Julie Le Colleter et Eric Leblacher, tous deux licenciés aux Tritons Meldois, n'ont pas déçu leurs supporters en remportant la victoire sur leurs terres.

6,4km de macadam et chemin pour se mettre en jambes, suivis de 24,5 km de vélo sur un circuit vallonné et balayé par le vent car dessiné très majoritairement en zone rurale, et enfin 2,5km à pied sur chemin, voilà le menu très "nature" que les organisateurs des Tritons Meldois avaient concocté pour les Championnats de France de Duathlon Groupes d'Ages. Près de 400 athlètes s'étaient donné rendez-vous, sans compter tous ceux qui prenaient place dans le sas de départ open.

Tom Richard vainqueur, Eric Leblacher champion

D'entrée de jeu, un trio se détachait à pied, composé de Tom Richard (Poissy), Romain Vogt et Danny Russell (Meaux). Le moins que l'on puisse dire est que ces trois-là ont attaqué l'épreuve tambour battant puisque leur avance atteignait la minute à T1 sur un peloton emmené par deux autres Meldois, François Humblet et Eric Leblacher. Les années précédentes, les observateurs locaux avaient pu constater que ce dernier, ex coureur cycliste professionnel, devait ses victoires à sa nette domination à vélo. En serait-il de même cette fois, dans un contexte plus relevé ? Pas tout à fait, car, s'il s'adjugea une fois de plus le meilleur temps vélo, il ne reprit qu'une vingtaine de secondes à l'homme de tête, Tom Richard. Il faut dire que le triathlète, triple champion de France U23, et âgé de 15 ans de moins que l'athlète local, avait des arguments à faire valoir ! Quid de Romain Vogt et Danny Russell ? Le premier cité (S3) maintint sa deuxième place un bon moment avant de se faire doubler par Eric Leblacher (S4) ; quant au second, il fut irrémédiablement distancé dès les tout premiers kilomètres. Plus loin, William Mennesson (Stade Français) faisait un excellent vélo, mais ne parvenait pas néanmoins à se débarrasser de Robin Tournant, ce qui allait nous réserver une fin pour le moins intéressante entre ces deux Seniors 1.

A pied, Tom Richard fit à nouveau la différence pour terminer vainqueur de l'épreuve avec une confortable avance. Mais, en tant qu'athlète de haut niveau inscrit sur les listes ministérielles, celui-ci n'inscrira pas son nom au palmarès des Championnats de France Groupes d'Ages. Le vainqueur sera donc Eric Leblacher (Senior 4), accompagné sur le podium par Romain Vogt (Senior 3) et William Mennesson (Senior 1), qui terminait au 5ème rang au scratch derrière le Belge François Humblet. Chez les vétérans, Benoît Riegel (Vittel) se présentait sur la ligne de départ avec l'envie de faire aussi bien que l'an dernier (vainqueur à Sénart), mais aussi un esprit de revanche après avoir perdu in extremis le titre en bike and run deux semaines plus tôt à Calais. Au moment d'enfourcher le vélo, le Lorrain était en compagnie d'Eric Pinna (TOS), avec un débours de 25" sur Pierre Voilliot (du TOS également). Le champion 2016 espérait sans doute se défaire de ses adversaires sur ce circuit vélo sélectif, mais rien à faire : il réalisa certes le meilleur temps, mais sans parvenir à créer de gros écarts et il allait donc devoir maintenir l'intensité à pied pour ne pas laisser à Laurent Martinou (US Métro) l'espoir de revenir chez les V1 et aux deux Troyens engagés chez les V2 l'honneur de franchir l'arche d'arrivée avant lui. Mission accomplie : Benoît Riegel y a devancé, dans l'ordre, Eric Pinna et Laurent Martinou.

Julie Le Colleter de retour aux affaires

Après une saison de mise en parenthèse du duathlon pour cause de maternité, Julie Le Colleter est réapparue ce week-end, revêtant par la même occasion la tenue des Tritons Meldois après quatre années passées sous le bleu d'Issy-les-Moulineaux. Comme elle le dira à l'arrivée, retrouver la compétition, "c'est bon, mais c'est dur !". C'est probablement ce qui explique qu'après un départ rapide sur la première à pied qui lui permit de se détacher nettement, puis un rythme élevé à vélo que seule sa partenaire Ilse Geldhof put soutenir, l'ultime partie du triptyque fut moins convaincante. Mais pourquoi se serait-elle employée davantage, de toutes façons ? En effet, c'est avec plus de 3' d'avance qu'elle a franchi l'arche d'arrivée ! La Belge a, elle aussi, pris la 2ème place au scratch avec une certaine facilité. Par contre, la bagarre fut intense entre quatre autres filles pour se disputer le podium toutes catégories. Et, au final de ce championnat, derrière Julie Le Colleter (S3), c'est Cindy Pomares (S2, Team Charentes) qui devança Bénédicte Blanc (V1, Ozoir), Pauline Lesther (S1, US Créteil) et Julie Giacomelli (S3, Stade Français). Chez les vétéranes, Bénédicte Blanc, en bronze l'an dernier, a donc pris sa revanche sur Erna Fontein (Rodez), alors que Céline Valtat (V1, ANSA) complète le podium.

Retrouvez les résultats complets en cliquant sur ce lien :

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1MLjEna6kfsESMbR7IwwZynLE5ErtBiw0yfb-6OLddRc/edit#gid=204759734