La montagne les a rendus fous. Beaucoup trop généreux durant le vélo, les principaux favoris de la course masculine des championnats de France Longue Distance, qui se sont déroulés aujourd'hui à Baudreix (Pyrénées Atlantiques) ont baissé pavillon durant la course à pied laissant les deux premières places à des outsiders. A la surprise générale, le titre est revenu à l'ancien cycliste pro Jean-Eudes Demaret, qui a devancé l'ancien nageur de haut niveau Sébastien Fraysse. Sauvant l'honneur des favoris, Arnaud Guilloux s'est consolé avec le bronze.

Pas de surprise du côté féminin avec la conservation du titre de Charlotte Morel. Après la disqualification de Jeanne Collonge pour pénalité non effectuée, la médaille d'argent est revenue à la Bordelaise Marion Genet et le bronze à la Grassoise Céline Bousrez.

Le ciel était plutôt bas lorsque le starter a libéré les 700 concurrents sous les coups de 9 heures (d'abord les femmes, puis les hommes trois minutes plus tard). La météo s'améliorera heureusement dans la journée ce qui permettra aux concurrents de profiter des magnifiques paysages du parcours vélo. Le format de course proposé était inhabituel : 3 km de natation, 107 km à vélo (avec deux cols) et 20,8 km de course à pied.

La natation a vu la domination d'un concurrent dans chacune des courses, le Toulousain Sébastien Fraysse chez les hommes et la Monégasque Charlotte Morel chez les femmes.

France LD Baudreix

Mais très vite du côté masculin, Sébastien Fraysse était rejoint, puis dépassé par plusieurs concurrents. Au pied du col de Soulor, le maillot jaune provisoire était porté par le Rennais Pacôme Thibaut Lopez, suivi à 15 secondes par un tamdem constitué d'un autre Rennais Arnaud Guilloux et de l'Ebroïcien Robin Moussel, auteur d'une meilleure natation qu'à l'accoutumée. Quatrième, le Raphaëlois Julien Pousson avait lui aussi doublé l'animateur de la première heure. Quant à Colin Arros, qui avait concédé beaucoup de temps en natation, il était pointé à 4'39.

L'ascension du col de Soulor permettait à Pacôme Thibault Lopez de s'échapper et à Arnaud Guilloux de lâcher Robin Moussel.

Après une courte descente, la montée de l'Aubisque contribua à donner une nouvelle physionomie à la course. Si au sommet, Pacôme Thibault Lopez continuait de caracoler en tête, son dauphin était désormais Colin Arros, qui venait juste de doubler Arnaud Guilloux. On retrouvait donc trois Bretons au trois premières places. Quinze secondes derrière le vice-champion de France, apparaissait l'ancien cyliste pro Jean-Eudes Demaret Suivait ensuite Robin Moussel, qui commençait à payer ses efforts prématurés.

La fin du vélo pourtant plus tranquille allait être un long chemin de croix pour certains protagonistes de la première heure. Tandis que Pacôme Thibault Lopez (photo ci-dessous) voyait son avance se réduire comme une peau de chagrin (1'sur Demaret à la fin du vélo), Arnaud Guilloux et Colin Arros perdaient de leur côté beaucoup de terrain.

France LD Baudreix

Fatigués, ils rejoignaient l'aire de transition respectivement avec 5 et 8 minutes de retard. Entre les deux s'était intercalé un Sébastien Fraysse (à 6'45) qui avait beaucoup mieux géré son effort. Encore plus cuit, Robin Moussel, qui avait rejoint T2 avec près de 11' de retard, préférera jeter l'éponge sitôt le vélo posé.

Très vite, les spectateurs surent que la cabane était tombée sur le pauvre Pacôme Thibault Lopez et que le Rennais était mort. Un à un, les concurrents allèrent le doubler. Le premier fut Jean-Eudes Demaret, que personne ne revit d'ici à l'arrivée. Le sociétaire des Alligators de Seynod créait donc la surprise en s'adjugeant le titre de champion de France Longue Distance.

France LD Baudreix

Cycliste pro de 2008 à 2012 sous les couleurs de Cofidis, le Haut-Savoyard avait remporté notamment une étape sur l'Etoile de Bessèges et une autre sur le Circuit de la Sarthe. Triathlète depuis 2014, il s'est fait remarquer en remportant le triathlon d'Annecy et en terminant 13e de l'Ironman de Vichy l'an passé. Lors de cette dernière course, Jean-Eudes avait obtenu sa qualification pour Hawaii 2016.

La médaille d'argent est revenue finalement à Sébastien Fraysse, qui avait doublé un Arnaud Guilloux totalement vidé. A noter également les belles fins de course de l'Alsacien Guillaume Jeannin et du Jurassien Sébastien Stalder, respectivement 4e et 5e.

Chez les femmes, le suspense n'a duré guère longtemps. Nette dominatrice en natation, Charlotte Morel a accentué sa suprématie à vélo.

France LD Baudreix

Dotée d'une avance de plus de sept minutes sur Jeanne Collonge (photo ci-dessous) à la fin des 107 km, la Monégasque a pu gérer tranquillement son effort à pied.

France LD Baudreix

Elle remportait donc pour la 2e année consécutive le titre de championne de France.

France LD Baudreix

Facile deuxième, Jeanne Collonge voyait tous ses efforts réduits à néant suite à une pénalité non effectuée. Du coup, l'argent et le bronze tombaient dans l'escarcelle de la Bordelaise Marion Genet et de la Grassoise Céline Bousrez.

L'épreuve, organisée de main de maître par la Tribu 64, a séduit les concurrents par la qualité de ses parcours.

Classements

Hommes

  • 1 Jean-Eudes Demaret (Alligators Seynod) 5h18'12
  • 2 Sébastien Fraysse (TUC) 5h23'23
  • 3 Arnaud Guilloux (Rennes) 5h26'42
  • 4 Guillaume Jeannin (Jool Team) 5h28'58
  • 5 Sébastien Stalder (Triathl'Lons) 5h31'24 1er V1
  • 6 Martin Pablo Lopez 5h31'25
  • 7 Jérôme Save (Union Triathlon ) 5h31'43
  • 8 Julien Pousson (Saint-Raphaël) 5h32'06
  • 9 Bruno Freudenreich (Vallons de La Tour) 5h32'57
  • 10 Romain Garcin (Le Club Triathlon) 5h33'29

Femmes

  • 1 Charlotte Morel (Monaco) 5h42'48
  • 2 Marion Genet (Bordeaux) 5h55'43
  • 3 Céline Bousrez (Grasse) 6h00'09
  • 4 Camille Deligny (Monaco ) 6h06'24
  • 5 Isabelle Ferrer (Val de Gray) 6h10'29
  • 6 Morgane Riou (Versailles) 6h11'52
  • 7 Anais Robin (Val de Gray) 6h16'18
  • 8 Pauline Damiens (La Tribu 64) 6h22'19

Disq Jeanne Collonge (Nice) 5h52'24