Après Abu Dhabi, le circuit WTS fait un détour par l'Australie, et la Gold Coast, ce week-end. En tête du classement de la compétition, Andrea Hewitt et Javier Gomez seront présents pour tenter de conserver leur maillot jaune.

Chez les femmes, la grande majorité des concurrentes qui avaient brillé à Abu Dhabi seront de la partie. Neuf membres du Top 10 se présenteront, en effet, sur la ligne de départ. Seule l'Autrichienne Sara Vilic (3e) a préféré décliner la lutte.

Les résultats de cette deuxième étape ne seront pas pour autant les mêmes que ceux de la première. D'une part parce que cette fois l'épreuve se déroulera sous la forme d'un Sprint et d'un Courte Distance. D'autre part parce que les trois premières de la manche d'ouverture (Hewitt, Stimpson, Vilic) avaient profité d'une échappée à vélo.

Celle qui sera favorite de la course n'a d'ailleurs pas spécialement brillé à Abu Dhabi. Seulement septième, Katie Zaferes s'est totalement rachetée depuis en remportant la coupe du monde de New Plymouth. Lors de cette épreuve, disputée sous la forme d'un Sprint, l'Américaine battait des protagonistes d'Abu Dhabi : la Néerlandaise Rachel Klamer (5e) et la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt (20e). Katie excelle sur la distance réduite comme l'attestent ses meilleurs résultats de 2016 : victoire à Hambourg et 3e place à Edmonton.

À New Plymouth, Katie Zaferes n'était pas la seule Américaine à s'être illustrée. Elles sont, en effet, dix à avoir intégré le Top 10 : Joanna Brown (2e), Summer Cook (6e), Kirsten Kasper (7e), Chelsea Burns (9e) et Sarah True (10e).

Départagées seulement au sprint lors de l'ouverture de la saison, Andrea Hewitt et Jodie Stimpson ne comptent toutefois pas se laisser intimider par cette forte délégation des USA.

Hewitt_Gold_Coast.jpg

Chez les hommes, les absences de marque seront plus nombreuses. Respectivement 2e, 3e et 6e à Abu Dhabi, le Britannique Tom Bishop, le Français Vincent Luis et le Portugais Joao Pereira ont préféré faire l'impasse.

Deux concurrents semblent un ton au-dessus de leurs rivaux en ce début de saison : Javier Gomez et Richard Murray.

Victorieux à Abu Dhabi pour son retour sur le circuit après une longue absence, l'Espagnol compte bien doubler la mise en Australie. De son côté, le Sud-Africain, qui avait un peu déçu lors de la première manche (5e), a déjà glané trois succès cette saison : coupes du monde de Cape Town et de New-Plymouth, première manche de la Super League à Hamilton Island.

Le podium pourrait être totalement espagnol lors de cette deuxième étape. Décevant à Abu Dhabi, le champion du monde en titre, Mario Mola compte bien remonter au plus vite sur la boîte. Idem pour Fernando Alarza, 4e de la première manche.

Décevant depuis le début de saison, le Sud-Africain, Henri Schoeman, 3e des JO de Rio, sera, quant à lui, en quête de rachat.

A noter, outre Vincent Luis et Joao Pereira, l'absence des frères Brownlee.

Aucun Bleu n'est engagé sur cette course, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes.

Une course paratriathlon est également au programme. Nous vous la présenterons dans un autre billet.

Programme

Samedi :

  • - course femmes : 14h06 (samedi 6h06 heure française)
  • - course hommes : 16h06 (samedi 8h06 heure française)