La saison est longue. Un gros mois après le Mondial Ironman et deux mois après la fin de la saison WTS, certaines stars du Court et du Long étaient encore en lice ce week-end. À Bahrain, les regards étaient tournés vers Javier Gomez et Daniela Ryf, les champions du monde Ironman 70.3 2017, mais aussi vers Terrenzo Bozzone, Sven Riederer entre autres. Côté Français, quatre pros étaient engagés avec Antony Costes, Arnaud Guilloux, Yvan Jarrige et Guillaume Dorée.

Parmi ces grands noms, c'est un petit nouveau sur la distance qui a su tirer son épingle du jeu. À 23 ans, Kristian Blummenfelt, 3e cette année du circuit WTS derrière les Espagnols Mario Mola et Javier Gomez, a obtenu la victoire transformant ainsi de fort belle manière son premier essai.

À la sortie d'eau, c'est pourtant le double champion du monde de l'exercice (2014 et 2017), l'Espagnol Javier Gomez, qui prenait le large en 21'53 devant le Norvégien en 23'08 qui menait un petit groupe composé d'Eric Watson, Terrenzo Bozzone et les Frenchies Antony Costes et Yvan Jarrige. Arnaud Guilloux sortait de son côté en 24'57, loin de la tête.

Sur le vélo, Terrenzo Bozzone effectue le plus gros effort. Le Néo-Zélandais boucle les 90 km à plus de 45 km/h de moyenne en 1h'57'59 et rejoint T2 en tête. Kristian Blummenfelt fait mieux que se défendre sur une distance qui n'est pas habituelle pour lui. Il signe un chrono de 2h00'58 pour atteindre T2 en 2e position. Auteur d'une mauvaise natation, Arnaud Guilloux signe de son côté le troisième temps en 2h04'08. « J'ai décidé de faire un vélo en mode boucher afin de combler mon retard. À mi-course, le compteur affichait 47 km/h de moyenne ! Au final, je fais le 3e temps même si ce n'était pas mon but et je pose en 5/6e position avec un autre athlète », expliquera-t-il après la course.

L'écart est trop grand pour le podium d'autant que devant, Kristian Blummenfelt est en forme et aperçoit Terrenzo Bozzone dans la ligne de mire. Le Norvégien boucle le semi-marathon en 1h13'33 contre 1h17'17 pour le Néo-Zélandais et s'en va cueillir son premier bouquet 70.3. Sven Riederer toujours placé mais jamais en course pour la victoire complète le podium et Javier Gomez, fatigué sur la course à pied (1h17'17, 7e temps), termine au pied du podium.

Après son gros vélo, Arnaud Guilloux a également payé ses efforts sur la course à pied. « Le semi a été dur pour les jambes en 1h20'59. Mais ce top 10 me satisfait, et clôture bien ma saison 2017. Place au repos pour ménager l’organisme et profiter un maximum avant de relancer 2018 », s'est-il réjoui.

HALF-IRONMAN-70.3-VICHY
Arnaud Guilloux termine la saison en beauté.

Le Breton termine 9e alors qu'Yvan Jarrige (33e du Mondial) prend la 13e place et Guillaume Dorée la 24e. Antony Costes n'a pas terminé l'épreuve.

Chez les femmes, on attendait la toute récente sextuple champion du monde (3 titres sur 70.3 et 3 titres sur Ironman), mais Daniela Ryf a finalement baisser pavillon.

Sortie de l'eau juste derrière la Britannique Holly Lawrence, la Suissesse a effectué le meilleur vélo en 2h10'06 pour rejoindre T2 seule en tête. Mais ses deux minutes d'avance n'ont pas suffi pour contenir la champion du monde 70.3 2016. Holly Lawrence, qui avait abandonné en septembre dernier le Mondial 70.3 de Chattanooga (Usa) durant le vélo, prend une petite revanche mais s'impose de justesse de 10'' devant l'Allemande Anne Haug, meilleur temps course à pied en 1h17'27. Avec le 8e temps en 1h28'20, Daniela Ryf termine 3e de la course.

2017 Ironman World Championship
Daniela Ryf, finalement 3e de l'épreuve.

Top 10
Homme

  • 1 Kristian Blummenfelt (Nor), 3h40'24
  • 2 Terenzo Bozzone (Nzl), 3h41'02
  • 3 Sven Riederer (Sui), 3h47'14
  • 4 Javier Gomez (Esp), 3h48'25
  • 5 Matt Trautman (Afs), 3h49'19
  • 6 Pieter Heemeryck (Bel), 3h49'35
  • 7 Ronnie Schildknecht (Sui), 3h51'23
  • 8 Horst Reichel (All), 3h52'38
  • 9 Arnaud Guilloux (Fra), 3h53'25
  • 10 David Plese (Svn), 3h54'07

  • 13 Yvan Jarrige (Fra), 4h00'52
  • 24 Guillaume Dorée (Fra), 4h31'37

Femmes

  • 1 Holly Lawrence (Gbr), 4h02'33
  • 2 Anne Haug (All), 4h02'43
  • 3 Daniela Ryf (Sui), 4h06'13
  • 4 Emma Pallant (Gbr), 4h07'07
  • 5 Angela Naeth (Can), 4h10'41
  • 6 Eva Wutti (Aut), 4h18'31
  • 7 Sarah Lewis (Gbr), 4h19'40
  • 8 Jenny Schulz (All), 4h21'34
  • 9 Svenja Thoes (All), 4h23'05
  • 10 Rachel Hallam (Gbr), 4h32'42