De nos envoyés spéciaux : Olivier Berraud et Chrisophe Guiard (photos)

Comme souvent, le God Save The Queen a été le tube de la première journée des championnats d'Europe de triathlon qui se déroulent cette année à Kitzbühel.

Après avoir trusté les succès ce matin chez les paratriathlètes, la délégation britannique a remporté les deux titres qui étaient mis en jeu cet après-midi : juniors femmes avec Kate Waugh (photo ci-dessous) et élite femmes) avec Jessica Learmonth.

ARRIVEE-JUNIOR-WAUGH.jpg

Côté français, une seule médaille est venue s'ajouter aux quatre décrochées ce matin. Elle a été remportée par la junior Jessica Fullagar (photo d'ouverture), qui découvrait pourtant le plus haut niveau international.

On espérait voir Cassandre Beaugrand l'imiter l'après-midi chez les Elites. Las, un souci mécanique (roue desserrée) a retardé sa progression à vélo. Malgré une course à pied de haute tenue (meilleur chrono), la Pisciacaise n'a pu remonter que jusqu'à la 10e place.

Contrairement aux paratriathlètes qui ont évolué par un temps exécrable, les concurrentes de l'après-midi ont été plus chanceuses. La pluie a daigné les laisser en paix.

Les juniors filles se sont élancées les premières à 14 h. La course semblait particulièrement ouverte, elle l'a été.

Après un vélo animé par l'Autrichienne Therese Feursinger, c'est un peloton d'une vingtaine de filles qui a rejoint T2 en tête.

GROUPE-TETE-VELO.jpg

Parmi elles, figurait une seule Française, Jessica Fullagar.

FULAGART-VELO.jpg

Longtemps à la lutte avec la future lauréate Kate Waugh, la Française faiblissait un peu dans le dernier tour pédestre, laissant échapper l'argent au profit de la Danoise Silf Bendix Madsen.

PODIUM-JUNIOR.jpg

A noter que la deuxième Française engagée, Lea Coninx a été contrainte à l'abandon suite à une chute (fracture d'un doigt a priori).

Les Elite femmes ont pris le relais de leurs cadettes sous les coups de 16 heures.

DEPART-NATATION.jpg

La course s'est déroulée sans sa favorite, la Britannique Non Stanford (4e des JO) qui, en raison d'une maladie, a préféré décliner la lutte.

Malgré son absence, rien n'était pour autant perdu pour la Perfide Albion, qui conservait quelques cartes maîtresses : la tenante du titre India Lee, Jessica Learmonth (6e de la WTS de Leeds) et Sophie Coldwell (4e de la WTS de Yokohama).

Habituée à sortir de l'eau la première, Jessica Learmonth a été fidèle à sa réputation. Dotée d'une avance confortable (18 secondes aux termes des 1 500 m), la Britannique a pris l'option de poursuivre sur sa lancée à vélo.

LEARMONTH-VELO.jpg

Elle résistera un peu plus de deux tours avant de se faire reprendre par un trio composé de sa compatriote Sophie Coldwell, de l'Italienne Alice Betto et de la Russe Anastasia Gorbunova.

Le quatuor, ainsi constitué, verra son avance croître au fil des tours pour atteindre 2'20 à son retour à T2.

Longtemps seules à leurs trousses, la Suissesse Jolanda Annen et la Britannique India Lee avaient été absorbées par un peloton assez imposant, qui comprenait notamment la Belge Claire Michel.

CLAIRE_MICHEL-VELO.jpg

Ne figurait plus dans celui-ci, Cassandre Beaugrand, reléguée dans un 3e groupe suite à son souci mécanique. A l'amorce des 10 km pédestres, la Pisciaciaise comptait un retard supérieur à quatre minutes. Les chances de médaille s'étaient envolées.

Pendant ce temps en tête, Learmonth et Coldwell avaient très vite décramponné Betto et Gorbunova.

LA-TETE-CAP.jpg

Le dernier mot reviendra finalement tout à la fin à la Jessica Learmonth.

