Terrain de chasse préféré de Ronnie Schildknecht, l'Ironman de Suisse présentait un large plateau cette année. Outre le nonuple vainqueur de l'épreuve, les Suisses Ruedi Wild et Jan Van Berkel, l'Australien Nicholas Kastelein, l'Ukrainien Daniil Sapunov et l'Italien Daniel Fontana présentaient de réelles chances de succès. Chez les femmes, Tine Holst et Céline Schaerer partaient avec une longueur d'avance sur la concurrence.

La natation permet vite d'avoir les premières tendances. Le rythme est lancé par Nicholas Kastelein devant Harry Wiltshire. C'est plus compliqué en revanche pour Ruedi Wild et Ronnie Schildknecht qui sont plus loin.

Finalement c'est l'Australien Alexander Polizzi qui va sortir le premier de l'eau à la surprise générale. Il est suivi de très près par Nicholas Kastelein (+0'02) et Harry Wiltshire (+0'04). En embuscade, Daniil Sapunov, Daniel Fontana, Ruedi Wild et Jan Van Berkel ressortent avec moins de trente secondes de retard.

Spectaculaire, Céline Schaerer écrase ses adversaires. La Suissesse boucle sa natation en 51'45 et maintient à distance l'Américaine Laurel Wassner (+5'44) ainsi que sa compatriote Anna Derron (+5'46).

Entreprenant sur le vélo, Nicholas Kastelein va prendre les devants avec Harry Wiltshire. Les deux hommes vont rapidement compter plus de trois minutes d'avance sur ses adversaires. Constant dans les efforts, Kastelein va lâcher son compagnon de route et creuser l'écart. Il va néanmoins sentir le souffle de l'Australien Cameron Wurf revenu aux avant-postes.

Après 142 km, l'avance de Nicholas Kastelein est de 2'33 sur Cameron Wurf et de 6'53 sur Ronnie Schildknecht. Finalement, le leader va faiblir sur la fin du parcours et s'engage sur la course à pied avec 1'10 sur Cameron Wurf, 6'07 sur Jan Van Berkel, 6'10 sur Ronnie Schildknecht et 8'15 sur Ruedi Wild.

Chez les femmes, Céline Schaerer maintient son avance tout au long du vélo et réussit même à reprendre un peu de temps. La Suissesse s'élance sur la course à pied avec respectivement 7'22 et 9'03 d'avance sur ses compatriotes Regula Rohrbach et Martina Kunz. La Danoise Tine Holst est quatrième à 13'29.

La fin de course est marqué par l'abandon de Ronnie Schildknecht. L'avance de Nicholas Kastelein ne diminue pas sur ses plus proches poursuivants que sont Jan Van Berkel et Ruedi Wild. Finalement l'Australien réussira à maintenir l'écart pour s'imposer devant Ruedi Wild. Le podium est complété par Jan Van Berkel. A noter la belle 17e place du Français Damien Béthencourt qui obtient dans le même temps sa qualification pour Kona.

En tête tout au long de l'épreuve, Céline Schaerer remporte l'Ironman de Suisse devant la Danoise Tine Holst. La Suissesse Martina Kunz est troisième.

Classement Féminin :

  1. 1 Céline Schaerer (SUI) +00:00 09:23:02
  2. 2 Tine Holst (DEN) +14:43 09:37:44
  3. 3 Martina Kunz (SUI) +17:07 09:40:08
  4. 4 Regula Rohrbach (SUI) +31:17 09:54:18
  5. 5 Laurel Wassner (USA) +33:15 09:56:16

Classement Masculin :

  1. 1 Nicholas Kastelein (AUS) +00:00 08:13:28
  2. 2 Ruedi Wild (SUI) +07:09 08:20:37
  3. 3 Jan Van Berkel (SUI) +13:24 08:26:51
  4. 4 Samuel Huerzeler (SUI) +18:10 08:31:37
  5. 5 Daniel Fontana (ITA) +22:39 08:36:06
  6. 6 Daniil Sapunov (UKR) +24:22 08:37:49
  7. 7 Cameron Wurf (AUS) +30:30 08:43:57
  8. 8 Anton Blokhin (BLR) +32:45 08:46:12
  9. 9 Alexander Chikin (RUS) +50:09 09:03:36
  10. 10 Mike Schifferle (SUI) +53:49 09:07:17