Quel tir groupé ! En plaçant quatre de ses représentants dans les onze premiers (Luis 4e, Coninx 6e, Bergère 8e et Montoya 11e), les Bleus ont brillé de mille feux cet après-midi lors de la WTS de Hambourg. Ils laissent toutefois les honneurs du podium à l'Espagnol Mario Mola, à l'Australien Jacob Birtwhistle et au Néo-Zélandais Ryan Sissons.

A noter que le Britannique Jonathan Brownlee avait déclaré forfait en dernière minute en raison d'un problème de carence en magnésium (NDLR : son frère Alistair n'était pas lui aussi de la partie).

Tout s'est joué en course à pied. Après une natation peu sélective, c'est un gros peloton qui s'est trouvé projeté à l'avant de la course. Très vite, deux hommes vont perdre toute chance à la suite d'une chute, l'Espagnol Fernando Alarza et le Français Pierre Le Corre, qui ne finiront pas la course.

La course à pied verra un cavalier seul de l'Espagnol Mario Mola, qui filera vers la victoire en toute quiétude. La lutte pour les places d'honneurs a été beaucoup plus serrée.

Longtemps en 2e position, l'Espagnol Javier Gomez s'est d'abord fait rejoindre par Ryan Sissons. Le Néo-Zélandais ne pourra, lui non plus, pas éviter le retour de l'Australien Jacob Birtwhistle, auteur d'un dernier 500 mètres tonitruant. Gomez se faisait même avaler tout à la fin par Vincent Luis, qui venait donc échouer au pied du podium.

Tous les autres concurrents ont suivi dans un mouchoir de poche : le Pisciacais Dorian Coninx (6e), le Sud-Africain Richard Murray que l'on attendait plus haut dans le classement (7e), le Montois Léo Bergère et le Sartrouvillois Raphaël Montoya, tous les deux remarquables pour leur 2e WTS (respectivement 8e et 11e).

Au classement général de la série, Mario Mola chipe le maillot jaune à son malheureux compatriote Fernando Alarza qui n'a pas pu défendre ses chances jusqu'au bout. Javier Gomez complète le podium provisoire. Avec un résultat en moins au compteur, Vincent Luis est désormais 7e.

Chez les femmes, la logique a été respectée. Invaincue depuis le début de saison, Flora Duffy a remporté sa 3e WTS de la saison.

Duffy_Hambourg.jpg

Seule en tête à l'issue du vélo, la Bermudienne a facilement résisté au retour de l'Australienne Ashleigh Gentle, auteure du meilleur chrono pédestre. Le bronze est revenu à la jeune Allemande Laura Lindemann, qui a dominé au sprint l'Américaine Katie Zaferes.

Seule Française engagée, Cassandre Beaugrand n'a pas pu finir la course. Un trou sur le parcours vélo (NDLR : une passerelle en bois à la sortie du parc à vélos se serait cassée) a causé la chute de la Pisciacaise ainsi que celles d'autres concurrentes.

Au général, une Américaine chasse l'autre en tête du classement. Seulement 9e de cette étape. Kirsten Kasper cède le maillot jaune à Katie Zaferes. Elle abandonne même la 2e place à l'Australienne Ashleigh Gentle. Avec une course en moins au compteur, Flora Duffy se retrouve, quant à elle, quatrième. Pas pour longtemps sans aucun doute...

Prochaine étape : Edmonton (Canada) dans quinze jours.

En attendant, place aux Mondiaux de relais mixte demain.

