Il était attendu comme le messie, il n'a pas déçu. Favori du championnat d'Europe Sprint, Vincent Luis a comblé d'aise ses supporters cet après-midi à Châteauroux, remportant l'épreuve sans trop trembler. L'argent et le bronze sont revenus respectivement à l'Azerbaidjanais Rotislav Pevtsov et au Britannique Grant Sheldon. Tout près du podium, on retrouve deux jeunes Bleus prometteurs, Léo Bergère (4e) et Tom Richard (6e).

Bergere-Cap.jpg

Le temps était ensoleillé, mais avec un ciel parsemé de nuages lorsque le starter a libéré les concurrents à 15 H pétantes.

Comme la plupart des Bleus engagés excellent en natation, il était logique de les retrouver aux avant-postes après 750 m de natation. Et le premier n'était autre que le chouchou du public, Vincent Luis. Le numéro un français était suivi par ses compatriotes Anthony Pujades et Aurélien Raphaël, ainsi que par le Russe Igor Polyanskiy.

sortie-nat-Vincent.jpg

sortie-nat-Pujades.jpg

Ce quatuor, qui avait réalisé un petit trou, se retrouva donc projeté à l'avant de la course au début du vélo.

Groupe-tete-velo.jpg

Après avoir compté une quinzaine de secondes d'avance, les échappés seront rejoints dans l'avant-dernier tour par un groupe de 23 hommes comprenant tous les autres Bleus. Les choses restèrent en l'état jusqu'au retour dans l'aire de transition.

Transition-Pujades-Vncent.jpg

Les plus rapides au changement étaient l'Irlandais Russell White et le Britannique Grant Sheldon. Mais très vite ils étaient avalés par le Boss Vincent Luis, bien décidé à montrer ses rivaux qu'il était au-dessus de la mêlée.

Vincent-Cap.jpg

La messe était dite. Le Génovéfain n'était pas le moins du monde inquiété durant les 5 km pédestres. Il pouvait tranquillement partager sa victoire avec le public dans la dernière ligne droite.

Après un titre chez les juniors en 2008, Vincent Luis inscrivait donc pour la fois son nom au palmarès d'un championnat d'Europe.

La deuxième place revenait à l'Azerbaidjanais Rotislav Pevtsov, qui a réalisé deux podiums en coupe du monde en début de saison et qui avait fini 11e de la finale WTS à Chicago l'an passé.

Alors que l'on pensait que le bronze allait aller au cou de Tom Richard, le Pisciacais était contraint de s'arrêter quinze secondes à la penalty box. Il laissait donc la médaille au Britannique Grant Sheldon. Celui-ci privait pour une seconde de podium l'excellent Léo Bergère.

Bergere-arrivee.jpg

Quant à l'infortuné Tom Richard, il héritait de la 6e place.

Tom-Richard-CAP.jpg

Excellents la semaine dernière au GP de Valence, Anthony Pujades et Aurélien Raphaël, ont, de leur côté, payé à pied leurs efforts prématurés.

Pujades-Cap.jpg

Ils terminent respectivement 12e et 40e.

Comme prévu, Vincent Luis a reçu une ovation bien méritée lors de la cérémonie protocolaire. Le champagne a coulé à flots avec Cassandre Beaugrand (3e chez les femmes).

Champagne-Vincent-Beaugrand.jpg

Voici les six médaillés Elite réunis sur un même podium.

Podium-filles-Garcons.jpg

Classements

  • 1 Vincent Luis (Fra) 51'59
  • 2 Rotislav Pevtsov (Aze) 52'06
  • 3 Grant Sheldon (Gbr) 52'20
  • 4 Léo Bergère (Fra) 52'21
  • 5 Oleksiy Syutkin (Ukr) 52'23
  • 6 Tom Richard (Fra) 52'24
  • 7 Florin Salvisberg (Sui) 52'24
  • 8 Andreas Schilling (Aut) 52'34
  • 9 Yegor Martynenko (Ukr) 52'30
  • 10 Dmitry Polynaskiy (Rus) 52'55
  • 12 Anthony Pujades (Fra) 52'57
  • 40 Aurélien Raphaël (Fra) 56'31