VICTOIRE-LEARMONTH.jpg

Avec la deuxième place de Sophie Coldwell, la Grande-Bretagne réalisait donc le doublé.

Le bronze revenait à l'Italienne Alice Betto, qui résistait pour dix secondes aux beaux retours de la Tchèque Ventula Frintova et de la Belge Claire Michel.

CHAMPAGNE-ELITE.jpg

Grâce à un remarquable chrono pédestre (34'59 soit quarante-cinq secondes de mieux que toutes les autres), Cassandre Beaugrand se hissait in-extremis dans le Top 10.

BEAUGRAND-CAP.jpg

On ne peut que la louer pour sa pugnacité. Restent les regrets...

AMBIANCE-VELO-ELITE.jpg

AMBIANCE-VELO.jpg

Le programme de ce samedi :

  • - 7h30-11h30 : course groupes d'âges F18-79 et M60-89
  • - 13h30 : juniors hommes (avec Louis Vitiello et Max Stapley)
  • - 16h : élite hommes (avec Léo Bergère, Raphaël Montoya et Simon Viain)

Juniors filles

  • 1 Kate Waugh 1999 GBR 00:59:20 00:10:20 00:00:55 00:29:30 00:00:29 00:18:03
  • 2 Sif Bendix Madsen 2001 DEN 00:59:23 00:10:31 00:00:50 00:29:26 00:00:29 00:18:06
  • 3 Jessica Fullagar 2000 FRA 00:59:34 00:10:25 00:00:49 00:29:33 00:00:21 00:18:23
  • 4 Therese Feuersinger 1998 AUT 00:59:52 00:09:45 00:00:48 00:30:12 00:00:26 00:18:39
  • 5 Olivia Mathias 1998 GBR 01:00:06 00:09:46 00:00:49 00:30:12 00:00:26 00:18:51
  • 6 Rani Škrabanja 1998 NED 01:00:20 00:09:57 00:00:48 00:30:03 00:00:24 00:19:06
  • 7 Anne Holm 1999 DEN 01:00:21 00:10:15 00:00:47 00:29:45 00:00:22 00:19:11
  • 8 Bianca Bogen 1998 GER 01:00:21 00:10:02 00:00:47 00:29:56 00:00:25 00:19:09
  • 9 Quinty Schoens 1999 NED 01:00:24 00:10:31 00:00:52 00:29:26 00:00:21 00:19:12
  • 10 Jasmin Weber 1998 SUI 01:00:28 00:10:29 00:00:50 00:29:29 00:00:23 00:19:15

AMBIANCE-CAP.jpg

Elite femmes

  • 1 Jessica Learmonth 1988 GBR 01:57:50 00:19:09 00:00:51 01:00:11 00:00:25 00:37:14
  • 2 Sophie Coldwell 1995 GBR 01:58:05 00:19:49 00:00:49 00:59:34 00:00:26 00:37:27
  • 3 Alice Betto 1987 ITA 01:58:31 00:19:45 00:00:51 00:59:36 00:00:26 00:37:53
  • 4 Vendula Frintova 1983 CZE 01:58:41 00:20:53 00:00:51 01:00:44 00:00:22 00:35:51
  • 5 Claire Michel 1988 BEL 01:58:41 00:20:56 00:00:50 01:00:45 00:00:26 00:35:44
  • 6 Jolanda Annen 1992 SUI 01:58:47 00:20:18 00:00:49 01:01:21 00:00:24 00:35:55
  • 7 Sara Vilic 1992 AUT 01:59:00 00:20:51 00:00:50 01:00:46 00:00:25 00:36:08
  • 8 Anastasia Abrosimova 1990 RUS 01:59:24 00:19:50 00:00:49 01:01:51 00:00:25 00:36:29
  • 9 Zsófia Kovács 1988 HUN 01:59:28 00:21:00 00:00:48 01:00:43 00:00:27 00:36:30
  • 10 Cassandre Beaugrand 1997 FRA 01:59:37 00:20:05 00:00:50 01:03:13 00:00:30 00:34:59