De nos envoyés spéciaux : Christophe Guiard (photos) et Olivier Berraud (texte)

Et de 22. C'est le nombre de médailles que compte désormais la France au palmarès des championnats d'Europe Courte distance catégorie Elite.

Raphaël Montoya est le Bleu qui a apporté la breloque supplémentaire aujourd'hui à Kitzbühel (Autriche). Le Sartrouvillois a décroché l'argent, à seulement une seconde du Portugais Joao Pereira (5e aux JO de Rio). Un autre Portugais, Joao Silva les a rejoints sur le podium.

C'est sous un soleil retrouvé que les 75 concurrents s'étaient élancés à 16 heures précises.

ELITE-PLONGEON-MONTOYA.jpg

Le grand favori de la course était l'Espagnol Fernando Alarza, qui venait de terminer 3e derrière les frères Brownlee à Leeds, tout en courant plus vite qu'eux.

Les choses démarraient malheureusement très mal pour l'Espagnol qui concédait 50'' aux termes des 1 500 mètres natation. Il sera relégué dans un 3e groupe au début du vélo.

Comme prévu, le premier à sortir de l'eau avait été le Slovaque Richard Varga, suivi de près par les frères russes Polyansky.

Ces trois hommes feront partie du groupe de sept échappés qui restera un peu plus d'un tour en tête, avant d'être repris par un second peloton. Les autres fuyards étaient l'Allemand Nieschlag, le Russe Vasiliev, l'Autrichien Knabl et le Suisse Salvisberg.

Après la jonction, le groupe d'échappés se retrouvait fort de 38 unités, dont les deux tricolores Raphaël Montoya et Léo Bergère.

ELITE-GROUPE-TETE-VELO.jpg

ELITE-MONTOYA-VELO.jpg

ELITE-BERGERE-VELO.jpg

Parmi les favoris, ne manquaient à l'appel que l'Espagnol Fernando Alarza, le Suisse Adrien Briffod, l'Azerbaidjanais Rotislav Pevtsov et le Français Simon Viain.

ELITE-VIAN-VELO.jpg

Malgré tous leurs efforts, ces garçons ne pourront jamais revenir sur les échappés. Leur retard sera finalement de 45'' aux termes des 42 km vélo.

Très vite à pied, six hommes vont prendre l'ascendant sur leurs rivaux : les Portugais Joao Silva et Joao Pereira, les Espagnols Uxio Abuin Ares , Vicente Hernandez, Antonio Serrat Seoane, ainsi que le Français Raphaël Montoya.

ELITE-GROUPE-TETE-MONTOYA-CAP.jpg

Il faudra attendre les tout derniers hectomètres pour que ces garçons se départagent. Au terme d'un sprint échevelé, c'est finalement Joao Pereira qui venait fendre le premier la banderole d'arrivée. Le Portugais décrochait par la même occasion sa première médaille sur un championnat d'Europe (NDLR : son meilleur classement était auparavant une 6e place l'an passé).

ELITE-ARRIVEE-PEREIRA.jpg

Brillant 2e, Raphaël Montoya était, quant à lui, déjà monté à deux reprises sur un podium européen mais chez les juniors. Deuxième à Alanya, il avait décroché l'or l'année suivante... à Kitzbühel. La station autrichienne réussit décidément très bien au Sartrouvillois.

Le podium était complété par un autre Portugais, Joao Silva, lui aussi deux fois médaillés chez les juniors (3e en 2007 et 2e en 2008 derrière un certain Vincent Luis).

ELITE-PODIUM.jpg

Les trois autres concurrents qui ont suivi le Portugais étaient de la même nationalité, espagnole : Vicente Hernandez, Uxio Abuin Ares et Fernando Alarza (auteur du meilleur chrono pédestre en 31'21).

ELITE-VIAIN-ET-ALARZA-CAP.jpg

Ce dernier devançait de peu Rotislav Petsov, lui aussi revenu du diable Vauvert.

Les deux autres Bleus engagés n'ont pas démérité. Piégé à vélo, Simon Viain a réalisé une belle course à pied qui lui a permis de finir aux portes du Top 10 (11e).

Le Montpellérain devance de deux places Léo Bergère, qui lui, en revanche, a faibli dans la dernière partie de l'épreuve.

ELITE-BERGERE-CAP.jpg

Quelques heures auparavant, les juniors français n'étaient pas parvenus à se hisser sur le podium d'une course dont le départ a été donné à 14 heures.

DEPART-JUNIORS.jpg

Il s'en est toutefois fallu de peu pour Louis Vitiello, qui a pris la 5e place, après avoir été longtemps dans le coup pour la médaille.

