Une course n'est gagnée jamais d'avance à Hawaii. Jan Frodeno l'a appris à ses dépens ce samedi à Kona. Alors qu'il partait grand favori pour un 3e titre mondial Ironman consécutif, l'Allemand a complètement craqué à pied, terminant à une lointaine 35e place.

2017 Ironman World Championship

La couronne de lauriers reste malgré tout sur la tête d'un concurrent d'outre-Rhin. Grâce à un superbe marathon couru en 2h40, Patrick Lange est venue chiper la victoire au Canadien Lionel Sanders, qui semblait pourtant parti pour la gloire. Au 30e km, ce dernier possédait encore 3'24 sur le futur lauréat.

2017 Ironman World Championship

La jonction s'est finalement effectuée au 37e km.

Patrick Lange pouvait filer vers son 1er titre mondial.

2017 Ironman World Championship

Avec un chrono final de 8h01'40, l'élève de Faris Al Sultan (lauréat de l'épreuve en 2005), qui avait fini 3e l'an passé, se permettait en outre le luxe de battre le record de l'épreuve (8h03'56) que détenait l'Australien Craig Alexander depuis 2011.

Le podium est complété par le Britannique David McNamee, revenu lui aussi de l'arrière. Le Britannique boute ainsi hors du podium Sebastien Kienle (4e). L'Allemand a payé au prix fort les efforts consentis lors d'un vélo de folie.

2017 Ironman World Championship

Pour preuve, Cameron Wurf, auteur du meilleur temps (4h12'54) a amélioré de près de cinq minutes le vieux record (4h18'23) que détenait Norman Stadler depuis 2006.

2017 Ironman World Championship

L'ancien cycliste pro australien (NLDR : il a participé à deux Giro) s'effondrera encore plus à pied, concédant 16 rangs (17e). Parmi les trois échappés à vélo, seul Lionel Sanders a finalement tiré son épingle du jeu.

2017 Ironman World Championship

Il valait mieux être prudent lors de cette édition 2017.

Le Sud-Africain James Cunnama complète le Top 5. Côté déceptions, citons l'Américain Tim O'Donnell (19e) et le Belge Frederik Van Lierde (abandon)

Côté français également, c'est la soupe à la grimace. Alors que tout avait pourtant bien commencé pour nos deux Bleus, qui n'avaient pas concédé trop de temps en natation (1'40 pour Denis Chevrot sur Josh Amberger mais 20 secondes sur le groupe de favoris, 2'00 pour Cyril Viennot), les choses se sont gâtées à vélo.

700033533RC00006_IRONMAN_Wo

Tandis que Cyril abandonnait dans la 2e partie en raison de vomissements, Denis rejoignait, de son côté, T2 avec un retard très important (18'35).

2017 Ironman World Championship

Le Stéphanois ne pourra finalement pas faire mieux que 32e à l'arrivée.

Hawaii_Chevrot.jpg

Seule consolation, il termine trois places devant le tenant du titre Jan Frodeno.

Chez les femmes, la passe de trois a bien été réussie par Daniela Ryf. La Suissesse a dû toutefois batailler ferme pour mettre à la raison Lucy Charles qui a longtemps caracolé en tête à vélo.

700033533MW00026_IRONMAN_Wo

La double tenante du titre ne s'est jamais affolée malgré un retard qui a parfois dépassé les cinq minutes. Elle est parvenue finalement à revenir au contact de la leader dans les derniers kilomètres vélo. L'Helvète a pu ensuite gérer à sa main le marathon (chrono de 3h) , s'imposant avec près de neuf minutes d'avance.

2017 Ironman World Championship

Avec un temps final de 8h50'47, Daniela a mis 4' de plus que son record de l'an passé.

Malgré une fin de course difficile, Lucy Charles conserve l'argent, résistant au retour de l'Australienne Sarah Crowley. Une autre Australienne Heather Jackson et la Finlandaise Kaisi Sali (auteur d'un beau marathon en 3h01) complètent le podium.

Seule pro française engagée, Jeanne Collonge a abandonné à une dizaine de km de l'arrivée. Rappelons qu'elle avait annoncé sa future maternité quelques jours avant la course.

2017 Ironman World Championship

Nous vous communiquerons prochainement les résultats des groupes d'âges.

Classements

Hommes

  • 1 8:01:40 Patrick Lange
  • 2 8:04:07 2:27 Lionel Sanders
  • 3 8:07:11 5:31 David McNamee
  • 4 8:09:59 8:19 Sebastian Kienle
  • 5 8:11:24 9:44 James Cunnama
  • 6 8:13:06 11:27 Terenzo Bozzone
  • 7 8:14:43 13:04 Andy Potts
  • 8 8:18:21 16:42 Patrik Nilsson
  • 9 8:19:26 17:46 Ben Hoffman
  • 10 8:22:24 20:44 Boris Stein
  • 11 8:24:53 23:14 Ivan Rana
  • 12 8:26:28 24:49 Bart Aernouts
  • 13 8:27:24 25:45 Thiago Vinhal
  • 14 8:27:26 25:46 Igor Amorelli
  • 15 8:28:05 26:26 Tim Van Berkel
  • 16 8:28:27 26:47 Ruedi Wild
  • 17 8:30:29 28:50 Cameron Wurf
  • 18 8:33:20 31:41 Marc Duelsen
  • 19 8:33:53 32:13 Tim O'Donnell
  • 20 8:35:25 33:46 Alessandro Degasperi

Femmes

  • 1 8:50:47 Daniela Ryf
  • 2 8:59:38 8:51 Lucy Charles
  • 3 9:01:38 10:51 Sarah Crowley
  • 4 9:02:29 11:42 Heather Jackson
  • 5 9:04:40 13:53 Kaisa Sali
  • 6 9:16:00 25:14 Susie Cheetham
  • 7 9:19:49 29:02 Carrie Lester
  • 8 9:20:31 29:45 Liz Lyles
  • 9 9:20:58 30:11 Annabel Luxford
  • 10 9:21:08 30:22 Jocelyn McCauley