Après Dunkerque et Valence, c'est Embrun qui accueillera la caravane du Grand Prix ce dimanche.

En tête de la compétition, les filles de Poissy et les garçons de Sartrouville remettent leur maillot jaune en jeu. La tâche semble plus facile pour les premières nommées qui aligneront leur équipe type que pour la Green Team, décimée par de nombreuses absences.

Femmes

Dotée de huit points d'avance, l'équipe de Poissy abordera cette 3e manche avec confiance. Son cinq majeur devrait être intrinsèquement nettement au-dessus de celui de ses rivales. La formation yvelinoise sera emmenée par Cassandre Beaugrand, qui tentera de remporter sa 3e manche de Grand Prix consécutive. À ses côtés, on retrouvera Andrea Hewitt (récente 3e de la WTS de Montréal), Justine Guérard (3e à Dunkerque), Natalie Van Coeverden (8e à Dunkerque) et Léonie Périault (2e de la coupe du monde de Tiszaujvaros).

Deuxième du classement provisoire, Sartrouville se contenterait bien de garder son rang à l'issue de cette 3e manche. Elle devra, en effet, composer sans plusieurs de ses têtes d'affiche : la Britannique Non Stanford (4e des JO de Rio, 2e à Dunkerque), l'Américaine Taylor Spivey (2e de la WTS de Leeds, 4e à Valence) et l'Autrichienne Therese Feuersinger (11e à Valence). Brillante depuis le début de saison (4e à Dunkerque et 8e à Valence), Mathilde Gautier sera du coup la capitaine de l'équipe. Ses trois coéquipières du jour (Pauline Castex, Christelle Gaudron et Deborah Lynch) auront pour mission de limiter la casse.

Heureusement pour Sartrouville, les deux équipes qui la suivent au classement seront loin, elles aussi, d'être au complet.

Seulement devancée de deux points par Sartrouville, Issy sera privée de deux ténors : l'Espagnole Carolina Routier (7e à Dunkerque et 6e à Valence) et la Canadienne Amélie Kretz (18e à Dunkerque). Ses leaders devraient être Emilie Morier (13e à Dunkerque, 13e à Valence) et Audrey Merle (16e à Dunkerque et 22e à Valence).

Quant à Metz, 4e à 1 point d'Issy, les absences conjuguées de l'Australienne Gentle (2e à Valence), de l'Italienne Olmo (9e à Valence, 11e à Dunkerque) et de la Canadienne Jamnicky (17e à Dunkerque) handicapent grandement ses chances. À Jeanne Lehair, Margot Garabedian et Léa Coninx de nous prouver le contraire.

Cinquième du classement provisoire, le Tri Val de Gray, dont la composition d'équipe n'a pas encore été affinée, essaiera de profiter de l'aubaine si la présence de ses ténors (Barbara Riveros, Line Thams, Michelle Flipo et Emmie Charayron) est confirmée.

En queue de classement, le Triathlon Toulouse Métropole et le Triathlon Saint Amand Dun se devront de réagir pour quitter la zone rouge.

Garçons

Leader de la compétition, Sartrouville se présentera sur la pointe des pieds sur la ligne de départ. Hormis Aaron Royle (3 Top 20 en WTS cette année), aucun de ses ténors (Brownlee, Gomez, Mola, Schoeman, Montoya...) ne sera présent dans les Hautes-Alpes.

Le maillot de leader a donc de fortes chances de changer d'épaules pour aller sur celles du dauphin des Verts, Saint-Jean-de-Monts, qui alignera une équipe très costaude avec notamment Léo Bergère (5e à Dunkerque et 6e à Valence), Tony Dodds (11e de la WTS d'Edmonton, 12e à Dunkerque), Ryan Sissons (3e de la WTS de Hambourg) et Brice Daubord (16e à Dunkerque).

