CR_Cannes_1-10.jpg

Ultra favoris mais quelques peu titillés, l'Espagnol Javier Gomez et la Britannique Lucy Charles ont remporté le Polar Cannes International Triathlon 2018. Une 5e édition une nouvelle fois sous le soleil qui a rassemblé plus de 1 300 athlètes sur un parcours vélo exigeant rallongé cette année à 107 km.

Avec ses deux titres de champion du monde Ironman 70.3 dont celui de 2017 acquis à Chattanooga aux États-Unis en septembre dernier, Javier Gomez était l'homme à abattre. Déjà quintuple champion du monde ITU, c'est une véritable star du triple effort qui a débarqué sur la Croisette pour tenter d'inscrire son nom au palmarès et prendre ainsi la suite de l'Allemand Sebastian Kienle vainqueur en 2017. Désormais concentré sur le Longue Distance, l'Espagnol était bien décidé à poser sa griffe sur la course.

CR_Cannes_1-1.jpg

L'excellent nageur Robin Pasteur est bien sorti en tête de l'eau, avalant les 2 000 m de natation en 23'55, mais dans ses pieds se trouvait déjà l'Espagnol en 23'59. Auteur de la meilleure transition, Javier Gomez partait ainsi en tête sur la Croisette et sur la baie de Cannes en direction de Mandelieu-la-Napoule avec toute une horde à ses trousses.

CR_Cannes_1-3.jpg

Sur les 107 km de l'exigeant parcours vélo, il s'est joué des 1 700 m de dénivelé positif, même s'il a longtemps été accompagné et même devancé par l'impressionnante forme du junior Français Sam Laidlow (Poissy Triathlon) qui ouvrait la route devant la star. Surprenant de fraîcheur et de ténacité, le Pisciacais a malheureusement cassé sa chaîne à 30 km de l'arrivée. Au courage, il terminera à pied, portant son vélo sur son épaule, jusqu'à la transition pour partir ensuite sur la partie pédestre pour mettre un point d'honneur à terminer sa course.

CR_Cannes_2-1.jpg

Seul à T2 avec 10' d'avance, Javier Gomez n'avait plus qu'à assurer la course à pied, ce qu'il a fait avec brio en 51' pour les 16 km du tortueux parcours cannois. En manque de sensations à vélo, Kévin Maurel a limité les dégâts pour rejoindre T2 en 8e position. Sa très bonne course à pied (2e temps en 54'35) lui a permis de reprendre un à un ses adversaires et de terminer sur la 2e marche du podium, à 12' quand même du vainqueur. L'Allemand Malte Plappert complète le podium.

CR_Cannes_4-1.jpg

Lucy Charles sur sa lancée
Chez les filles, le nom de la lauréate ne faisait également pas de doute. Vice-championne du monde Ironman 2017, la Britannique est arrivée à Cannes deux semaines après s'être imposée sur l'Ironman d'Afrique du Sud. Le champ était d'autant plus libre en l'absence de la locale Charlotte Morel (2e en 2017) qui a préféré partir sur un nouveau cycle d'entraînement après son abandon en Afrique-du-Sud (29e km de course à pied, ndlr), mais la partie n'a finalement pas été aussi facile que ça grâce à la bonne prestation de la Française Johanna Daumas Carrier (Olympic Nice Natation, 3e à Cannes en 2017).

CR_Cannes_1-2.jpg

Sortie 3e de l'eau seulement 1' derrière Javier Gomez, Lucy Charles a passé la journée seule en tête de course féminine avec une toute petite marge d'avance de plus ou moins 2' sur la Française sortie de l'eau 3' derrière elle en 28'.

CR_Cannes_1-4.jpg

Auteur d'un meilleur vélo, Johanna Daumas Carrier s'est quelque peu rapprochée de la leader, lui faisant sentir son souffle, mais la jonction n'a jamais eu lieu. Elle a finalement perdu un peu plus d'1' à pied et Lucy Charles s'impose finalement en 5h14'07 devant la Française en 5h16'56. La duathlète Marion Gay-Pageon (Tritons Meldois) est 3e en 5h24'14.

CR_Cannes_1-5.jpg

Tops 3 Hommes

  • 1. Javier Gomez (Esp), 4h27'12
  • 2. Kévin Maurel (Fra), 4h39'32
  • 3. Malte Plappert (All), 4h40'24

CR_Cannes_1-9.jpg

Femmes

  • 1. Lucy Charles (Gbr), 5h14
  • 2. Johanna Daumas Carrier (Fra), 5h16
  • 3. Marion Gay Pageon (Fra), 5h24

CR_Cannes_1-8.jpg

Retrouvez tous les résultats ici https://www.timingzone.com/liste-concurrents-cannes-triathlon/

Voici quelques instantanés de cette journée de triple effort :

CR_Cannes_1-11.jpg CR_Cannes_1-7.jpg CR_Cannes_1-6.jpg CR_Cannes_3-2.jpg CR_Cannes_3-1.jpg CR_Cannes_3-3.jpg CR_Cannes_3-4.jpg