Tandis que le circuit WTS a baissé son rideau, le programme des coupes du monde poursuit son bonhomme de chemin.

Après la Chine, c'est la ville américaine de Sarasota qui organisera, ce week-end, une manche de ce circuit. Mais en raison d'un souci d'eau, l'épreuve est convertie en duathlon.

Cette course sera l'une des dernières chances pour certains ténors de se rattraper après une saison qui n'a pas été à la hauteur de leur attentes.

C'est le cas, chez les hommes, de deux athlètes qui avaient brillé lors des derniers JO de Rio.

Après une année 2016 remarquable (médaillé de bronze lors des JO de Rio, victoire lors de la finale du circuit WTS), Henri Schoeman a un peu déçu en 2017. Excellent en début de saison (deux podiums sur coupe du monde), le Sud-Africain a déçu dans la deuxième partie, collectionnant les contre-performances. S'il se présente au meilleur de sa forme, le Springbok sera difficile à battre.

Sarasota_Schoeman.jpg

Remarquable 5e des JO de Rio, Marten Van Riel a, lui aussi, connu une année 2017 en deçà de ses attentes. La faute à des soucis physiques. Le Belge a remontré le bout de son nez lors de la finale de la WTS de Rotterdam, comme l'atteste son encourageante 13e place. S'il se présente sur cette épreuve en forme ascendante, le Flamand ne sera pas loin de la victoire à l'arrivée.

Révélation de l'année 2016 (un podium et un Top 5 en WTS, une 12e place aux JO de Rio), Crisanto Grajales a pratiquement tout raté en 2017 (sa 11e place lors de la WTS de Montréal constitue son meilleur classement). Le Mexicain essaiera de sauver sa saison en se hissant sur le podium de cette course. L'absence de natation augmente encore ses chances.

Ces trois hommes devront se méfier de trois athlètes en forme : l'Américain Kevin McDowell (2e de la récente coupe du monde de Huelva), le Mexicain Rodrigo Gonzales (2e de la coupe du monde de Weihai) et l'Israëlien Shachar Sagiv (4e du Mondial U23).

Sans oublier nos deux Bleus Aurélien Raphaël et Anthony Pujades qui ont démontré lors du Grand Prix de Nice (NDLR : ils ont respectivement pris la 4e et 6e place) qu'ils étaient encore en forme en cette fin de saison.

TRIATHLON-AUDENCIA-LA-BAULE-POURSUITE-ELITE

Chez les femmes, on s'attend à une domination sans partage des Américaines.

La grande favorite de la course sera Katie Zaferes qui a bouclé le circuit WTS en 3e position (avec une 2e place) lors de la finale.

Sarasota_Zaferes.jpg

Elle devra toutefois surveiller du coin de l'œil ses compatriotes Taylor Spivey (2e de la WTS de Leeds) et Chelsea Burns (3e de la coupe du monde de Huelva) qui ne cessent de progresser dans la hiérarchie mondiale.

Aucune Bleue ne figure dans la start-list.

Format de la course : 5,2 km à pied-36,6 km à vélo-10 km à pied

Programme

Samedi 7 octobre

- course Elite femmes : départ 13 h (19 h heure française)

Dimanche 8 octobre

- course Élite hommes : départ 14h30 (20h30 heure française)