Les Bleus ont souvent brillé de mille feux lors des Mondiaux Longue Distance. Lors des onze dernières éditions, ils ont récolté pas moins de seize médailles dont 7 en or (deux pour Julien Loy, Bertrand Billard et Sylvain Sudrie, une pour Cyril Viennot). Il y aurait dû en avoir une de plus l'an passé si ce dernier n'avait pas été victime d'un accident. Autant dire que le Dolois sera avide de revanche ce samedi pour l'édition 2018 qui se déroulera à Fyn (Danemark).

La tâche est dans ses cordes car la concurrence qui se présente face à lui n'est pas extraordinaire. Seront ainsi absents les trois premiers de l'an passé (Sanders, Amberger et Gambles).

Le danger pour le Jurassien devrait surtout venir de l'Italien Giulio Molinari (5e de l’Ironman de Nice), du Suisse Ruedi Wild (2e de l'Ironman de Suisse 2017), de l'Estonien Marko Albert (lauréat de l'Ironman de Nouvelle-Zélande) et, pourquoi pas, du deuxième pro français engagé Kevin Maurel (3e de l'Ironman 70.3 Pays d'Aix).

IRONMAN 70.3 AIX-EN-PROVENCE TRIATHLON 2018

N'oublions pas également le local Martin Jensen, qui est déjà monté à trois reprises sur le podium lors de ces Mondiaux.

Chez les femmes également, la tenante du titre Sarah Crowley a décliné la lutte. Vainqueur en duathlon avec Andreas Schilling, le Danemark a encore de grandes chances de décrocher l'or dans cette course. Grande habituée de la course (1e en 2014 et 2e en 2015, 2013 et 2012), Camilla Pedersen compte bien triompher à domicile. Idem pour Helle Frederiksen (médaillée d'argent l'an passé) et Michelle Vesterby (2e de l'Ironman de Lanzarote).

Les locales n'auront toutefois pas la partie gagnée d'avance face aux Australiennes Annabell Luxford (2e de l’Ironman de Nice en 2017) et Dimity Lee Duke (3e de l'IM d'Australie 2017) et à la Belge Alexandre Tondeur (3e de l'Ironman 70.3 du Luxembourg).

PREVIEW TRIATHLON IRONMAN WORLD CHAMPIONSHIP HAWAII 2017

Aucune pro française ne sera au départ de la course.

Le départ sera donné à 7 heures dans le port d’Odense. Les concurrents auront à leur programme 3 km de natation en une boucle dans le port d’Odense, 121,5 km de vélo en deux tours à travers l’île de Fyn et 30,7 km de course à pied, toujours dans Odense.

LE PALMARÈS ANTÉRIEUR

Hommes

  • 2007 : 1 Julien Loy (Fra) 2 Xavier Le Floch (Fra) 3 Sébastien Berlier (Fra)
  • 2008 : 1 Julien Loy (Fra) 2 François Chabaud (Fra) 3 Martin Jensen (Dan)
  • 2009 : 1 Timothy O'Donnell (Usa) 2 Sylvain Sudrie (Fra) 3 Martin Jensen (Dan)
  • 2010 : 1 Sylvain Sudrie (Fra) 2 Timothy O'Donnell (Usa) 3 François Chabaud (Fra)
  • 2011 : 1 Jordan Rapp (Usa) 2 Joseph Gambles (Usa) 3 Sylvain Sudrie (Fra)
  • 2012 : 1 Chris McCormack (Aus) 2 Eneko Llanos (Esp) 3 Dirk Bockel (Lux)
  • 2013 : 1 Bertrand Billard (Fra) 2 Terenzo Bozzone (Nzl) 3 Dirk Bockel (Lux)
  • 2014 : 1 Bertrand Billard (Fra) 2 Sylvain Sudrie (Fra) 3 Cyril Viennot (Fra)
  • 2015 : 1 Cyril Viennot (Fra) 2 Martin Jensen (Dan) 3 Joe Skipper (Aus)
  • 2016 : 1 Sylvain Sudrie (Fra) 2 Cyril Viennot (Fra) 3 Matt Chrabot (Usa)
  • 2017 : 1 Lionel Sanders (Can) 2 Joshua Amberger (Aus) 3 Joseph Gambles (Aus)

Femmes

  • 2008 : 1 Chrissie Wellington (Gbr) 2 Charlotte Kolters (Dan) 3 Yvonne van Vlerken (Ned)
  • 2009 : 1 Jodie Swallow (Gbr) 2 Rebekah Keat (Aus) 3 Delphine Pelletier (Fra)
  • 2010 : 1 Caroline Steffen (Sui) 2 Yvonne van Vlerken (Ned) 3 Virginia Berasategui (Esp)
  • 2011 : 1 Rachel Joyce (Gbr) 2 Leanda Cave (Gbr) 3 Meredith Kessler (Usa)
  • 2012 : 1 Caroline Steffen (Sui) 2 Camilla Pedersen (Dan) 3 Jodie Swallow (Gbr)
  • 2013 : 1 Melissa Hauschildt (Aus) 2 Camilla Pedersen (Dan) 3 Rachel McBride (Can)
  • 2014 : 1 Camilla Pedersen (Dan) 2 Kaisa Lehtonen 3 Andrea Hewitt (Nzl)
  • 2015 : 1 Mary Beth Ellis (Usa) 2 Camilla Pedersen (Dan) 3 Kaisa Lehtonen (Fin)
  • 2016 : 1 Jodie Swallow (Gbr) 2 Caroline Steffen (Sui) 3 Rachel McBride (Can)
  • 2017 : 1 Sarah Crowley (Aus) 2 Helle Frederiksen (Dan) 3 Heather Wurtele (Can)