ambiance_depart-1.jpg

La 15e édition du Triathlon de Belfort s'est ouverte aujourd'hui avec le format Longue Distance (1,9 – 90 – 19). La victoire est revenue au tenant du titre Belge François Reding (CC Chevigny Triathlon) qui réalise un doublé dans un scénario identique à 2016.

Ils étaient près de 700 à s'élancer ce matin depuis la presqu'île du Malsaucy. 700 triathlètes sous les ordres de Philippe Lang, le directeur de l'organisation du Triathlon de Belfort, pour lancer ce week-end de festivités autour du triple effort avec pas moins de huit épreuves organisées dont trois pour les enfants durant ces deux jours. Au total, 2 100 passionné(e)s et kids seront présents, record d'affluence de l'année dernière égalé pour ce rendez-vous Franc-comtois.

attente-1.jpg a_l_eau-1.jpg

Entièrement installé sur le site du Malsaucy après un exil l'année dernière dans le centre de Belfort pour la course à pied, les conditions étaient optimales pour lancer les hostilités avec 21°C dans l'eau. Composée de deux boucles avec sortie à l'australienne, la natation a vu Tom Ralite sortir en tête en 24'37 devant le local Victor Henry (Tri Val de Gray) en 25'14. Suivait derrière un trio composé de Yannick Laurent, William Haas et Jacques Martinez, trois hommes pointés une grosse minute derrière le leader, en 25'48.

natation-1.jpg

Sur le vélo, Victor Henry a très vite pris la tête de la course, possédant déjà 2' d'avance sur Tom Ralite après 30 km, puis 3'30 au pied du Ballon d'Alsace, la difficulté de ce parcours cycliste. En troisième position, Julien Mertens apparaissait à 4'42, devant François Reding, vainqueur ici-même en 2016, à 5'10 en compagnie de Benoît Chevallier.

Au sommet du Ballon (km 60), le point culminant du Territoire de Belfort à 1 247 m d'altitude, Victor Henry a accentué son avance sur son premier poursuivant, François Reding à 5', Tom Ralite ayant reculé en 5e position à 6' derrière Benoît Chevallier et Baptiste Domanico intercalés entre eux.

Après une descente vite avalée, ces hommes étaient rapidement de retour sur le site du Malsaucy. À T2, Victor Henry disposait de 4'50 sur François Reding, le tenant du titre qui se retrouvait ainsi dans la même situation qu'en 2017, c'est-à-dire en position de chasseur pour aller chercher la victoire. Il y a deux ans, le Belge avait mis tout le monde d'accord en signant le meilleur chrono à pied en 1h10'47 pour les 19 km du parcours, collant ainsi 6' à tout le monde sur sa discipline forte. Suivaient dans l'ordre Baptiste Domanico. Adrien Vuillier, Rudy Depret, Tom Ralite ou encore Benoît Chevallier, à près de 7'.

Henry-1.jpg

La première des trois boucles à pied allait donner le ton. De retour sur le site d'arrivée, François Reding n'accusait plus que... 1' de retard sur sa cible grayloise. Baptiste Domanico pointait à 3'30. Le Belge est-il parti vite pour impressionner et saper le moral de l'homme de tête ou existe-t-il tout simplement une voire deux classes d'écart entre les deux hommes. Les deux (voir témoignage ci-dessous) ! Toujours est-il qu'à la fin de la deuxième boucle et donc à l'entame de la dernière, le nouveau leader possédait déjà un confortable matelas de 4' sur l'ancien homme de tête et 5' sur Baptiste Domanico qui pouvait commencer à lorgner sur la 2e place fragile de son adversaire.

Reding_1-1.jpg

Au final, François Reding s'impose avec près de 7' d'avance. Baptiste Domanico chipe la 2e marche du podium devant le grand animateur du jour Victor Henry, 3e mais très heureux.

