Il la tient enfin sa victoire. Après plusieurs podiums, Vincent Luis a remporté sa première manche de WTS cet après-midi à Hambourg. Après un superbe mano a mano avec l'Espagnol, le Français a dominé le champion du monde dans les 300 derniers mètres pédestres. Loin derrière, un autre Espagnol, Mario Mola complète. Respectivement 4e et 7e, Dorian Coninx ont eux aussi réalisé de grandes performances.

Comme à l'accoutumée à Hambourg, le public était venu en masse assister à cette course, qui s'est déroulée en fin d'après-midi.

La natation, longue de 750 m s'est effectuée sans combinaison. Comme bien souvent, le Slovaque Richard Varga s'est extrait le premier de l'eau, suivi de près par Anthony Pujades. Outre ces deux hommes, sept autres concurrents réussirent à incorporer le groupe de tête qui se détacha dans le premier tour vélo : Gomez, Luis, Aaron Royle (AUS), Dorian Coninx (FRA), Justus Nieschlag (GER), Henri Schoeman (RSA) and Tommy Zaferes (USA). Derrière eux, un peloton d'une trentaine d'unités tentera d'effectuer la jonction, mais en vain. Les leaders rejoignirent T2 avec une avance d'environ 45 secondes.

Gomez et Luis se sont vite détachés lors de la course à pied. Chacun tenta d'attaquer l'autre à tour de rôle. Le Français eut finalement le dernier mot lors d'une ultime accélération à trois cent mètres du but.

Luis_arrivee.jpg

Vincent Luis pouvait donc hurler sa joie en franchissant la ligne. Il permettait à la France de remporter sa première victoire en WTS depuis la création du circuit. Absent du groupe de tête à vélo, Mario Mola est parvenue à décrocher le bronze, grâce à un finish dont il a le secret. L'Espagnol privait ainsi Dorian Coninx d'un premier podium en WTS. Mais gageons que le Pisciacais aurait signé pour un tel résultat avant la course. Idem pour Anthony Pujades, remarquable 7e. Les deux autres Français engagés ont eu un peu plus de mal : Simon Viain 37e, Aurélien Raphaël 44e.

Battu pour la victoire d'étape, Javier Gomez se console en creusant l'écart au classement général. L'Espagnol possède désormais 331 points d'avance sur Mario Mola et 744 sur Fernando Alarza. Le podium provisoire est donc totalement espagnol. Le premier non ibère est Vincent Luis, qui n'est plus qu'à 51 pts du podium. Absents lors de cette manche, Alistair et Jonathan Brownlee rétrogradent respectivement à la 6e et 8e places.

Demain, place aux relais mixtes.

Classement

  • 1 Vincent Luis FRA 00:51:54 00:09:11 00:00:29 00:27:39 00:00:20 00:14:17
  • 2 Javier Gomez Noya ESP 00:51:58 00:09:07 00:00:29 00:27:44 00:00:19 00:14:21
  • 3 Mario Mola ESP 00:52:20 00:09:32 00:00:29 00:28:04 00:00:22 00:13:55
  • 4 Dorian Coninx FRA 00:52:30 00:09:10 00:00:28 00:27:41 00:00:23 00:14:50
  • 5 Aaron Royle AUS 00:52:37 00:09:11 00:00:30 00:27:39 00:00:20 00:14:59
  • 6 Henri Schoeman RSA 00:52:40 00:09:08 00:00:33 00:27:39 00:00:20 00:15:02
  • 7 Anthony Pujades FRA 00:52:45 00:09:03 00:00:29 00:27:46 00:00:23 00:15:05
  • 8 Richard Varga SVK 00:52:47 00:09:02 00:00:33 00:27:44 00:00:23 00:15:06
  • 9 Joao Pereira POR 00:52:50 00:09:31 00:00:30 00:28:07 00:00:19 00:14:24
  • 10 Justus Nieschlag GER 00:52:52 00:09:11 00:00:29 00:27:39 00:00:18 00:15:16
  • 37 Simon Viain FRA 00:54:03 00:09:34 00:00:30 00:28:10 00:00:22 00:15:30
  • 44 Aurelien Raphael FRA 00:54:42 00:09:07 00:00:29 00:28:36 00:00:25 00:16:07
  • Classement général
  • 1. Javier Gomez Noya ESP 3705
  • 2. Mario Mola ESP 3374
  • 3. Fernando Alarza ESP 2961
  • 4. Vincent Luis FRA 2910
  • 5. Richard Murray RSA 2857
  • 6. Alistair Brownlee GBR 2340
  • 7. Ryan Bailie AUS 2305
  • 8. Jonathan Brownlee GBR 2186
  • 9. Henri Schoeman RSA 2144

10. Sven Riederer SUI 2089