GRAND-PRIX-FFTRI-HOMMES-À-DUNKERQUE

Troisièmes à seulement un point des Montois, les garçons de Poissy se verraient bien, eux aussi, revêtir le maillot jaune. C'est fort possible car l'équipe des Yvelines s'annonce redoutable avec la présence de garçons qui brillent régulièrement sur le Grand Prix : Dorian Coninx (1er à Dunkerque), Aurélien Raphaël (3e à Dunkerque), Raoul Shaw (12e à Dunkerque)...

Même s'ils seront privés du Portugais Joao Silva (5e à Valence et 13e à Dunkerque), les Sables Vendée, 4e du classement provisoire, ont quelques chances de se mêler à la lutte pour le podium. Il faudra pour cela que les présences de l'Australien Luke William (2 Top 20 en WTS) et de l'Espagnol Vicente Hernandez (7e à Valence) soient confirmées.

Il leur faudra surveiller de près l'équipe qui les suit de près au classement (1 point), Montpellier. Même si elle devra composer sans Pierre Le Corre, la formation héraultaise peut tout de même tirer son épingle du jeu grâce notamment au très en forme Simon Viain (7e de la WTS de Montréal et déjà vainqueur à Embrun) et au régulier Aurélien Lebrun (19e à Dunkerque).

En bas de tableau, Toulouse, le Tricastin et Vitrolles se doivent de réagir sinon la relégation se rapprochera à grand pas.

Vous retrouverez les start-lists en fin de billet.

Parcours

Format : Distance S

Natation : 750m / Vélo : 20kms / Course à pied : 5km

1 boucle vélo de 21 km avec 365 m de dénivelé positif.

Programme

  • 08h30 : Départ D1 Femmes
  • 10h30 : Départ D1 Hommes

CLASSEMENTS AVANT LA 3E ÉTAPE

Femmes

  • 1. POISSY TRIATHLON 40 pts
  • 2. E.C. SARTROUVILLE 32pts
  • 3. ISSY TRIATHLON 30 pts
  • 4. METZ TRIATHLON 29 pts
  • 5. TRIATHLON VAL DE GRAY 24pts
  • 6. AUTUN TRIATHLON 23 pts
  • 7. TRIATHLON CLUB DE CHÂTEAUROUX 36 22 pts
  • 8. T.C.G. 79 PARTHENAY 18 pts
  • 9. BRIVE LIMOUSIN TRIATHLON 18 pts
  • 10. TEAM CHARENTES TRIATHLON 16 pts
  • 11. STADE POITEVIN TRIATHLON 15 pts
  • 12. DIJON TRIATHLON 13 pts
  • 13. VERSAILLES TRIATHLON 13 pts
  • 14. TRIATHLON TOULOUSE MÉTROPOLE 9 pts
  • 15. TRIATHLON SAINT AMAND DUN 7 pts

Hommes

  • 1. E.C. SARTROUVILLE 40 pts
  • 2. SAINT JEAN DE MONTS VENDÉE TRIATHLON 36 pts
  • 3. POISSY TRIATHLON 35 pts
  • 4. LES SABLES VENDÉE TRIATHLON 29 pts
  • 5. MONTPELLIER TRIATHLON 28 pts
  • 6. TRIATHLON CLUB DE LIÉVIN 25 pts
  • 7. VALENCE TRIATHLON 23 pts
  • 8. MONTLUÇON TRIATHLON 21 pts
  • 9. METZ TRIATHLON 19 pts
  • 10. TEAM CHARENTES TRIATHLON 19 pts
  • 11. SAINTE GENEVIÈVE TRIATHLON 17 pts
  • 12. ROUEN TRIATHLON 14 pts
  • 13. VERSAILLES TRIATHLON 13 pts
  • 14. T.C.G. 79 PARTHENAY 11 pts
  • 15. TRIATHLON TOULOUSE MÉTROPOLE 9 pts
  • 16. TRICASTIN TRIATHLON CLUB 8 pts
  • 17. VITROLLES TRIATHLON 5 pts