Tandis que l'Europe subit les rigueurs du froid, le circuit coupe du monde va frapper ses trois coups, ce dimanche, à Cape Town en Afrique du Sud.

Chez les hommes, le public aura les yeux de Chimène pour ses deux représentants, Richard Murray et Henri Schoeman, qui avaient réalisé le doublé, l'an passé, sur cette même épreuve.

Auteur d'une bonne année 2017 ponctuée par une 4e place au classement final du circuit WTS, Richard Murray compte bien repartir sur les mêmes bases.

De son côté, Henri Schoeman veut très rapidement oublier cette dernière saison qui ne lui a pas permis de confirmer sa remarquable année 2016 (3e place aux JO de Rio, succès lors de la finale WTS à Rotterdam).

Schoeman.jpg

Mais un 3e larron compte bien s'immiscer dans ce duel. Il s'agit du Portugais Joao Pereira, 5e des JO de Rio et 8e de la finale WTS).

Ils seront nombreux, en revanche, à viser une place dans le Top 5 : les Autrichiens Philipp Pertl et Lukas Hollaus (5e et 6e l'an passé), l'Israëlien Shachar Sagiv (4e du Mondial U23), le Néo-Allemand Jonas Schomburg (8e du Mondial U23)...

Contrairement à l'an passé où Raphaël Montoya avait pris une belle 4e place, aucun Français n'a fait acte de candidature.

Les Sud-Africains auront beaucoup plus de mal à tirer leur épingle du jeu du côté féminin. Gilian Sanders, leur meilleure chances ne devrait, en effet, pas se hisser dans le Top 5.

Pour la victoire finale, on s'attend plutôt à un duel entre la Grande-Bretagne et le Japon, peut-être arbitré par les Pays-Bas ou l'Autriche.

Respectivement 3e et 4e des JO de Rio, Vicky Holland et Non Stanford ont été un peu plus discrètes l'an passé, ne glanant aucun podium.

Stanford.jpg

Ce ne fut pas le cas des Japonaises Ai Ueda et Juri Ide, qui grâce à leur constance, ont réussi à terminer 3e et 8e du classement final de la série championnat du monde.

Ueda.jpg

Quant au rôle de l'arbitre, il sera joué par la Néerlandaise Rachel Klamer, 4e l'an passé ou par l'Autrichienne Sara Vilic (3e de la WTS d'Abu Dhabi en 207).

Aucune Française ne figure parmi les engagées.

Format de la course : Sprint (750-20-5)

Départ des courses :

- Femmes : dimanche 14h15 (13h15 heure française)

- Hommes : dimanche 16h15 (15h15 heure française)