La première épreuve de relais mixte internationale s’est déroulée jeudi soir à Nottingham. Au terme d’une course qu’elle a mené durant deux relais, la France décroche un joli podium.

Cassandre Beaugrand était la première Française à s’élancer. Sortie 2e de l'eau derrière Kirsten Kasper et avec quelques secondes d'avance sur le reste du paquet, les deux femmes ont pris seules la tête des opérations creusant peu à peu l'écart sur leurs poursuivantes, bien que la Française n'ait pris aucun relais à l'Américaine.

Relais_Nottingham-1.jpg
Cassandre Beaugrand dans la roue de Kirsten Kasper.

À pied, Cassandre Beaugrand a ensuite fait valoir ses qualités sur les 1,5 km du parcours pour passer le relais à Pierre Le Corre, qui a démarré la natation avec 8 secondes d’avance sur l’Américain Eli Hemming suivi de près par l’Anglais Thomas Bishop. Le Français n'a cessé d’accentuer son avance pour, à mi-course, taper dans la main de Mathilde Gautier avec 16 secondes d’avance.

Relais_Nottingham-2.jpg
À mi-course, Pierre Le Corre passe le relais à Mathilde Gautier avec 16'' d'avance.

Zaferes place les États-Unis en tête
Le troisième relais ne se passe pas comme les deux précédents pour les Français. En effet, l’Américaine, Katie Zaferes rejoint Mathilde Gautier dès la fin de la natation. En raison, d'une mauvaise transition, la Française perd la roue de l'Américaine.

Relais_Nottingham-3.jpg
La numéro 2 mondiale, Katie Zaferes a idéalement placé les États-Unis sur les rails de la victoire.

Tandis que Katie Zaferes continue sa démonstration à l'avant, Mathilde Gautier est rejointe par un petit groupe qui pointe à T2 à 35 sec de la tête et passe l'ultime en 6e position, mais à seulement 10 sec de la 3e place.

Un écart que Léo Bergère, dernier relayeur tricolore, a très vite comblé à vélo pour se retrouver à la lutte pour le podium face à l'Australien Ryan Bailee et le Hollandais Jorik Van Egdom. Si la victoire des Américains ne fait alors plus aucun doute et que la 2e place est assurée par un Jonathan Brownlee en petite forme, le suspense tient toujours pour la 3e marche. Plus rapide, Léo Bergère sème ses adversaires dans les derniers mètres et permet à l’équipe de France de ramener de nombreux points pour la France dans la perspective de la qualification olympique de Tokyo 2020. Une belle performance pour une composition de relais inédite.

Le Top 5

  • 1 États-Unis : 01:21'16
  • 2 Grande Bretagne : 01:21'45
  • 3 France : 01:21'57
  • 4 Australie : 01:21'58
  • 5 Pays-Bas : 01:22'02

Relais_Nottingham-5.jpg