Après l'Afrique du Sud et avant l'Australie et Lanzarote, le circuit Ironman fera escale au Texas ce samedi. Tenants du titre, les Allemands Patrick Lange et Julia Gajer ne seront pas candidats à leur succession.

Le plateau de l'édition 2017 est beaucoup plus relevé chez les hommes que chez les femmes.

Côté masculin, les Américains semblent posséder les meilleures chances de succès.

On retrouvera notamment deux anciens lauréats de l'épreuve : Matt Hanson (2016) et Jordan Rapp (2014).

Deux fois deuxième de la course (2014 et 2016), Matthew Russell devrait être lui aussi à la lutte pour la victoire, surtout s'il est au même niveau que lors du dernier championnat du monde Ironman (12e).

Cycliste émérite, Andrew Starykowicz (4e en Arizona l'an passé devant Jordan Rapp) peut mettre tout le monde d'accord s'il se procure suffisamment d'avance à vélo. L'Américain (photo d'ouverture) fera sa rentrée après un long arrêt consécutif à un accident à vélo. Il aimerait bien descendre sous les 4 h à vélo.

Les représentants du pays de l'Oncle Sam devront toutefois se méfier de quatre concurrents : le Suisse Ronnie Schildknecht (15e du Mondial Ironman et récent 3e du 70.3 d'Oceanside), l'Australien Paul Ambrose (5e de l'IM de Mont Tremblant en 2016), du Bermudien Tyler Butterfield (5e du Mondial Ironman en 2015) et du Néerlandais Bas Diederen (3e de l'IM des Pays-Bas en 2016 et 4e de l'IM d'Allemagne en 2015).

Deux Français figurent dans la liste des Pros. Douzième l'an passé, Antony Costes aimerait bien gagner deux rangs pour se retrouver dans le Top 10. "Le Tigre" sera peut-être à la lutte avec Trevor Delsaut (4e de l'Iroman de Vichy en 2016 et récent 23e du 70.3 du Texas).

Chez les femmes, on s'attend à un duel à trois entre les Américaines Kelly Williamson (lauréate de la course en 2014 et 4e ces deux dernières années) et Jodie Robertson (2e l'an passé) et la Belge Tine Deckers (gagnante de l'IM de Nice et 2e en Grande-Bretagne en 2016).

Départ de la course : 6h25 heure locale (13h25 heure française).