Un Espagnol peut en cacher un autre. On attendait Marcel Zamora, c'est finalement Erik Merino qui a décroché la palme lors de la 3e édition du VentouxMan avec Lemon Grass.

En net retrait sur le vélo, le quintuple lauréat de l'Embrunman n'a jamais pu jouer un rôle actif dans la course, contrairement à son jeune compatriote qui a renversé la vapeur dans la montée du Ventoux avant de contrôler ses rivaux à pied.

Lauréate chez les féminines, Emma Pooley a elle aussi écœuré ses adversaires dans l'ascension du Géant de Provence.

ARRIVEE-POOLEY.jpg

La Britannique était pourtant reléguée dans le lointain dans la première partie du vélo.

En tête la majeure partie du temps, Kevin Rundstadler et Emma Bilham ont tous les deux baissé pavillon lors de l'ultime acte, devant se contenter de la médaille de bronze.

Le Monégasque n'avait pourtant pas été le premier à s'extraire du plan d'eau du Piboulou après les 2 km demandés. Il avait laissé cet honneur au Rouennais Julien Pousson, qui le devançait de trente secondes.

sortie-natation-Pousson.jpg

Les deux garçons avaient donc repris plus de 5' aux filles qui étaient partis avec cet avantage une demie-heure auparavant. De son côté, le millier d'amateurs s'était élancé dix minutes après la première vague.

portrait-ambiance-parc.jpg

ambiance-DEPART.jpg

Côté féminin, la natation a été nettement dominée par Emma Bilham, qui avait relégué sa première poursuivante, Isabelle Ferrer, à plus de trois minutes. Il fallait attendre trois autres minutes pour voir apparaître Emma Pooley.

A vélo, Kevin Rundstadler a vite repris les rênes de la course à Julien Pousson. Le Monégasque fera légèrement fructifier son avance jusqu'en bas du Ventoux.

KEVIN-velo.jpg

Lorsqu'il démarre l'ascension, ses premiers poursuivants, Christian Kramer et Julien Pousson sont pointés 2' derrière lui.

pousson-velo.jpg

La montée du Géant de Provence va changer totalement la configuration de la course.

A la surprise générale, le premier à rejoindre la station du Mont Serein est Erik Merino, revenu du Diable Vauvert. L'Espagnol reste toutefois à portée de fusil de ses rivaux, Christian Kramer et Kevin Rundstadler, pointés à 35 et 45 secondes.

Quatrième et cinquièmes respectivement à six et neuf minutes, Julien Pousson et Marcel Zamora semblent condamnés aux accessits d'honneurs.

L'Espagnol avouera qu'il ne s'était pas senti à l'aise sur les 70 km qui précèdent le Ventoux, beaucoup trop plats pour lui.

Zamora-velo.jpg

Côté féminin, le maillot jaune provisoire a également changé d'épaules. Il est désormais sur celles d'Emma Pooley, qui a enrhumé Emma Bilham dans l'ascension du Géant de Provence.

Pooley-velo.jpg

Cette dernière, qui a perdu la bagatelle de vingt trois minutes dans l'affaire, accuse désormais un retard de 7'30 à la dépose de son vélo.

Billam-velo.jpg

Troisième, Isabelle Ferrer est, quant à elle, à dix minutes de la leader.

La course à pied pourtant très ardue ne changera rien à la donne du côté masculin, le tiercé final restant identique à celui de la fin du vélo : Erik Merino-Christian Klamer-Kevin Rundstadler.

PODIUM-HOMMES.jpg

Quatre autres Français terminent dans le Top 10 : Julien Pousson (4e devant Zamora), Romain Garcin (6e), Anthony Flinois (7e) et Sébastien Boujenah (photo ci-dessus 8e).

Boujenah-velo.jpg

Chez les femmes, le tiercé est également identique à l'arrivée mais dans un désordre différent. Isabelle Ferrer avait, en effet, chipé la 2e place à Emma Bilham, à bout de forces.

ARRIVEE-FERRER.jpg

PODIUM-FEMMES.jpg

716 concurrents sont venus à bout de cette course, organisée de main de maître par Charles Doussot et son équipe. La météo leur avait été cette fois favorable, après une édition 2016 annulée en raison d'un orage.

Ambiance-CAP-CHALEUR.jpg

Le VentouxMan est sans aucun doute promis à un bel avenir. Les parcours très variés et bucoliques plaisent énormément aux concurrents.

ambiance-vigne-velo.jpg

viking-velo.jpg

Classements

Hommes

  • 1 Erik Merino (Esp) 5h06'20
  • 2 Christian Kramer (All) 5h08'39
  • 3 Kevin Rundstadler (Monaco) 5h13'36
  • 4 Julien Pousson (Rouen) 5h22'36
  • 5 Marcel Zamora (Esp) 5h27'39
  • 6 Romain Garcin (Triathl'Aix) 5h32'55
  • 7 Anthony Flinois (Côte d'Opale) 5h33'39
  • 8 Sébastien Boujenah (Triathl'Aix) 5h33'51
  • 9 Christian Rutschmann 5h36'47
  • 10 Emma Pooley (Gbr) 5h42'28

Ambiance-CAP.jpg

  • Femmes
  • 1 Emma Pooley (Gbr) 5h42'28
  • 2 Isabelle Ferrer (Dijon) 6h01'17
  • 3 Emma Bilham (Sui) 6h04'31
  • 4 Lionele Barouh (Team Argon 18) 6h42'00
  • 5 Laetitia Dardanelli (Gap Champsaur) 6h42'29
  • 6 Annabelle Texter (Sables Vendée) 6h46'52
  • 7 Sonia Reynaud (Mauguio Carnon) 6h49'11
  • 8 Gabriella Brien (Sainte Maxime) 6h49'17
  • 9 Vilja-Maaria Larme Porter 6h53'16
  • 10 Catherine Houseaux (Triathl'Aix) 6h52'19

Vous retrouverez les résultats complets en cliquant sur ce lien :

http://bit.ly/2qVmyTV