Les organisateurs du Tours'Nman peuvent être doublement satisfaits. D'une côté, leur première édition s'est très bien passée. De l'autre, leur ambassadeur, Toumy Degham a remporté la course. Mais que ce fut dur pour le Tourangeau, qui après avoir compté près de 20 minutes d'avance a vu son avance fondre comme neige au soleil dans les dix derniers kilomètres. Au bout du compte, il ne lui en restait plus que quatre sur la ligne.

Heureusement pour le champion de France militaire, son dauphin, l'Irlandais Peter Kern, a connu lui aussi des périodes de moins bien durant son marathon.

Tout avait commencé de manière idyllique pour Toumy Degham. Comme les 600 autres concurrents, il s'était positionné sur le ponton de départ sous les coups de 7 heures.

Ambiance-depart-rolling.jpg

À ce moment-là, la météo était plutôt inoffensive : temps lourd mais sans précipitations.

Le premier à s'extraire des eaux du Cher était Jérémy Lede.

1ER-SORTIE-NATATION-HOMME.jpg

L'Asniérois était suivi à 13'' par Toumy Degham. Le trou était fait avec le reste de la meute. Il fallait attendre 1'40 pour voir arriver le troisième Wilfrid Gruel. Celui-ci précédait d'une minute trente les frères Paqui, Kevin et Rudy.

Quant à l'invité de dernière minute, l'Irlandais Peter Kern (3e du récent Frenchman), il avait, de son côté, concédé plus de 8 minutes.

En sortant de l'eau, les concurrents eurent la désagréable surprise de constater que la pluie avait fait son apparition. Et pas qu'une simple bruine. La première victime de cette météo difficile était Franky Viéville (Stade Français), contraint à l'abandon suite à une chute.

Il faudra attendre le 40e km pour que le soleil reprenne ses droits. Nullement déstabilisé par les éléments, Toumy Degham en avait déjà profité pour faire le trou.

toumy-velo-pluie.jpg

Seul Peter Kern était parvenu tant que bien à mal limiter la casse.

kern-velo.jpg

À mi-course, lors de son passage sur la piste de speedway, il était pointé à 7' du leader. Quant aux autres poursuivants, Rudy Paqui (photo ci-dessous), Stéphane Verrier (Torcy), Jérémy Le Meur (Vernouillet Triathlon) , ils accusaient déjà des retards supérieurs au quart d'heure.

rudy-paqui-velo.jpg

Peut-être certains d'entre eux ont-ils perdu du temps en admirant les différents châteaux présents sur le parcours !

La 2e boucle ne fera qu'accentuer la domination de Toumy Degham. A son retour dans l'aire de transition, le Tourangeau avait capitalisé un pécule (15') qui lui permettait d'envisager le marathon avec optimisme.

TRANSITION-TOUMY.jpg

Derrière son premier dauphin, la lutte promettait d'être intense pour la médaille de bronze car ils étaient plusieurs à se tenir dans un mouchoir de poche.

Les deux premiers tours du marathon avaient plutôt tendance à rassurer les supporters de Toumy Degham, qui avait maintenu peu ou prou son avance. La première inquiétude arriva lorsque les pointages du 24e km annoncèrent que le leader ne possédait plus que 13' d'avance.

La décrue se poursuivit au fil des kilomètres pour notre ambassadeur qui se transforma en Yohann Diniz à plusieurs reprises.

Autant dire que la ligne d'arrivée fut accueillie avec un grand soulagement par le chouchou du public, qui s'effondra d'épuisement aussitôt la banderole coupée.

ARRIVEE-TOUMY-CUIT.jpg

Tandis que Peter Kern décrochait logiquement l'argent, le bronze revenait à l'Espagnol Javier Perez Suarez, revenu du diable vauvert.

ARRIVEE-3EME-HOMME.jpg

Belles fins de course également de Frédéric Martin (Tobesport) et David Hélis (Stade Niortais), respectivement 4e et 5e.

