Il a brisé la glace. Pour la première fois de sa carrière, Dorian Coninx a été sacré champion de France de triathlon ce samedi à Quiberon. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Pisciacais n'avait jamais endossé de maillot bleu blanc rouge même chez les jeunes.

Il a dominé facilement à pied le Montpelliérain Pierre Le Corre et le Pisciacais Aurélien Raphaël. Entre ces deux derniers garçons, s'était intercalé au scratch le Norvégien Kristian Blummenfelt qui porte les couleurs de Sartrouville.

Tous ces garçons faisaient partie de l'échappée qui s'était déclenchée à l'issue de la natation, longue de 750 m, dominée par Raoul Shaw et Dorian Coninx.

SHAW-NATATION.jpg

CONINX-NATATION.jpg

Un peu plus loin, on retrouvait Vincent Luis, de retour après un mois d'absence, suite à un virus.

LUIS-NATATION.jpg

Parmi les 15 fuyards figuraient tous les favoris, excepté Léo Bergère et Ryan Sissons (St Jean de Monts) et Jacob Birtwhistle (Valence).

Ici, le groupe de tête

TETE-VELO.jpg

Ici le groupe de chasse

velo-groupe-bergere.jpg

Malgré tous leurs efforts, les poursuivants ne pourront jamais revenir sur les leaders et leur retard s'amplifiera au fil des tours.

A pied, la course s'est vite circonscrite à un duel entre Dorian Coninx et Kristian Blummenfelt.

CAP-CONINX-BLUMENFELT.jpg

En chasse derrière eux, Pierre Le Corre semblait être en mesure de venir combler son retard, mais en vain.

Le suspense dura jusqu'au bout pour la victoire. Le dernier mot est revenu à Dorian Coninx, plus habile au sprint que Kristian Blummenfelt.

sprint-arrivee-coninx.jpg

Le Pisciacais s'emparait par la même occasion de deux titres nationaux (Elite et U23).

Le podium était complété par Pierre Le Corre.

CAP-LECORRE.jpg

A noter la présence de quatre autres Français dans le Top 10 : le Pisciacais Aurélien Raphël (3e Français), le Sartrouvillois Raphaël Montoya (4e Français et 3e U23, photo ci-dessous), Anthony Pujades (5e Français) et Vincent Luis (6e Français).

CAP-MONTOYA.jpg

Par équipes, le tiercé gagnant est composé de Poissy, Sartrouville et Liévin.

podium-poissy.jpg

Poissy s'envole au classement général. L'équipe des Yvelines compte désormais 6 pts d'avance sur Sartrouville et 7 sur Saint-Jean-de-Monts.

En queue de classement, les quatre relégables sont désormais Parthenay, le Team Charentes, Toulouse et Vitrolles. Ils se doivent de réagir lors de la finale qui aura lieu le 24 septembre à Nice.

Classements

Individuels

  • 1 Dorian Coninx (Poissy) 48'38
  • 2 Kristian Blummenfelt (Sartrouville) 48'39
  • 3 Pierre Le Corre (Montpellier) 48'58
  • 4 Aurélien Raphaël (Poissy) 49'10
  • 5 Raphaël Montoya (Sartrouville) 49'17
  • 6 Anthony Pujades (Poissy) 49'30
  • 7 Vincent Luis (Ste Geneviève) 49'38
  • 8 Andrea Salvisberg (Liévin) 49'41
  • 9 Jacob Birtwhistle (Valence) 49'50
  • 10 Aloïs Knabl (Liévin) 49'55

poissy-ambiance-depart.jpg

Equipes

Etape

  • 1 Poissy 11 pts
  • 2 Sartrouville 24 pts
  • 3 Triathlon Club Liévin 37 pts
  • 4 Saint-Jean-de-Monts Vendée 43 pts
  • 5 Les Sables Vendée 51 pts

montoya-fatigue.jpg

Général avant la finale

  • 1 Poissy 77 pts
  • 2 Sartrouville 71 pts
  • 3 Saint-Jean-de-Monts Vendée 70 pts
  • 4 Montpellier Triathlon 58 pts
  • 5 Triathlon Club Liévin 51 pts
  • 6 Les Sables Vendée Triathlon 49 pts
  • 7 Metz 43 pts
  • 8 Sainte-Geneviève 40 pts
  • 9 Rouen 38 pts
  • 10 Valence 37 pts
  • 11 Montluçon 37 pts
  • 12 Tricastin Triathlon Club 31 pts
  • 13 Versailles Triathlon 26 pts
  • 14 TCG 79 Parthenay 25 pts
  • 15 Team Charentes Triathlon 19 pts
  • 16 Triathlon Toulouse Métropole 17 pts
  • 17 Vitrolles Triathlon 11 pts

Pour les résultats complets, cliquez sur ce lien :

http://www.breizhchrono.com/detail-de-la-course/crs_id/10934/