Le champion du monde est de retour. Absent du podium lors des deux premières étapes (4e), Mario Mola a dominé de main de maître la 3e manche qui s'est déroulée aujourd'hui à Yokohama.

Cette ville japonaise réussit décidément bien à l'Espagnol, qui avait remporté les deux précédentes éditions. Cette course était importante car elle marquait le début de la période de qualification pour les JO de Tokyo.

Après une natation dominée, comme prévu, par le Slovaque Richard Varga (Ndlr : c'est la 24e fois que le Slovaque est sorti en tête de l'eau), le vélo a été marqué par une apathie générale du peloton. Aucune échappée n'ayant vu le jour, c'est un gros peloton de 44 unités qui a rejoint T2 en tête. Tous les favoris et nos 4 Bleus étaient présents dans ce pack.

Le suspense ne dura guère longtemps en course à pied. Net dominateur, Mario Mola s'échappa dès le début des 10 km. Personne ne le revit. L'Espagnol s'empressa de dédier sa 12e victoire sur le circuit WTS à sa compagne, Carolina Routier, victime d'un accident à vélo il y a quelques semaines.

Derrière le lauréate, la lutte fut plus intense pour la deuxième place. Alors que celle-ci semblait acquise à un autre Espagnol, Fernando Alarza, elle est finalement revenue à l'Australien Jacob Birtwhistle (4e podium sur le circuit).

Le Top 5 est complété par deux concurrents que l'on n'attendait pas à pareille fête : le Canadien Tyler Mislawchuck (qui avait déjà obtenu un Top 8) et surtout le Hongrois Bence Bicsák (dont c'était seulement la 2e participation à une WTS).

Quant à nos Bleus, ils réalisent certes un tir groupé, mais autour de la 10e place : Vincent Luis qui avait besoin de se rassurer après son abandon aux Bermudes (10e), Simon Viain en gros progrès (12e), Pierre Le Corre (13e) et Dorian Coninx (15e).

On retrouve deux de ces hommes dans le Top 10 du classement général de la série : Vincent Luis (7e) et Pierre Le Corre (8e). Absent lors de cette manche, Léo Bergère garde, malgré tout, in-extremis une place dans les dix premiers.

Le tiercé provisoire du ranking est le même que celui de l'étape, mais dans un ordre un peu différent : Mola (1er), Alarza (2e) et Birtwhiste (3e).

Pour la 4e étape, le circuit WTS fera son apparition en Europe. C'est la ville britannique, chère aux frères Brownlee, qui accueillera la caravane mondiale les 9 et 10 juin prochains. Absents au Japon, les stars locales seront sans doute cette fois de la partie.

Classements

Etape

  • 1 Mario Mola 1990 ESP 1 01:44:59 00:17:35 00:01:00 00:56:10 00:00:25 00:29:52
  • 2 Jacob Birtwhistle 1995 AUS 9 01:45:40 00:17:40 00:01:04 00:56:02 00:00:24 00:30:31
  • 3 Fernando Alarza 1991 ESP 4 01:45:51 00:17:35 00:01:03 00:56:10 00:00:27 00:30:39
  • 4 Tyler Mislawchuk 1994 CAN 11 01:46:10 00:17:30 00:01:03 00:56:12 00:00:24 00:31:03
  • 5 Bence Bicsák 1995 HUN 35 01:46:11 00:17:45 00:01:03 00:56:01 00:00:25 00:31:00
  • 6 Rostislav Pevtsov 1987 AZE 25 01:46:13 00:17:47 00:01:07 00:55:58 00:00:27 00:30:57
  • 7 Ryan Bailie 1990 AUS 15 01:46:15 00:17:41 00:01:02 00:56:01 00:00:24 00:31:09
  • 8 Sam Ward 1994 NZL 38 01:46:18 00:17:37 00:01:06 00:56:08 00:00:24 00:31:06
  • 9 Luke Willian 1996 AUS 46 01:46:22 00:17:39 00:01:02 00:56:09 00:00:23 00:31:10
  • 10 Vincent Luis 1989 FRA 7 01:46:23 00:17:29 00:01:03 00:56:12 00:00:26 00:31:15
  • 12 Simon Viain 1993 FRA 36 01:46:37 00:17:39 00:01:00 00:56:10 00:00:25 00:31:25
  • 13 Pierre Le Corre 1990 FRA 8 01:46:41 00:17:32 00:01:02 00:56:11 00:00:26 00:31:33
  • 15 Dorian Coninx 1994 FRA 10 01:46:51 00:17:33 00:01:01 00:56:10 00:00:30 00:31:39

Ranking général

  • 1 - Mario Mola 1990 ESP 3 2716 pts
  • 2 +4 Fernando Alarza 1991 ESP 3 1820 pts
  • 3 +8 Jacob Birtwhistle 1995 AUS 2 1657 pts
  • 4 -2 Henri Schoeman 1991 RSA 2 1579 pts
  • 5 +10 Tyler Mislawchuk 1994 CAN 3 1416 pts
  • 7 +2 Vincent Luis 1989 FRA 2 1352 pts
  • 8 +2 Pierre Le Corre 1990 FRA 3 1208 pts
  • 10 -6 Léo Bergere 1996 FRA 2 1154 pts
  • 13 - Dorian Coninx 1994 FRA 2 962 pts
  • 28 +21 Simon Viain 1993 FRA 2 513 pts