Chez les femmes, la lauréate, Béatrice Le Téno (Stade Français) a attendu le 90e km pour prendre les rênes de la course. Aucune de ses rivales ne parviendra à soutenir la comparaison avec elle. C'est avec une avance proche des vingt minutes qu'elle ralliera la ligne d'arrivée.

ARRIVEE-1ERE-fille.jpg

Seront à ses côtés sur le podium Bénédicte Blanc (Ozoir) et Sandrine Guerbois (Andrézy).

Peu avant l'arrivée de la première féminine, l'orage avait décidé de s'inviter une nouvelle fois à la fête. Heureusement, nos amis triathlètes ne sont pas nés de la dernière pluie...

Quelques heures auparavant, les spectateurs avaient assisté aux arrivées victorieuses d'Aurélien Raphaël (Poissy Triathlon) et Léna Berthelot-Moritz (Vallons de la Tours), tous les deux archi dominateurs.

RAPHAEL-VELO.jpg

ARRIVEE-RAPHAEL.jpg

Cette dernière s'est même payée le luxe d'accéder au Top 10 du scratch (7e).

ARRIVEE-1ERE-DU-L.jpg

Malgré la météo versatile, les concurrents avouent avoir pris beaucoup de plaisir à la balade touristique proposée par les organisateurs (Tours Evènements et le comité départemental de triathlon 37) même si certains ont connu quelques malheurs.

AMBIANCE-AUTOSTOPEUR-VELO.jpg

Voici quelques images qui résument ce qu'ils ont vu :

AMBIANCE-CHATEAU-VELO.jpg

AMBIANCE-PONT-VELO.jpg

bords-de-loire-velo-pluie.jpg

AMBIANCE-CAP-CHER.jpg

AMBIANCE-CAP-STADE.jpg

Classements

XXL

Hommes

  • 1 Toumy Degham 9h13'43
  • 2 Peter Kern (Irl) 9h17'50
  • 3 Javier Perez Suarez (Esp) 9h23'26
  • 4 Frédéric Martin (Tobesport) 9h45'13
  • 5 David Hélis (Stade Niortais) 9h50'00
  • 6 Freddy Gabillard (Laval) 9h51'04
  • 7 Kevin Rouet (TCC 36) 9h55'18
  • 8 Quentin Menet (Asvel) 9h55'27
  • 9 Mathieu Morlet 9h55'37
  • 10 Loïc Larquié (Stade Niortais) 9h59'01

Femmes

  • 1 Béatrice Le Téno (Stade Français) 11h22'15
  • 2 Bénédicte Le Blanc (Ozoir) 11h41'35
  • 3 Sandrine Guerbois (Andrésy) 12h09'46

Triathlon L

Hommes

  • 1 Aurélien Raphaël (Poissy) 3h55'13
  • 2 Nathan Dortmann 4h03'26
  • 3 François Bodic (Red Star Club Champigny) 4h13'05
  • 4 Frédéric Dien (Le Club) 4h18'36
  • 5 Maxime Houdebert (TC Joué les Tours) 4h19'11
  • 6 Boris Chenal (TC Joué les Tours) 4h22'05
  • 7 Léna Berthelot Moritz (Vallons de la Tour) 4h23'46
  • 8 Amaury Lafourcade (Deloite Tour) 4h23'48
  • 9 François Fontaine (Angers) 4h25'43
  • 10 Jérémy Legout 4h26'10

Femmes

  • 1 Léna Berthelot Moritz (Vallons de la Tour) 4h23'46
  • 2 Anaïs Labalec 4h42'14
  • 3 Céline Rouault (Sas Tri 37) 4h51'55
  • 4 Aurélie Mathieu (Provins) 5h02'49
  • 5 Morgane Armiroli (Team Endurance 06) 5h08'57

Pour les résultats complets, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://toursnman.com/fr/resultats-2018.php#1_B2199C