La première édition de l'Ironman 70.3 d’Édimbourg début dimanche. Un baptême qui s'annonce haut en couleur avec une start-list de choix aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Du haut de ses 35 ans, le natif d'Inverness (Ecosse) Fraser Cartmell fera figure de local de l'étape. Il bénéficie ainsi du dossard numéro un. Néanmoins, l’Écossais ne devrait pas se mêler à la lutte pour la victoire finale. En grande forme cette saison, le Suisse Ruedi Wild semble partir avec quelques longueurs d'avance. Il reste ainsi sur une victoire resplendissante sur l'Ironman 70.3 de Suisse.

Vainqueur de l'Ironman 70.3 de Majorque en mai dernier, David McNamee jouera les premiers rôles. Le Britannique affiche également une très bonne forme. Son compatriote Harry Wiltshire peut également performer. Excellent nageur, il n'a néanmoins pas crevé l'écran cette année. Enfin, l'Italien Alessandro Degasperi, deuxième lors de l'Ironman de Lanzarote visera aussi un succès. A noter aussi la présence de Jonathan Ciavatella et de Daniel Fontana du côté des Transalpins.

Restant sur une neuvième place lors de l'étape WTS de Yokohama, Javier Gomez Noya est également annoncé sur la ligne de départ mais sa présence est incertaine. S'il est présent, il deviendra de facto favori de la course. Les tricolores seront emmenés par Yvan Jarrige, 7e de l'Ironman 70.3 Pays d’Aix et Toumy Degham qui reste sur une prestation en dedans lors de l'Ironman 70.3 du Luxembourg.

Pour ce qui est de la course féminine, la Britannique Lucy Gossage, quatrième de l'Ironman de Lanzarote sera la favorite. Elle devra se méfier de la Danoise Helle Frederiksen, deuxième sur l'Ironman 70.3 d'Elsinore. La Britannique Emma Pallant et la Polonaise Agnieszka Jerzyk tenteront de jouer les troubles fêtes. Pour Jeanne Collonge sa présence n'a pas encore été confirmée.

Départ :

Dimanche 2 Juillet à 06:50 (07:50 en France)