Le verdict est sans appel. Avec plus de 80 % des suffrages, Philippe Lescure a nettement dominé Florent Roy lors de l'élection à la présidence de la F.F.TRI. qui s'est déroulée hier au C.N.O.S.F. Elu pour la première fois en 2001, le lauréat repart donc pour un 5e mandat. L'un des premiers à le féliciter a été le président de l'ETU, Renato Bertrandi, invité d'honneur de cette A.G.

Avant de passer à la séquence élections, Philippe Lescure a fait le bilan de l'olympiade écoulée. Dans son bilan moral, le président a tenu à préciser que ses deux principaux objectifs, fixés quatre ans en arrière avaient été réalisés : 50 000 licenciés (59 974 exactement), 100 000 pratiquants.

Sur le plan sportif, s'il regrette l'absence de médaille olympique, le président est plutôt fier des résultats obtenus.

Il a d'abord mis l'accent sur le podium obtenu par par la Montoise Gwladys Lemoussu aux Jeux Paralympiques. Cette médaille de bronze, obtenue par une jeune femme paratriathlète, constitue, selon lui, tout un symbole pour la F.F.TRI.

Grâce à de nombreux titres acquis dans toutes les disciplines du triple effort, la France s'est, en outre, maintenue au 3e rang des nations sur les disciplines reconnues de haut niveau (1re place chez les juniors et les U23).

Selon le président, la croissance de la fédération et l'atteinte des objectifs ont pu être réalisé grâce au plan de développement mis en oeuvre en 2012 et plus particulièrement sur les thématiques prioritaires : sport santé, jeunes, développement durable, féminisation-mixité et paratriathlon.

AG FFTRI 2017

Côté finances également, tous les feux sont aux verts. Au cours de l'olympiade écoulée, les fonds propres sont passés de 445 526 à fin 2012 à 638 662 à fin 2016. Quant au résultat comptable (excédent) de l'exercice comptable écoulé, il s'élève à 101 780 €.

Dans le prochain numéro de Triathlete, nous reviendrons plus longuement sur les différents rapports et notamment sur celui du DTN, Frank Bignet qui a choisi de partir vers d'autres cieux. L'Assemblée lui a réservé une standing ovation, tout comme à son adjoint Stéphane Zimmer, qui a a décidé, lui aussi, de ne pas enchaîner avec une nouvelle olympiade.

Avant de passer à l'élection du nouveau président, les deux candidats ont bénéficié d'un temps de parole de dix minutes pour tenter de convaincre les derniers électeur indécis.

Le premier à prendre à la parole a été Florent Roy. Celui-ci a surpris l'assemblée en choisissant le mode lyrique pour évoquer le type de gouvernance qu'il souhaitait adopter.

AG FFTRI 2017

Plus concret, Philippe Lescure a dévoilé les quatre objectifs que son équipe se fixerait en cas de réélection : « optimiser nos services rendus, ouvrir nos disciplines au sport loisir, affirmer l'ambition olympique et mieux communiquer."

Après dépouillement, c'est donc ce dernier qui a décroché la palme haut la main.

AG FFTRI 2017

Bon joueur, Florent Roy s'est empressé de féliciter le lauréat très ému.

Après le président, l'assemblée avait à élire le nouveau conseil d'administration, composé de 31membres dont 1 médecin. Vous retrouverez la liste complète en cliquant sur ce lien :

http://www.fftri.com/le-nouveau-conseil-dadministration-de-la-fftri-est-elu-18-mars

AG FFTRI 2017

L'assemblée générale s'est achevée par un repas de gala, durant laquelle de nombreuses récompenses ont été octroyées, notamment à Françoise Huot-Jeannmaire à Eric Brondy.

Le trophée Laurent Vidal, qui récompense le lauréat du challenge national, a également été remis à Stéphanie Gros, coach de la gagnante Emilie Morier qui n'avait pas pu être présente à la soirée.

Tous les sélectionnés olympiques et paralympiques de Rio ont eux aussi été honorés, notamment Vincent Luis, interrogé ici par l'animatrice de la soirée, Anne Odru.

AG FFTRI 2017

AG FFTRI 2017

Le lendemain de l'A.G, un nouveau Bureau exécutif a été constitué. Si Emmanuel Chabannes a conservé son poste de trésorier général, Patrick Soin a, en revanche, cédé le sien à Pierre Bigot.

Les autres membres du bureau sont Jacky Baudrand, Anne-Charlotte Dupont, Christine Geffroy, Cédric Gosse, Alexandre Py, Patrick Soin et Andrée Vidil. Leurs fonctions seront définies d'ici la fin du mois de mars.