Samedi, la cinquième étape WTS prévue à Hambourg s'annonce alléchante. A l'exception du Britannique Alistair Brownlee, tous les cadors seront présents. La course est prévue à 16h.

Les favoris :

Mario Mola (Esp) : Champion du monde en titre, il vient de se faire doubler au classement WTS par Fernando Alarza suite à son impasse à Leeds. Victorieux à Gold Coast et Yokohama, l'Espagnol continue néanmoins d'avoir la main mise sur la WTS. L'an dernier, il avait également connu le goût de la victoire à Hambourg.

Jonathan Brownlee (Gbr) : Absent des deux premières étapes, il avait été malchanceux à Yokohama. Victime d'une chute à un kilomètre de la T2, il avait perdu toute ses chance de bien figurer. A domicile lors de la WTS de Leeds, il a pris la deuxième place derrière son frère au terme d'une longue échappée. Un podium qui lui a permis de lancer sa saison.

Fernando Alarza (Esp) : Sur la lancée d'une excellente saison 2016, l'Ibère confirme son entrée parmi les grands de la discipline. Actuel leader du classement WTS, il aura à cœur de rester au sommet de la hiérarchie mondiale. Cette année, il a été constamment dans le top 4 des différentes étapes auxquels il a prit part et reste sur une 3e place à Leeds.

Alarza.jpg

Les outsiders:

Javier Gomez Noya (Esp) : Vainqueur sur l'étape inaugurale d'Abu Dhabi, l'Espagnol avait parfaitement lancé sa saison. Des débuts en fanfare qui n'ont pas été suivis de succès. Quatrième à Gold Coast, il a déçu sur la WTS de Yokohama où il a terminé neuvième. Il reste néanmoins troisième du classement mondial.

Henri Schoeman (Afs) : Révélation de la saison dernière, le Sud-Africain est en train de confirmer cette saison. Après un démarrage poussif à Abu Dhabi où il a terminé dixième et à Gold Coast où il a fini huitième, il a vite remis les pendules à l'heure. Quatrième à Yokohama, il a démontré qu'il pouvait devenir un des patrons du circuit.

Vincent Luis (Fra) : Troisième à Abu Dhabi en mars, il a loupé Gold Coast et Yokohama pour cause de blessure. De retour à Leeds, il a réalisé une 10e place en deçà de ses standards. Les Championnats d'Europe Sprint l'ont rassuré avec une 4e place avant qu'il ne remporte la deuxième étape du Grand Prix à Valence. Sur une forme ascendante, il visera un podium.

Joao Pereira et Joao Silva (Por) : Animateurs des Championnat d'Europe Sprint et Courte Distance, les Portugais sont en pleine bourre. Le double Champion d'Europe Joao Pereira et le double médaillé de bronze Joao Silva sont attendus au tournant. Sur format sprint, leurs difficultés en natation devrait leurs poser moins de problèmes.

Bergere.jpg

Les Bleus :

Si Vincent Luis représente la plus grande chance de podium pour la délégation française, ses compatriotes ne sont pas en reste. Vice-champion d'Europe Sprint à Düsseldorf; Pierre Le Corre revient bien d'un début de saison compliqué. A Leeds, il avait fini huitième soit sa meilleure performance de l'année en WTS. Troisième lors de l'étape de Cape Town l'an passé, Dorian Coninx est plus en difficulté actuellement. Il avait pris la 15e place à Leeds.

Performant aux Championnats d'Europe de Kitzbühel avec des médailles d'argent en individuel et en relais, Raphaël Montoya va faire sa première WTS de l'année tandis que Léo Bergère effectue son retour. L’athlète de Saint Jean de Monts avait pris la onzième place à Abu Dhabi lors de la première étape.

La cote du jour :

Richard Murray (Afs) : Discret sur le circuit WTS cette année, le Sud-Africain a néanmoins obtenu une deuxième place à Gold Coast. Vainqueur auparavant de la Coupe du Monde de Cape Town, il reste sur un succès en Coupe d'Europe à Holten. A Hambourg il fera parti des prétendants à la victoire. Une course où il avait terminé deuxième l'an passé avant d'être disqualifié pour un geste d'humeur.

Murray.jpg

Pronostics Triathlete :

  1. 1) Mario Mola (Esp)
  2. 2) Richard Murray (Afs)
  3. 3) Jonathan Brownlee (Gbr)
  4. 4) Vincent Luis (Fra)
  5. 5) Fernando Alarza (Esp)

Format : Sprint (750-20km-5km)