Tous les héros ne sont pas fatigués. La preuve, certains d'entre eux seront encore sur le pont ce week-end. Parmi les courses au programmes, retiennent particulièrement l'attention : l'Ironman 70.3 du Bahrain et l'Ironman de Cozumel.

À Bahrein, les stars, vers qui tous les regards seront tournés, seront Javier Gomez et Daniela Ryf. Tous deux ont été sacrés champions du monde sur la distance en septembre dernier à Chattanooga. La Suissesse a ensuite doublé la mise sur la distance Ironman.

PREVIEW TRIATHLON IRONMAN WORLD CHAMPIONSHIP HAWAII 2017

Quant à l'Espagnol, il a décroché le titre de vice-champion du monde sur le circuit WTS.

Bahrain_Gomez.jpg

Juste derrière lui dans le classement apparaissait le Norvégien Kristian Blummenfelt qu'il retrouvera sur sa route ce week-end.

Ses autres principaux rivaux seront le Néo-Zélandais Terrenzo Bozzone (tenant du titre et 6e du Mondial Ironman), le Slovène David Plese (5e l'an passé et 4e de l'Ironman d'Autriche), le Suisse Sven Riederer (2 podiums cette année sur le circuit Ironman 70.3) et... le Français Antony Costes (6e l'an passé, lauréat de l'IM de Barcelone et récent 2e à Phuket).

HALF-IRONMAN-VICHY

Trois autres Français sont engagés chez les pros : Yvan Jarrige (3e au Luxembourg), Arnaud Guilloux (4e à Vichy juste derrière Antony Costes) et Guillaume Dorée.

Chez les femmes, le principal danger pour Daniela Ryf viendra de celle qu'elle a devancé lors du dernier Ironman 70.3, Emma Pallant. La Britannique, qui a décroché le titre mondial en aquathlon en 2017, avait terminé 2e de cette même course l'an passé.

La dernière place sur le podium devrait se jouer entre la Canadienne Angela Naeth (gagnante de l'IM du Texas en 2015), les Allemandes Diana Riesler (2e de l'IM UK) et Anne Haug (11e des JO de Londres, lauréate du 70.3 de Lanzarote en 2017).

À Cozumel, la star du jour sera Sebastian Kienle, qui aimerait bien terminer la saison en beauté après une année 2017 où il est un peu passé à côté de ses objectifs (5e du Mondial 70.3, 4e du Mondial Ironman).

Ils seront plusieurs à vouloir déboulonner l'ogre : son compatriote Stefan Schmid (2e l'an passé derrière le Belge Van Lierde), l'Autrichien Michael Weiss (lauréat en 2013 et 2014), l'Espagnol Ivan Rana (vainqueur en 2012 et récent 11e du Mondial Ironman) et le Français Denis Chevrot (3e à Nice et 32e à Hawaii).

Deux autres tricolores figurent dans la start-list des pros : Trevor Delsaut (4e en 2014) et Frédéric Garcia. À noter la présence de Laurent Jalabert chez les groupes d'âges. L'ancien cycliste pro essaiera de décrocher un slot pour Hawaii 2018.

Chez les femmes, le match s'annonce serré entre les Allemandes Anja Beranek (lauréate du Challenge Rimini) et Sonja Tajsich (2e au Brésil en 2017), l'Américaine Lisa Roberts (victorieuse au Kentucky) et la Suissesse Céline Schaerer (lauréate de l'Ironman Suisse). Toujours présente sur la start-list, la Danoise Michelle Vesterby ne devrait sans doute pas être présente car elle a couru en Arizona (4e) la semaine dernière.

Départ des courses :

  • - IM Bahrein : samedi 6h20 (heure locale), 4h20 (heure française)
  • - IM Cozumel dimanche 7h00 (heure locale), 14h (heure française)