Ambiance-depart.jpg
Ils étaient 1 100 au départ du Longue Distance ce matin.

Christian Kramer et Tine Deckers succèdent à James Cunnama et Jeanne Collonge au palmarès 2017 de cette 12e édition du Triathlon de l'Alpe d'Huez distance L. Si la Belge n'a connu aucune concurrence sur l'ensemble de sa course et n'a pas eu à forcer son talent, l'Allemand doit notamment sa victoire à un bris de selle, dans les 21 virages, de l'Autrichien Thomas Steger, impressionnant tout au long de la journée... avant la tuile.

Christian Kramer occuperait-il la plus haute marche du podium 2017 si Thomas Steger n'avait pas brisé sa selle à mi-ascension de l'Alpe d'Huez ? Voilà une question à laquelle il est bien impossible de répondre. Avec des si, il est possible de refaire le monde. Voilà pourquoi il faut s'en tenir aux faits tout comme savoir que les incidents de course... font partie de la course. L'Autrichien possédait une belle avance, près de 3' sur ses poursuivants au virage 18 de la montée mythique, ultime difficulté d'un parcours vélo de 118 km de toute beauté. Un peu plus haut, son chariot de selle a dit stop, l'obligeant à maintenir une position en danseuse trop exigeante musculairement pour son dos, ses lombaires et ses fessiers. À T2, posant son vélo en 3e position derrière Christian Kramer et Gwenaël Ouillères, l'Autrichien a dit stop. Un abandon certainement plus psychologique et de déception que physique.

1ER_natation.jpg
Pakillo Fernandez a signé le meilleur temps natation en 26'07.

Natation-Pousson.jpg Julien Pousson sort de l'eau en 2e position.

La journée était pourtant bien lancée. Thomas Steger sort en 16e position après les 2,2 km de natation dans les eaux fraîches (15,7°C) du Lac du Verney. Il pointe à 2'20 de la tête, un groupe de six hommes composé notamment de Pakillo Fernandez, Christian Kramer et des Français Julien Pousson et Bertrand Billard. Kevin Rundstadler, habitué à sortir premier de l'eau mais ressentant de mauvaises sensations, accuse près d'1' de retard (7e), tout comme le Belge Timothy Van Houtem (2e de l'épreuve en 2016), classé 57e à 5'30.

Vainqueur-velo.jpg
Christian Kramer, dans l'Alpe du Grand-Serre, première difficulté du jour.

Thomas Steger s'envole
Après 25 km de faux-plat descendant dans la vallée avalés à vitesse grand V, tous se présentent au pied du premier col de la journée, l'Alpe du Grand-Serre (1 370 m). Christian Kramer ouvre la route devant Bertrand Billard, puis Pakillo Fernandez (à 1'). Un peu plus loin, un groupe composé du jeune Arthur Horseau, du vainqueur du VentouxMan Erik Merino, et de Thomas Steger, accuse 2'45 de retard. L'Alpe du Grand-Serre n'est pas un col difficile, mais après cette première partie où les athlètes ont tiré du gros braquet, il casse les pattes avec une inversion totale des développements. À mi-pente, Steger a déjà repris 1'15 aux hommes de tête. Sur sa lancée, il rattrape les leaders et continue d'accélérer la cadence. Au sommet (km 39), l'Autrichien dispose d'1' sur Kramer, 1'45 sur un duo monégasque Ouillères Rundstadler et 2'30 sur Billard.

Biilard-Velo.jpg
Bertrand Billard à son passage au sommet du col d'Ornon.

Ces positions vont alors s'installer dans la descente vers Valbonnais via le col du Malissol puis en direction du col d'Ornon (km 77). Au pied de cette nouvelle difficulté, Thomas Steger devance Christian Kramer de 1'50, Gwenaël Ouillères et Kevin Rundstadler de 2'25 et Bertrand Billard de 3'20. Timothy Van Houtem et Jean-Eudes Demaret sont à 7'15. Bien positionné sur son vélo et alliant force et souplesse de pédalage, il va alors coller 40'' sur cette montée à tous ses poursuivants. Après une descente difficile de l'Ornon et quelques kilomètres de vallée pour rejoindre Bourg d'Oisans, il se présente au pied de l'Alpe avec 2'10 sur Gwenaël Ouillères et 2'30 sur Christian Kramer.

Steger-velo.jpg
Thomas Steger, en tête dans l'Alpe avant le bris de sa selle.

RUNSTADLER-VELO.jpg
Belle montée des 21 virages pour Kevin Rundstadler qui posera 2e à T2.

La remontada de Timothy Van Houtem
La suite est malheureuse. Victime de son chariot alors qu'il était dans un fauteuil, Thomas Steger termine l'ascension en danseuse en 58'37. Christian Kramer, auteur d'une montée en 52'18 rejoint alors T2 en tête, devant Kevin Rundstadler, le malheureux Thomas Steger, Gwenaël Ouillères et Bertrand Billard. Ce dernier, en pleine préparation des championnats du monde Longue Distance ITU fin août et blessé au dos au cours de ce mois de juillet, pose définitivement son vélo, laissant sa 5e place à Timothy Van Houtem. Le Belge, meilleur chrono de la montée de l'Alpe (52'14), commence alors une remontada place après place. Après Gwenaël Ouillères, il chipe la 2e place de Kevin Rundstadler à une boucle (6,7 km) de l'arrivée. Il est cependant trop tard pour envisager la victoire.

