Plus qu'une année d'existence pour le KPR. L'Ironman l'a annoncé hier sur son site Internet. Ce système basé sur l'accumulation de points déterminait la liste des athlètes pros qualifiés pour les Mondiaux Ironman et Ironman 70.3.

Il sera remplacé, à partir de septembre 2018, par un système de slots comme celui qui existe actuellement pour les groupes d'âges. 1 à 3 slots catégorie seront alloués suivant le nombre de partant(e)s.

Le nombre de slots sera identique entre les athlètes pros masculins et féminins. Des slots supplémentaires seront attribués et distribués aux évènement en fonction du nombre de pros alignés sur l'épreuve. Les épreuves de championnat continental se verront attribuer le plus grand nombre de places qualificatives.

Pour Hawaii 2019, le nombre de slots devrait rester à environ 100 places. Le 70.3 ne donnera plus de possibilités de qualification pour Kona.

Les 5 derniers champions du monde continueront à être qualifiés d'office à condition de participer à une épreuve qualificative durant l'année.

Ce nouveau règlement a pour but essentiel de préserver la santé des athlètes qui n'auront plus besoin d'accumuler les courses.

Pour le mondial Ironman 2019, ce nouveau de système qualification débutera le 9 septembre 2018 avec des slots distribués à Ironman Wisconsin et Ironman Pays de Galles. Pour le championnat du monde Ironman 70.3, les premières épreuves concernées seront Jonköping et l'Équateur le 8 juillet 2018.

D'ici là, les systèmes de qualification KPR et 70.3 KPR restent en vigueur en ce qui concerne la qualification pour les Mondiaux Ironman et Ironman 70.3 2018.