De nos envoyés spéciaux : Olivier Berraud et Christophe Guiard

Incroyables Danois ! Les Scandinaves ont créé une grosse surprise en remportant le relais mixte Elite, épreuve de clôture des championnats d'Europe de Kitzbühel.

4EME-RELAI-VICTOIRE-DELEURAN.jpg

Pour les quatre relayeurs (1 fille, 1 garçon, 1 fille, 1 garçon), les distances à parcourir étaient les suivantes : 200 m de natation-5 km de vélo -1,8 km de course à pied.

Ils étaient sans doute très peu à avoir misé un kopeck sur l'équipe emmenée par Andreas Schilling (5e de la WTS de Yokohama cette année.)

Grâce à un relais incroyable de la jeune Sif Bendif Madsen (2e de la course individuelle chez les juniors filles) la formation danoise s'est mise hors de portée de ses rivaux.

Malgré une prestation de haute tenue de Raphaël Montoya (meilleur chrono devant Fernando Alarza), Emil Delauran Hansen a conservé quelques poignées de seconde d'avance sur le vice-champion d'Europe, qui décrochait par la même occasion sa 2e médaille d'argent du week-end. La Russie complète le podium.

CHAMPAGNE-ELITE.jpg

La France a longtemps cru que l'or lui tendait les bras. Première relayeuse, Cassandre Beaugrand a fait plus que le job, passant le témoin en première position à Simon Viain.

1ER-RELAI-SORTIE-NAT-BEAUGRAND.jpg

La Pisciacaise s'est permis le luxe de devancer des filles comme la Britannique Sophie Coldwell et la Belge Claire Michel, respectivement 2e et 5e en individuel.

Simon Viain est, lui aussi, à créditer d'un bon relais.

2EME-RELAI-SORTIE-NAT-VIAIN.jpg

Le Montpelliérain a permis à son équipe de conserver le maillot jaune provisoire.

2EME-RELAI-CAP-VIAIN.jpg

Les positions s'étaient toutefois resserrées. Le suivaient, en effet, de près le Danois Schilling, l'Autrichien Knabl, le Suisse Salvisberg, et l'Espagnol Hernandez.

Le 3e relais allait jouer un rôle prépondérant dans le classement final. Encore dans le coup après le vélo, Emilie Morier a baissé de pied en course à pied, étant reléguée à la troisième place derrière le Danemark et la Russie, qui ont bénéficié des bonnes prestations de Sif Bendix Madsen et d'Anastasia Abrosimova.

3EME-RELAI-MORIER-TRANSITION.jpg

3EME-RELAI-MORIER-CAP.jpg

C'est surtout l'écart qui était inquiétant. Pour décrocher l'or, Raphaël Montoya allait devoir combler un retard de 39 secondes sur le Danois Emil Deleuran Hansen, 3e des championnats d'Europe juniors. Pas facile sur un format de course aussi court.

4EME-RELAI-MORIER-MONTOYA-CAP.jpg

4EME-RELAI-MONTOYA-VELO.jpg

On connait la fin de l'histoire. Pour sept petites secondes, la "remontada" n'a pas pu être réalisée. La France remportait par la même occasion sa 2e médaille sur un championnat d'Europe de relais mixte Elite. La deuxième est en or (Genève 2015).

PODIUM-ELITE.jpg

Le relais mixte juniors a lui aussi consacré un vainqueur surprise, la Hongrie.

4EME-RELAY-VICTOIR-LEHMANN.jpg

Certes, la formation magyare avait plutôt brillé en individuel chez les garçons (Lehmann 3e et Soos 6e). Mais de là à les voir devancer l'Espagne et le Portugal... Aucune de ces deux formations ne sera finalement sur le podium, l'argent et le bronze revenant respectivement à la Russie et à l'Allemagne.

Quant à l'équipe de France, elle a longtemps fait croire à ses supporters que la médaille était dans ses cordes.

Respectivement 4e et 3e à la fin de leur relais, Jessica Fullagar et Max Stapley avaient permis à la formation tricolore de rester au contact des meilleurs.

1ER-RELAI-FULLAGAR-STAPLEY.jpg

2EME-RELAY-STAPLEY-NATATION.jpg

Malheureusement les choses se sont gâtées lors du 3e relais. Blessée au doigt après sa chute lors de la course individuelle, Léa Coninx n'a pas pu donner sa pleine mesure.

3EME-RELAY-CONINX-CAP.jpg

C'est finalement en 10e position que la Messine a passé le relais à Louis Vitiello, excellent 5e en individuel.

4EME-RELAY-CONINX-VITIELO.jpg

Ce dernier ne sera pas en mesure de gagner quelques rangs. La faute à une transition catastrophique qui lui a fait perdre une trentaine de secondes. La France devait donc se contenter d'une décevante 10e place. Il y aura des jours meilleurs...

4EME-RELAI-ARRIVEE-VITIELO.jpg

Au final, la France aura glané sept médailles lors de ces championnats d'Europe : 2 chez les Elite (argent pour Montoya et pour le relais mixte), 1 chez les juniors (bronze pour Fullagar), 4 chez les paratriathlètes (or pour Hanquinquant, argent pour Bahier et Lemoussu, bronze pour Marc). Sans oublier les deux breloques décrochées chez les groupes d'âges.

Un autre championnat d'Europe est programmé la semaine prochaine, à Dusseldorf (Allemagne) sur la distance Sprint. Côté bleu on y retrouvera Vincent Luis, qui défendra son titre, et Pierre Le Corre.

Classements

Relais mixte Elite

  • 1 Team I Denmark (Holm, Schilling, Bendix Madsen, Hansen) 6 01:15:17 00:19:56 00:17:19 00:19:26 00:18:36
  • 2 Team I France (Beaugrand, Viain, Morier, Montoya) 4 01:15:24 00:19:19 00:17:52 00:20:05 00:18:08
  • 3 Team I Russia (Gorbunova, Polyanskiy D, Abrosimova, Turbaevskiy)) 2 01:15:32 00:19:48 00:17:33 00:19:52 00:18:19
  • 4 Team I Austria (Vilic, Knabl, Perterer, Hollaus) 8 01:15:37 00:19:29 00:17:49 00:20:03 00:18:16
  • 5 Team I Great Britain (Coldwell, Roberts, Lee, Teagle) 1 01:15:43 00:19:48 00:18:07 00:19:27 00:18:21

DEPART-NATATION.jpg

Relais mixte juniors

  • 1 Team I Hungary 5 01:18:31 00:21:03 00:18:03 00:20:32 00:18:43
  • 2 Team I Russia 4 01:19:01 00:21:09 00:18:47 00:20:19 00:18:34
  • 3 Team I Germany 3 01:19:15 00:20:08 00:17:56 00:22:03 00:18:59
  • 4 Team I Austria 8 01:19:14 00:20:05 00:19:08 00:21:07 00:18:54
  • 5 Team I Great Britain 1 01:19:23 00:21:26 00:18:29 00:20:24 00:18:52
  • 10 Team I France 12 01:20:36 00:20:23 00:18:47 00:21:59 00:19:18
  • (Fullagar, Stapley, Coninx, Vitiello)