Vitoria-2.jpg

L'édition 2018 du triathlon Vitoria-Gasteiz qui s'est déroulée début juillet a encore connu un franc succès tant au niveau de l'organisation que de la participation aux deux formats Half et full distance. Sous un soleil magnifique, les concurrents ont pu apprécier les beaux paysages de cette région du nord de l'Espagne, située près de Bilbao, avec une arrivée en fanfare sur la très jolie place centrale où la ferveur des encouragements de la foule a bien aidé les nombreux participants.

Half distance
Sur le format Half, l'Écossais George Goodwin a signé à 21 ans sa plus belle victoire, le tout dans un chrono canon de 3h53'18. Auteur d'une bonne natation et d'un très bon vélo, le Britannique a ensuite géré sa course à pied pour ne pas être inquiété. Dans un moins bon jour, le Majorquain Miguel Angel Fidalgo a pris la 2e place en 4h02'29 suivi du Catalan Erik Merino en 4h06'57 3e cette année et ravi d'avoir gagné une place par rapport à 2017 (4e). Vitoria-3.jpg

La course femme a vu la victoire de la Catalane Judith Corachan, déjà vainqueur en 2017, et qui n'a pu retenir ses larmes en coupant la ligne. Elle a construit son succès à vélo. Le podium est complété par Helene Alberdi 2e et par la Canadienne Sarah Kim Bonner, qui a ainsi obtenu son premier podium dans sa carrière professionnelle. Vitoria-4.jpg

Full distance
Alex Santamaria, le vainqueur 2014, mais également 2e en 2015 et 2016, s'est de nouveau imposé sur cette édition 2018. « Le Triathlon de Vitoria est l'endroit rêvé pour pratiquer et aimer le triathlon, c'est pourquoi depuis 2014, je n'ai jamais arrêté de rêver de repasser la ligne en 1re position », s'est-il enthousiasmé au micro juste après sa victoire. Deuxième sur le podium, Xavi Torrades était également ravi de sa position, bien qu'il ait perdu des places sur la partie vélo pour finalement les regagner à pied. Le podium est complété par le Guatemaltèque Raul Tejada, satisfait également de monter sur la boîte et qui a longuement remercier la foule pour ses encouragements. Vitoria-1.jpg

La course féminine fut aussi très excitante avec de nombreux rebondissements, mais à la fin, c'est Sonja Skevin qui s'est imposée en 9h29'04 suivie de la Portugaise Vanessa Pereira en 9h33'36 et de l'Espagnole Ruth Brito en 9h34'14 pour un final haletant entre les trois athlètes. Vitoria-5.jpg

Vitoria-6.jpg