Hommes

  • 1 Mario Mola 1990 ESP 2 00:54:08 00:08:55 00:00:38 00:30:16 00:00:22 00:14:01
  • 2 Jacob Birtwhistle 1995 AUS 16 00:54:20 00:08:50 00:00:41 00:30:17 00:00:20 00:14:15
  • 3 Ryan Sissons 1988 NZL 24 00:54:23 00:09:05 00:00:36 00:30:09 00:00:20 00:14:16
  • 4 Vincent Luis 1989 FRA 8 00:54:26 00:09:00 00:00:38 00:30:13 00:00:21 00:14:18
  • 5 Javier Gomez Noya 1983 ESP 3 00:54:28 00:08:54 00:00:37 00:30:20 00:00:21 00:14:19
  • 6 Dorian Coninx 1994 FRA 35 00:54:29 00:08:50 00:00:37 00:30:29 00:00:19 00:14:18
  • 7 Richard Murray 1989 RSA 6 00:54:31 00:09:00 00:00:40 00:30:12 00:00:25 00:14:17
  • 8 Léo Bergere 1996 FRA 31 00:54:36 00:08:56 00:00:36 00:30:18 00:00:21 00:14:29
  • 9 Kristian Blummenfelt 1994 NOR 7 00:54:39 00:08:54 00:00:38 00:30:16 00:00:20 00:14:35
  • 10 Joao Pereira 1987 POR 18 00:54:45 00:09:00 00:00:37 00:30:17 00:00:22 00:14:32
  • 11 Raphael Montoya 1995 FRA 48 00:54:45 00:09:02 00:00:40 00:30:12 00:00:23 00:14:32

Ranking

  • 1 +1 Mario Mola 1990 ESP 4 0 2864
  • 2 -1 Fernando Alarza 1991 ESP 4 0 2743
  • 3 - Javier Gomez Noya 1983 ESP 4 0 2448
  • 4 - Thomas Bishop 1991 GBR 4 0 2004
  • 5 +1 Richard Murray 1989 RSA 3 0 1827
  • 6 -1 Henri Schoeman 1991 RSA 4 0 1742
  • 7 +1 Vincent Luis 1989 FRA 3 0 1715
  • 8 -1 Kristian Blummenfelt 1994 NOR 3 0 1656
  • 9 +12 Jacob Birtwhistle 1995 AUS 3 0 1392
  • 10 +19 Ryan Sissons 1988 NZL 2 0 1186

Femmes

  • 1 Flora Duffy 1987 BER 5 00:59:00 00:09:25 00:00:41 00:31:57 00:00:27 00:16:32
  • 2 Ashleigh Gentle 1991 AUS 3 00:59:31 00:09:51 00:00:42 00:32:28 00:00:24 00:16:10
  • 3 Laura Lindemann 1996 GER 33 00:59:41 00:09:28 00:00:46 00:32:47 00:00:23 00:16:22
  • 4 Katie Zaferes 1989 USA 2 00:59:42 00:09:27 00:00:46 00:32:52 00:00:24 00:16:17
  • 5 Jolanda Annen 1992 SUI 21 00:59:49 00:09:34 00:00:40 00:32:46 00:00:21 00:16:33
  • 6 Andrea Hewitt 1982 NZL 4 00:59:52 00:09:46 00:00:40 00:32:35 00:00:22 00:16:33
  • 7 Renee Tomlin 1988 USA 18 01:00:03 00:09:41 00:00:38 00:32:40 00:00:27 00:16:41
  • 8 Charlotte McShane 1990 AUS 6 01:00:05 00:09:33 00:00:40 00:32:48 00:00:22 00:16:46
  • 9 Kirsten Kasper 1991 USA 1 01:00:05 00:09:17 00:00:38 00:32:50 00:00:21 00:17:03
  • 10 Rachel Klamer 1990 NED 15 01:00:06 00:09:36 00:00:46 00:32:38 00:00:24 00:16:44

Général

  • 1 +1 Katie Zaferes 1989 USA 4 0 2507
  • 2 +1 Ashleigh Gentle 1991 AUS 4 0 2486
  • 3 -2 Kirsten Kasper 1991 USA 0 2478
  • 4 +2 Flora Duffy 1987 BER 3 0 2400
  • 5 -1 Andrea Hewitt 1982 NZL 4 0 2286