A Madrid, les hostilités ont débuté avec la course féminine. La première Coupe du Monde disputée en Europe cette saison vient de célébrer Georgia Taylor-Brown. Elle s'impose pour la première fois de sa carrière en Coupe du Monde. Pour ce qui est du clan tricolore, quelques déceptions du côté de Cassandre Beaugrand et Audrey Merle.

Comme attendu, l'Espagnol Carolina Routier prend vite les devants et fini la natation en tête. C'est la 21e fois sur les 32 courses majeures auquel elle a pris part où elle réalise une telle performance. Son avance ne sera cependant pas significative et elle se fera vite rejoindre par un groupe de sept poursuivantes.

Parmi-elles, le trio américain Taylor Spivey, Chelsea Burns et Erin Dolan, l'Australienne Natalie Van Coevorden, la Britannique Georgia Taylor-Brown, l'Espagnol Sara Perez Sala et la Néerlandaise Naya Kingma. Ce petit groupe négocie bien le parcours vélo exigeant et creuse l'écart avec les autres concurrentes. Les sept passages au niveau de la Cuesta de la Vega, une pente raide de 8% ne couperont pas l’échappée qui arrivera unie à la deuxième transition.

Madrid_Gue_rard.jpg

Très réactive, Georgia Taylor-Brown profite de T2 pour s'échapper. Solide jusqu'au bout, elle offre au Royaume-Uni un troisième succès en cinq épreuves de Coupe du Monde après les victoire de Lucy Hall au Cap et de Non Stanford à Chengdu. Sur la ligne d'arrivée, Taylor Spivey prend la deuxième place juste devant sa compatriote Chelsea Burns.

Belle satisfaction pour Léonie Periault qui termine septième. Mal partie, elle a su se ressaisir sur le vélo et en course à pied pour remonter au classement. A noter la 12e place de Justine Guérard et la 13e de Sandra Dodet.

Pour Cassandre Beaugrand en revanche se fut plus compliqué. La gagnante de la première étape du Grand Prix FFTRI s'est vite retrouvée en difficulté sur la natation. Reléguée à une trentaine de seconde du groupe de chasse, elle n'a pas réussi à les rattraper et ne se mêlera pas à la lutte pour la victoire. Son très bon parcours à pied ne suffira pas et elle échoue à la neuvième place. Victime d'une gène au genou lors de la natation, Audrey Merle a été contrainte à l'abandon dés la première transition.

  1. 1 Georgia Taylor-Brown GBR 02:08:05 00:20:08 00:01:39 01:07:48 00:00:23 00:38:09
  2. 2 Taylor Spivey USA 02:08:56 00:19:58 00:01:35 01:08:04 00:00:23 00:38:58
  3. 3 Chelsea Burns USA 02:09:27 00:20:10 00:01:38 01:07:54 00:00:26 00:39:21
  4. 4 Natalie Van Coevorden AUS 02:09:44 00:19:56 00:01:43 01:07:58 00:00:25 00:39:44
  5. 5 Erin Dolan USA 02:10:19 00:19:59 00:01:43 01:08:00 00:00:23 00:40:15
  6. 6 Carolina Routier ESP 02:10:29 00:19:30 00:01:37 01:08:35 00:00:23 00:40:25
  7. 7 Leonie Periault FRA 02:10:47 00:20:46 00:01:39 01:09:01 00:00:24 00:38:59
  8. 9 Cassandre Beaugrand FRA 02:10:57 00:20:28 00:01:37 01:09:23 00:00:23 00:39:08
  9. 12 Justine Guerard FRA 02:11:52 00:20:31 00:01:38 01:09:16 00:00:24 00:40:05
  10. 13 Sandra Dodet FRA 02:12:16 00:20:33 00:01:36 01:09:19 00:00:22 00:40:28
  11. 19 Mathilde Gautier FRA 02:13:09 00:20:28 00:01:42 01:09:18 00:00:30 00:41:13
  12. 22 Margot Garabedian FRA 02:13:46 00:20:27 00:01:41 01:09:29 00:00:24 00:41:45
  13. 25 Emilie Morier FRA 02:15:42 00:20:41 00:01:45 01:09:17 00:00:24 00:43:38
  14. DNF Audrey Merle FRA DNF 00:20:25 00:01:43 00:00:00 00:00:00 00:00:00