Ils ont été phénoménaux. Les U23 Français ont comblé d'aise tous leurs supporters en fin d'après-midi à Rotterdam en décrochant les deux premières places du championnat du monde U23. C'est en toute fin de course que Raphaël Montoya a pris l'ascendant sur son compatriote Dorian Coninx. Le podium est complété par l'Australien Luke Willian.

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

Troisième français engagé, Léo Bergère décroche une très belle 6e place après avoir joué les animateurs à vélo.

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

Les choses n'avaient pourtant pas très bien commencé pour les Bleus qui avaient concédé un peu de terrain en natation (22 secondes de retard pour Coninx, 42 pour Montoya et Léo Bergère).

Ci-dessous l'un des meilleurs nageurs du jour, le Norvégien Gundersen.

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

Mais les tricolores ne sont pas affolés pour autant, revenant assez vite au contact à vélo.

Au bout de quelques kilomètres, un groupe de 14 concurrents, avec nos frenchies, s'est constitué en tête de course. Parmi les favoris manquaient à l'appel le tenant du titre, Jorik Van Egdom et le Suisse Adrien Briffod.

Bien décidés à secouer le cocotier, Coninx et Bergère décidèrent alors de "se faire la belle".

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

Même si le duo français parviendra à tenir en respect le peloton de chasse, comprenant Raphaël Montoya (photo ci-dessous) jusqu'aux termes des 40 km, son avance n'était guère importante à son retour à T2 : une vingtaine de secondes. Une misère vu la débauche d'énergie consommée.

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

Le plus prompt à la transition était Léo Bergère.

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

Mais le Montois se faisait vite rejoindre, puis dépasser par Dorian Coninx, Raphaël Montoya et Luke Willian.

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

En démarrant la course à pied, l'Australien avait appris qu'il devrait respecter une pénalité de quinze secondes durant ses 10 km pédestres. Il attendra finalement l'amorce de l'ultime boucle pour entrer dans la penalty box. A ce moment-là, il était encore au contact de nos deux Bleus. Ceux-ci profitèrent bien sûr de l'aubaine.

Il fallut attendre les derniers hectomètres pour connaître l'identité du vainqueur : Raphaël Montoya. Le Sartrouvillois décrochait par la même occasion son 2e titre mondial, après celui acquis chez les juniors en 2014.

Quant à Dorian Coninx, ses rêves de 3e titre mondial (NDLR : il a à son palmarès un titre junior et un titre U23) se sont évanouies pour quelques secondes. Le Pisciacais ne regrettait pas d'avoir un peu payé à la fin les efforts consentis à vélo.

Le podium était complété par l'Australien Luke Willian, malgré son arrêt à penalty box.

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

Juste derrière à noter la belle 4e place de Shachar Sagiv.

Quelques heures avant, le titre juniors filles avait été remporté sans surprise par Taylor Knibb. Avec déjà un podium WTS à son palmarès, la petite merveille américaine semblait au-dessus du lot avant le coup. Elle l'a été. Echappée à vélo avec la Japonaise Fuka Sega, la tenante du titre a facilement damé le pion à la Japonaise à pied. S'est intercalée entre les deux filles à l'arrivée, la championne d'Europe Kate Waugh.

Distancées en natation, les deux tricolores engagées, Jessica Fullagar et Audrey Ducornet n'ont jamais pu jouer un rôle actif dans la course. Elles terminent respectivement 16e et 22e. Toutes deux auront sans doute beaucoup appris de cette course.

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

Le programme de samedi s'annonce aussi chargé qu'aujourd'hui. Vous retrouverez les présentations des courses dans un autre billet publié sur www.triathlete.fr

Classement

U23 hommes

  • 1 Raphael Montoya 1995 FRA 1 01:51:28 00:19:09 00:01:37 00:59:13 00:00:23 00:31:07
  • 2 Dorian Coninx 1994 FRA 3 01:51:32 00:18:51 00:01:39 00:59:12 00:00:22 00:31:31
  • 3 Luke Willian 1996 AUS 2 01:51:48 00:19:01 00:01:31 00:59:25 00:00:13 00:31:40
  • 4 Shachar Sagiv 1994 ISR 7 01:51:59 00:19:06 00:01:34 00:59:16 00:00:22 00:31:44
  • 5 Antonio Serrat 1995 ESP 11 01:52:22 00:19:13 00:01:43 00:59:04 00:00:24 00:32:01
  • 6 Léo Bergere 1996 FRA 4 01:52:48 00:19:10 00:01:35 00:58:56 00:00:21 00:32:48
  • 7 Gordon Benson 1994 GBR 8 01:53:08 00:18:57 00:01:41 00:59:21 00:00:24 00:32:48
  • 8 Jonas Schomburg 1994 ITU 6 01:53:15 00:18:33 00:01:39 00:59:45 00:00:20 00:32:59
  • 9 Sylvain Fridelance 1995 SUI 22 01:53:32 00:19:11 00:01:37 00:59:09 00:00:25 00:33:11
  • 10 Delian Stateff 1994 ITA 55 01:53:34 00:18:36 00:01:40 01:01:32 00:00:23 00:31:25

ITU TRIATHLON WORLD CHAMPIONSHIPS

Juniors femmes

  • 1 Taylor Knibb 1998 USA 1 01:01:22 00:10:16 00:01:51 00:31:11 00:00:27 00:17:39
  • 2 Kate Waugh 1999 GBR 29 01:01:38 00:10:17 00:01:46 00:31:54 00:00:24 00:17:19
  • 3 Fuka Sega 1998 JPN 3 01:02:05 00:10:04 00:01:49 00:32:04 00:00:25 00:17:45
  • 4 Therese Feuersinger 1998 AUT 11 01:02:24 00:10:15 00:01:50 00:31:52 00:00:23 00:18:07
  • 5 Hannah Knighton 2000 NZL 42 01:02:24 00:10:16 00:01:48 00:31:54 00:00:22 00:18:06
  • 16 Jessica Fullagar 2000 FRA 33 01:03:38 00:11:01 00:01:41 00:31:36 00:00:21 00:19:01
  • 22 Audrey Ducornet 2000 FRA 62 01:04:30 00:10:55 00:01:46 00:33:10 00:00:23 00:18:18