2014 restera parmi les grandes éditions des championnats du Monde : du suspense sur les 2 courses, des conditions de course difficiles (vent, chaleur) ainsi que des superbes performances des Français (5e place pour Viennot, 10e pour Guillaume) pour couronner une journée de course magnifique.

2014 Ironman World Championship

Sebastian Kienle s'impose en patron après une course menée avec intelligence. L'Allemand s'impose en 8h14'18 devant la surprise du jour, l'Américain Ben Hoffman (8h19'23) qui avait pourtant démarré le marathon en 5e position. Année faste pour l'Allemagne puisque Jan Frodeno (8h20'32) complète le podium grâce au meilleur chrono marathon et ce, malgré une crevaison au début du vélo.

6h25, les pros s'élancent. La natation se déroule sans de bonnes conditions. Andy Potts, Pete Jacobs, Jan Frodeno et Daniel Hallsworth sortent en tête en un peu moins de 51'. Un groupe de poursuivants composé des Américains Ben Hoffman et Andrew Starykowicz, de l'Allemand Nils Frommhold, des Australiens Tim Van Berkel et Paul Matthews, du champion en titre Frederik Van Lierde, de Romain Guillaume sortent avec une quinzaine de secondes de retard. Andreas Raelert sort avec 30'' de retard. Jérémy Jurkiewicz accuse 1' de retard, tout comme Craig Alexander qui fait plus que limiter les dégâts. Cyril Viennot sort avec un retard de 3'35 sur la tête de course, tout comme Sebastian Kienle. Ce n'était pas le début de course rêvé pour le Beauvaisien. Un autre favori, Marino Vanhoenacker, avait également perdu beaucoup de temps : 4'30 !

Comme l'an passé, c'est Andrew Starykowicz qui met le feu dès premiers kms vélo. Mais cette année, l'Américain ne parvient pas à s'échapper. Il est en effet marqué à la culotte par Frodeno, Van Lierde, Potts, Twelsiek et Kienle. Au KM 70, Starykowicz est cependant toujours en tête. Il devance de 57'' Sebastian Kienle et d'1'08 Frederik Van Lierde. Jan Frodeno, victime d'une crevaison est pointé à 1'09. Romain Guillaume est 15e à 1'25 et Cyril Viennot 22e à 1'36. La course est encore très serrée avec 25 hommes qui se tiennent en moins de 2'. Jérémy Jurkiewicz est malheureusement lâché en raison d'une pénalité de 4'. Il occupe la 36e position et compte 7'30 de retard.

2014 Ironman World Championship

La montée vers Hawai, par un fort vent de face, est le moment choisi par Kienle pour porter son attaque. L'über-biker allemand passe le demi-tour seul en tête et commence à lâcher les chevaux. Sur le retour vers Kona, l'Allemand ne fera qu'accroître son avance, les autres favoris se contentant de limiter les dégâts. KM 160, Kienle compte 1'40 d'avance sur Twelsiek, 3'30 sur Vanhoenacker, 6' sur Van Lierde et 6'10 sur Hoffman. Au départ du marathon, l'avance de l'Allemand a encore augmenté. Il devance Twelsiek de 4'10, Vanhoenacker de 4'37 et Van Lierde de 8'10. Excellent vélo de Romain Guillaume et Cyril Viennot qui démarrent les 42 km en 7e et 8e positions, avec 10'40 de retard.

Le marathon sera rempli de rebondissements. Alors que certains doutaient de la capacité de Kienle à tenir le rythme, l'Allemand répondait en accélérant le rythme ! Au km 18, l'Allemand compte 8'55 d'avance sur Van Lierde, revenu en 2e position et 9'30 sur Hoffman.

2014 Ironman World Championship

Vanhoenacker suivait en 4e position avec 10'20 de retard tandis que Maik Twelsiek pointait en 5e position avec 12' de retard. La remontée d'Energy Lab allait être fatale pour le champion du monde qui était contraint de marcher à son retour sur Queen K'. Kienle, nanti de plus de 8' d'avance avec 10 km seulement à parcourir, se contentait de gérer parfaitement son ravitaillement en fin de course et franchissait la ligne le premier et ce, pour la première fois de sa carrière !

Derrière, la bagarre faisait rage pour la seconde place. Ben Hoffman réalise une fin de course tonitruante et s'adjuge la 2e place, après avoir fini 15e l'an passé ! Jan Frodeno, auteur du meilleur chrono pédestre, prend une belle 3e place, pour une première participation seulement.

La performance du jour est à mettre au crédit de nos Français qui ont fait plus que tenir bon sur le marathon. Cyril Viennot termine à une magnifique 5e place, grâce au 6e temps à pied de la journée (2h51'55). Romain Guillaume termine également dans le Top 10 (10e) avec un chrono de 8h30'15. Quant à Jérémy Jurkiewicz, il prend la 18e place avec un chrono de 8h39'46.

2014 Ironman World Championship

Top 10 Hommes

  • Kienle, Sebastian DEU 1 1 00:54:38 04:20:46 02:54:36 08:14:18
  • Hoffman, Ben USA 2 2 00:51:20 04:32:20 02:51:25 08:19:23
  • Frodeno, Jan DEU 3 3 00:50:56 04:37:19 02:47:46 08:20:32
  • Potts, Andy USA 4 4 00:50:56 04:36:56 02:48:18 08:21:38
  • Viennot, Cyril FRA 5 5 00:54:32 04:31:18 02:51:55 08:22:19
  • Frommhold, Nils DEU 6 6 00:51:14 04:34:11 02:52:45 08:22:29
  • Van Berkel, Tim AUS 7 7 00:51:21 04:36:45 02:50:53 08:23:26
  • Van Lierde, Frederik BEL 8 8 00:51:03 04:32:17 02:56:21 08:24:11
  • Aernouts, Bart BEL 9 9 00:55:43 04:37:47 02:50:12 08:28:28
  • Guillaume, Romain FRA 10 10 00:51:08 04:34:23 02:59:58 08:30:15