en 6h08'14, auteur d'un beau rapproché après être sorti de l'eau en 56e position à près de 7 minutes de Van Lierde. ARRIVEE-VAN-LIERDE.jpg
Encore une belle victoire pour le champion belge.

Le déroulé femmes
Emma Bilham sort la première de l'eau en 32'26. Elle précède Carrie Lester de 8 petites secondes (32'34). La Suissesse et l'Australienne partent dans la vallée, mais la première est plus puissante et creuse l'écart dans ces longs faux plats descendants. Au km 14, Emma Bilham bénéficie déjà de 1'45 d'avance sur son adversaire. Partie sur un rythme plus prudent, Carrie Lester laisse faire et s'économise dans l'Alpe du Grand Serre.

BILHAM-VELO.jpg
Emma Bilham dans l'Alpe du Grand Serre.

Au sommet, km 42, elle passe même en 3e position juste derrière une Céline Bousrez surpuissante car sortie de l'eau 72e au scratch à 7' de Bilham et juste devant la Belge Alexandra Tondeur 4e, elle aussi sortie assez loin (43e à 4'). Les trois filles se tiennent en 17 secondes seulement mais elles évoluent à plus de 6' d'Emma Bilham. Ce trio s'étire, mais se reforme finalement au sommet du col d'Ornon. Surtout, il accuse désormais près de 9' de retard sur la tête, écart maintenu au pied des 21 virages. Des trois femmes, Céline Bousrez est la première à craquer et voit s'éloigner peu à peu ses deux adversaires. Carrie Lester effectue la meilleure montée en 1h03'26 (meilleur chrono féminin) et reprend 7'30 à Emma Bilham.

ARRIVEE-BILHAM.jpg
À T2, elle s'élance avec 1'30 seulement de retard sur la Suissesse. Alexandra Tondeur est 3e à 3'43. Solide en tête de course, Emma Bilham parcourt les 20 km en 1h34, s'impose après 6h51'21 d'effort et conserve une petite minute d'avance sur la ligne. Plus rapide à pied, Alexandra Tondeur chipe la 2e place à Carrie Lester qui monte sur la 3e marche du podium qui se joue en seulement 1'45.

LESTER-CAP.jpg
Carrie Lester, en préparation pour l'Embrunman termine 3e.

ARRIVEE-TONDEUR.jpg
Alexandra Tondeur prend finalement la 2e place à une petite minute d'Emma Bilham.

Cavaliers seul
Les deux courses ont connu le même scénario. Sortis en tête de l'eau, Emma Bilham et Frederik Van Lierde sont restés en tête toute la journée. Ils ont tous les deux creusé de gros écarts jusqu'au pied de l'Alpe d'Huez avant de gérer la montée des 21 virages. Si le Belge a connu une course à pied tranquille car largement en avance, la Suissesse a dû batailler un peu plus et rester bien concentrée pour contenir le retour de la Belge Alexandra Tondeur. La bataille a par contre fait rage pour les accessits entraînement quelques défaillances. Victime d'une insolation alors qu'il évoluait en 2e position à 3'45 de Van Lierde, le Belge Sven Van Luyck est tout de même allé au bout de son effort en prenant la 4e place en 6h10'22.

Pas de Français sur les podiums
Sur cette 13e édition, le podium s'est refusé aux Français. La meilleure place est à mettre au profit de Céline Bousrez qui termine 4e de la course féminine. « Je ne peux être que très satisfaite de cette place tant cette épreuve est magnifique mais extrêmement exigeante. Il faut véritablement féliciter tous les finishers de cette course. Devant moi, ce sont des championnes dont certaines préparent de gros rendez-vous », a-t-elle lancé au micro sitôt la ligne franchie. BOUSREZ-VELO.jpg
Céline Bousrez dans la montée de Malissol.

Chez les hommes, le premier tricolore est Manuel Roux en 6e position. Il devance Colin Arros (7e) et Kévin Rundstadler (8e). Au moins un Bleu était toujours monté sur le podium ces six dernières années. ARROS-CAP.jpg
Colin Arros et sa magnifique fusée !

À noter qu'à 19 ans, Baptiste Neveu, le fils de Cyrille Neveu, termine l'épreuve à la 91e place après 7h36'55 d'effort pour sa première participation, réconforté ici par sa Maman, Laurence. BAPTISTE.jpg

Frustration pour Sylvain Sudrie
Repris dans la descente du premier col de la journée, l'Alpe du Grand Serre, par Alberto Moreno et Kevin Rundstadler, le double champion du monde ITU Longue Distance (2010 et 2016) est parti à la faute en prenant un virage un peu trop serré. Une chute lourde, mais pas de casse, des brûlures et une hanche douloureuse. Sylvain Sudrie a tout de même décidé de remonter sur son vélo pour terminer les 68 derniers kilomètres au mental avant de mettre pied à terre à T2 pour ne pas aggraver ses blessures. « Je garderai tout de même un bon souvenir de ce parcours magnifique et TRÈS exigeant », a-t-il déclaré après son abandon. SUDRIE-VELO.jpg
Sylvain Sudrie avant sa chute.

Romain Grosjean a fini...
… en 8h21'26 ! Pour son baptême du feu, le pilote de F1 n'a pas choisi l'épreuve la plus facile d'autant plus dans ces conditions de canicule. Sorti 632e de l'eau en 50'16, il a ensuite bouclé son parcours vélo en 5h36'22 dont 1h18'42 pour la seule montée de l'Alpe d'Huez. Il lui a ensuite fallu 1h48'42 pour avaler les 20 km de course à pied et franchir ainsi la ligne d'arrivée en 197e position. Challenge personnel validé ! CAP-GROSJEAN.jpg
Romain Grosjean est officiellement triathlète !

Top 10
Hommes

  • 1 Frederik Van Lierde (Bel), 5h59'52
  • 2 Alberto Moreno (Esp), 6h06'24
  • 3 Timothy Van Houtem (Bel), 6h08'14
  • 4 Sven Van Luyck (Bel), 6h10'22
  • 5 Scott De Filippis (Usa), 6h13'06
  • 6 Manuel Roux (Fra), 6h18'50
  • 7 Colin Arros (Fra), 6h20'57
  • 8 Kevin Rundstadler (Fra), 6h24'49
  • 9 Amaury Dehez (Esp), 6h27'11
  • 10 Arnaud Margot (Sui), 6h29'18

Femmes

  • 1 Emma Bilham (Sui), 6h51'21
  • 2 Alexandra Tondeur (Bel), 6h52'22
  • 3 Carrie Lester (Aus), 6h53'06
  • 4 Céline Bousrez (Fra), 7h04'31
  • 5 Elisabetta Curridori (Ita), 7h09'41
  • 6 Lisa Roberts (Usa), 7h12'12
  • 7 Dolça Olle (Esp), 7h23'53
  • 8 Marion Gay-Pageon (Fra), 7h32'04
  • 9 Merce Tussel (Esp), 7h32'42
  • 10 Sione Jongstra (Hol), 7h36'15

Voici enfin quelques photos d'ambiance :

COL-D_ORNON-VELO.jpg AMBIANCE-CAP.jpg CAP-CASCADE.jpg