JUNIORS-ARRIVEE-VITIELO.jpg

Quant à Max Stapley, il a perdu toute chance de bien figurer après une transition ratée qui lui a occasionné une blessure au pied.

JUNIORS-ARRIVEE-STAPLEY.jpg

Les deux Bleus figuraient dans l'échappée initiale à vélo, qui malheureusement s'est fait reprendre par un gros peloton.

JUNIORS-STAPLEY.jpg

Tout s'est donc joué à pied et au sprint entre trois hommes, le Portugais Vasco Vilaca (4e l'an passé), l'Espagnol Javier Lluch Perez (tenant du titre) et le Hongrois Csongor Lehmann, classés finalement dans cette ordre.

JUNIORS-TETE-CAP-FIN1ERTOUR.jpg

JUNIORS-VICTOIRE-VILACA.jpg

Crédit photo : Reinhard Standke

Les Portugais ont donc remporté les deux titres proposés aujourd'hui.

JUNIORS-VILACA-PORTRAIT.jpg

Demain, place aux relais mixte avec des chances de médailles, tant chez les juniors que chez les Elite.

Classements

Elite hommes

  • 1 Joao Pereira 1987 POR 4 01:45:31 00:18:52 00:00:48 00:53:34 00:00:23 00:31:54
  • 2 Raphael Montoya 1995 FRA 21 01:45:32 00:18:49 00:00:49 00:53:36 00:00:26 00:31:52
  • 3 Joao Silva 1989 POR 5 01:45:35 00:18:57 00:00:48 00:53:29 00:00:23 00:31:58
  • 4 Vicente Hernandez 1991 ESP 9 01:45:40 00:18:49 00:00:49 00:53:35 00:00:25 00:32:02
  • 5 Uxio Abuin Ares 1991 ESP 10 01:45:47 00:18:44 00:00:47 00:53:42 00:00:22 00:32:12
  • 6 Fernando Alarza 1991 ESP 7 01:45:51 00:19:25 00:00:47 00:53:47 00:00:23 00:31:29
  • 7 Rostislav Pevtsov 1987 AZE 6 01:45:54 00:19:11 00:00:45 00:54:03 00:00:23 00:31:32
  • 8 Antonio Serrat Seoane 1995 ESP 17 01:46:12 00:19:00 00:00:46 00:53:29 00:00:25 00:32:32
  • 9 Shachar Sagiv 1994 ISR 16 01:46:16 00:19:21 00:00:48 00:53:46 00:00:20 00:32:01
  • 10 Dmitry Polyanskiy 1986 RUS 1 01:46:21 00:18:38 00:00:46 00:53:49 00:00:23 00:32:45
  • 11 Simon Viain 1993 FRA 11 01:46:33 00:19:23 00:00:47 00:53:47 00:00:23 00:32:13
  • 13 Léo Bergere 1996 FRA 18 01:46:50 00:19:00 00:00:46 00:53:26 00:00:20 00:33:18

ELITE-AMBIANCE-CAP.jpg

Juniors hommes

  • 1 Vasco Vilaca 1999 POR 5 00:53:39 00:09:30 00:00:46 00:27:20 00:00:24 00:15:37
  • 2 Javier Lluch Perez 1998 ESP 1 00:53:40 00:09:28 00:00:44 00:27:23 00:00:20 00:15:43
  • 3 Csongor Lehmann 1999 HUN 22 00:53:40 00:09:22 00:00:46 00:27:25 00:00:22 00:15:42
  • 4 Alberto Gonzalez 1998 ESP 4 00:53:53 00:09:23 00:00:46 00:27:29 00:00:22 00:15:51
  • 5 Louis Vitiello 1998 FRA 14 00:53:55 00:09:31 00:00:46 00:27:18 00:00:18 00:16:00
  • 6 Gergő Soós 1999 HUN 63 00:54:05 00:09:21 00:00:46 00:27:33 00:00:23 00:16:01
  • 7 Moritz Horn 1999 GER 8 00:54:08 00:09:18 00:00:48 00:27:31 00:00:20 00:16:10
  • 8 Tim Siepmann 1998 GER 34 00:54:08 00:09:51 00:00:47 00:26:56 00:00:19 00:16:13
  • 9 Yoav Avigdor 1999 ISR 15 00:54:11 00:10:02 00:00:53 00:26:42 00:00:24 00:16:08
  • 10 Matevž Planko 1998 SLO 3 00:54:16 00:09:30 00:00:46 00:27:20 00:00:21 00:16:17