KRAMER-CAP.jpg
Christian Kramer file vers sa victoire.

Devant, Christian Kramer dispose encore d'un matelas de plus de 2' et s'impose sur cette 12e édition en 5h53'28. Timothy Van Houtem, 2e l'an dernier, s'installe à nouveau sur la deuxième marche du podium en 5h55'44, et Kevin Rundstadler complète le podium en 5h57'22.

ARRIVEE-RUNSTADLER.jpg
Kevin Rundstadler, 3e de cette édition 2017.

Deckers et les autres
Le scénario de la course féminine a moins tenu le public en haleine. Tine Deckers, quintuple vainqueur de l'Ironman France Nice (2009, 2010, 2012, 2014 et 2016) a vampirisé l'épreuve et ses concurrentes. En préparation de l'Embrunman dans trois semaines, la Belge a effectué une course sérieuse alors que les écarts auraient pu lui permettre de gérer son effort.

Sortie 4e de l'eau à moins d'1' derrière la Suissesse Nina Derron, la Hollandaise Tracy Markam et l'Espagnole Anna Noguera, Tine Deckers a poussé les watts à vélo sur une première partie qui lui était très favorable pour exprimer toute sa puissance. En tête dès le pied de l'Alpe du Grand-Serre, la Belge a dominé ce parcours de la tête et des épaules. Au sommet de ce premier col, elle disposait déjà de 6' sur Nina Derron et 7'30 sur Emma Pooley. La Britannique, ex-coureuse cycliste professionnelle qui a notamment remporté un titre de championne du monde du contre-la-montre en 2010 et aujourd'hui convertie au triathlon et duathlon bien qu'elle continue de courir en pro, n'est malheureusement pas dans un grand jour.

Pooley-velo.jpg
Emma Pooley n'a jamais réduit l'écart sur Tine Deckers.

Jeu égal entre Deckers et Pooley
Au col d'Ornon, Deckers devance Derron de 13' et Pooley de 14' puis de 16' au pied de l'Alpe. Très bonne grimpeuse, Emma Pooley n'a pas les jambes pour effectuer un rapproché en vue de la course à pied. Sur les 21 virages, Deckers et Pooley signent quasiment le même chrono au centième près (59'2090 pour Deckers et 59'2093 pour Pooley) si bien qu'à T2, la Belge devance la Britannique de 16' et la Suissesse Nina Derron, en difficulté, de plus de 23'.

TRIATHLON-DE-L'ALPE-D'HUEZ-DISTANCE-L
Tine Deckers a signé le meilleur chrono féminin de la montée de l'Alpe en 59'20.

Autant dire que la messe est dite. Pour sa première visite à l'Alpe d'Huez, Tine Deckers triomphe sur l'esplanade du Palais des Sports en 6h28'32. Emma Pooley prend la deuxième place en 6h46 et l'Américaine Lisa Roberts chipe la troisième à Nina Derron en 6h54'37. Marion Gay-Pageon, 2e du duathlon mardi, termine 1re Française à la 7e place en 7h33'25 juste devant Céline Carrez, 8e en 7h33'39.

ARRIVEE-DECKERS.jpg
Première victoire à l'Alpe d'Huez pour Tine Deckers, déjà quintuple vainqueur de l'Ironman France Nice.

Aujourd'hui, près de 1 100 concurrents ont pris le départ de ce Longue Distance. Ils seront plus de 1 300 demain pour le distance M (1,2-28-6,7). Départ à 14 heures.

CLASSEMENTS
Hommes

  • 1. Christian KRAMER (All), 5h53'28
  • 2. Timothy VAN HOUTEM (Bel), 5h55'44
  • 3. Kévin RUNDSTADLER (AS Moncaco Tri), 5h57'22
  • 4. Gwenael OUILLÈRES (AS Moncaco Tri), 6h05'43
  • 5. Iñaki PENA-MANSO CARRAL (Esp), 6h08'21
  • 6. Cristóbal DIOS RIOS (Esp), 6h11'42
  • 7. Malte BRUNS (All), 6h12'55
  • 8. Guillaume BELGY (TCG79 Parthenay), 6h13'53
  • 9. Jean-Eudes DEMARET (Les Alligators Seynod Triathlon), 6h14'55
  • 10. Thomas NAVARRO (A.S.Monaco Triathlon), 6h17'45

Femmes

  • 1 Tine Deckers (Bel), 6h28'32
  • 2 Emma Pooley (Bri), 6h46'35
  • 3 Lisa Roberts (Usa), 6h54'37
  • 4 Nina Derron (Sui), 6h58'57
  • 5 Anna Noguera (Esp), 7h11'21
  • 6 Miriam Van Reijen (Hol), 7h14'13
  • 7 Marion Gay-Pageon (Fra), 7h33'25
  • 8 Céline Carrez (Fra), 7h33'39
  • 9 Merja Kiviranta-Molsa (Fin), 7h36'52
  • 10 Tracy Markham (Hol), 7h55'26

Retrouvez les résultats complets de la course ici http://bit.ly/2tNbSgJ

Toutes les informations sur le Triathlon EDF Alpe d'Huez sur http://www.alpetriathlon.com/fr

AMBIANCE-RAVITO.jpg

AMBIANCE-CAP.jpg