Quels athlètes seront sur le podium du dernier Ironman de l'année ? La réponse à cette question sera donnée dimanche soir après l'Iroman Western Australia qui se déroule à Busselton.

On peut déjà dire que les lauréats ne seront pas de nationalité française. Aucun pro bleu ne figure, en effet, dans la liste des engagés.

L'épreuve a pourtant bien réussi aux tricolores par le passé. Ceux-ci ont décroché la palme à quatre reprises (Patrick Vernay en 2007 et en 2009, Jérémy Jurkiewicz en 2013 et Denis Chevrot en 2014).

Les deux favoris de la course ne seront autres que les tenants du titre, Terenzo Bozzone et Melissa Hauschildt.

Sixième du Mondial Ironman et récent deuxième de l'IM 70.3 de Bahrein, le Néo-Zélandais abordera cette dernière course de l'année en pleine possession de ses moyens.

Ses principaux rivaux devraient être les Australiens Pete Jacobs (champion du monde Ironman en 2012) même s'il a été peu à l'honneur ces deniers temps et Tim Van Berkel (vainqueur à Cairns en 2016), l'inoxydable Cameron Brown, âgé de 45 ans (12 fois lauréat de l'Ironman de Nouvelle-Zélande).

Sans oublier le grand dernier animateur du dernier Mondial Ironman, Cameron Wurf, qui a établi un nouveau record sur le parcours cycliste. En remportant l'Ironman du Pays de Galles quelques semaines auparavant, l'Australien avait démontré qu'il était capable de bien courir après un gros vélo.

2017 Ironman World Championship

Chez les femmes, Melissa Hauschildt devra batailler ferme pour conserver sa couronne. Quatorzième du Mondial Ironman, l'Australienne a été, lors de cette course, devancée de trois places par une rivale, qu'elle va retrouver sur son chemin ce week-end, Mareenn Hufe.

Quatrième de l'épreuve les quatre éditions précédentes, l'Allemande aimerait bien cette fois monter sur la plus haute marche du podium.

Deux concurrentes peuvent s'immiscer dans leur duel : la Néerlandaise Yvonne van Vlerken (gagnante de l'Ironman de Barcelone) et l'Australienne Carrie Lester bien connue en France (1re à Nice et 2e à Embrun).

Départ de l'Ironman : 6h45 heure locale (samedi 23h45 heure française).

A noter qu'un Ironman 70.3 est également au programme.