Les choses sérieuses commencent. Ce week-end, les stars du circuit Ironman entrent en scène. Elles se sont réparties entre deux courses : l'Ironman 70.3 d'Oceanside (Californie) et l'Ironman 70.3 du Texas.

À Oceanside, la lutte promet d'être spectaculaire entre Lionel Sanders et Jan Frodeno. Vice-champion du monde Ironman, le Canadien n'est autre que le tenant du titre de cette épreuve.

Sanders.jpg

Quant à l'Allemand, il a remporté cette course à deux reprises (2014 et 2015).

Mais trois athlètes ont les moyens de venir s'immiscer dans leur duel : le Britannique David McNamee (3e du Mondial Ironman) et les Australiens Tim Reed (champion du monde Ironman 70.3 en 2016) et Sam Appleton (4e du Mondial Ironman 70.3 2017). Troisième à Campeche, l'Américain Rodolphe von Berg essaiera de jouer une nouvelle fois les trublions.

Deux Français figurent dans la start-list des pros : Nicholas Granet et Kevin Portmann.

Chez les femmes, deux anciennes lauréates seront au départ : Holly Lawrence et Heather Jackson. Tenante du titre, la Britannique aura l'avantage d'avoir effectuée sa rentrée (3e place lors du 70.3 d'Abu Dhabi). Mais l'Américaine, qui avait terminé 4e du dernier Mondial Ironman est une grande spécialiste de la course (deux victoires et trois podiums en six participations).

PREVIEW TRIATHLON IRONMAN WORLD CHAMPIONSHIP HAWAII 2017

Mais ces deux concurrentes ne sont pas les seules à viser la victoire. Victorieuse à Dubai il y a quelques semaines, Anne Haug, qui profitera de sa forme avancée (succès à Dubaï), a également le profil type d'une lauréate en puissance. Idem pour l'Américaine Sarah True, ancienne star du circuit Courte Distance (4e des JO de Londres), reconvertie avec bonheur sur le Long (4e du Mondial Ironman 70.3 en 2017).

Départ de la course : samedi à 6h40 (15h40 heure française)

Au Texas, la star du jour sera le triple champion du monde Ironman (deux titres sur Ironman et un sur 70.3), Sebastian Kienle. Mais plusieurs adversaires de taille se présentent face à l'Allemand : les Américains Tim O'Donnell (2e en 2017) et Andrew Starykowicz (vainqueur de l'Ironman Louisville en fin d'année dernière), l'Autrichien Michael Weiss (2e du récent Ironman 70.3 de Campeche).

Chez les femmes, elles sont nombreuses à viser la palme : la Britannique Kimberley Morrison (tenante du titre et 6e du récent IM 70.3 de Dubai), les Australienne Mirinda Carfrae (triple championne du monde Ironman) et Melissa Hauschildt (double championne du monde Ironman 70.3) et la Danoise Helle Frederiksen (5e du dernier Mondial 70.3).

Deux pros français ont fait acte de candidature : Trevor Delsaut et Anne Basso.

Départ de la course : dimanche à 7 h (14h heure française)