ILS ONT DIT :

François Reding (33 ans) : « Je suis parti à bloc, 5'30 je me suis dit que si ça courait bien devant je pouvais avoir du mal à rentrer. Après la première boucle, j'ai compris que ça allait le faire mais je n'ai pas relâché car je savais que derrière moi il y avait des garçons qui courraient vite aussi. Donc si jamais je craquais dans le dernier tour, il me fallait un peu d'avance. Je serai au VentouxMan la semaine prochaine, j'y ai une petite revanche à prendre, j'avais posé le vélo en 3e position en 2015 mais j'étais pris de crampes et j'avais terminé 18e. J'aimerais y faire un top 10 mais il va y avoir un gros niveau. Je ferai aussi l'Half Altriman et le nouvel Ironman 70.3 de Nice en septembre, voir si je peux me qualifier ou pas. Je fais beaucoup de courses en France, l'année dernière j'ai fait 11 half, tous en France. Pour du plus long, je tenterai Nice en 2019 et Embrun en 2020, c'est le plan de marche que je me suis fixé. »

Baptiste Domanico (27 ans) : « Je suis super heureux, c'est comme une victoire, je ne m'attendais pas à ça. Je m'étais fixé 4h30 et en fait j'ai fait mieux que ce que je pensais dans tous les sports. C'est juste énorme. Il y a 4-5 ans, je ne savais pas nager, j'avais peur de l'eau. Je sors de multiples périostites, mais là je n'ai eu aucune douleur. Par contre impossible de m'alimenter en sucré, j'ai dû manger une demie-barre en 4h de course. Je suis coach du Trilion Belfort, ce week-end nous sommes 81 sur les différentes courses plus une cinquantaine de gosses et on était 19 aujourd'hui sur ce format L. En tout, le club compte 210 licenciés. Je suis cycliste à la base, je commence à penser au Longue Distance, je pense m'inscrire à Embrun l'année prochaine. Le parcours vélo à l'air mythique. » Domanico-1.jpg

Victor Henry (22 ans) : « Je sors pas trop mal en natation, 2e, je reviens vite sur la tête en vélo, je ne me soucie pas trop des écarts, je reste souple. J'ai fait le Ballon un peu appuyé pour tenter de gagner un peu de temps, le retour tranquille, je pose avec 5' d'avance mais à pied j'ai vite compris que cela allait être compliqué. J'ai mal digéré la chaleur, jusqu'au 14e km j'étais dans le dur puis je termine mieux pour garder la 3e place. J'étais assez certain que ça allait revenir. Reding me passe à 18 km/h, je tente même pas d'accrocher, après il y a Baptiste que je connais un peu qui me passe, je suis un peu mais c'était dur. À la base, la course à pied c'est ma force, je vaux 32 min aux 10 bornes, mais en triathlon c'est pas pareil. Et l'année dernière, j'ai connu quelques petits ennuis de santé, c'est mon premier triathlon depuis 18 mois donc je suis très content. »

TOP 5
Hommes

  • 1. François REDING (CCCTRI, Bel), 4h12'36
  • 2. Baptiste DOMANICO (Trilion Belfort, Fra), 4h19'07
  • 3. Victor HENRY (Tri Val de Gray, Fra), 4h20'13
  • 4. Rudy DEPRET (Chimay Sharks Tri, Bel), 4h21'07
  • 5. Adrien VUILLIER (/, Fra), 4h21'29

Femmes

  • 1. Mélissa LAPP (Asptt Strasbourg, Fra), 4h46'00
  • 2. Marion CHRISTOPHE (Valenciennes, Fra), 4h50'42
  • 3. Flora COLLEDGE (Tri Engla, Gbr), 4h50'58
  • 4. Stéphanie LOUPPE (PMX, Bel), 5h00'38
  • 5. Aline KNECHTLI (/, Sui), 5h01'48

Toutes les informations sur les courses de cette fin de journée et de demain ici : http://triathlondebelfort.com

Tous les résultats ici : https://bit.ly/2J83wHa

ambiance_etang-1.jpg