Le coup du chapeau. C'est ce qu'a réalisé Frederik Van Lierde cet après-midi en remportant pour la 3e année consécutive l'Ironman de Nice. Mais le Belge à dû batailler pour résister au retour à pied de son compatriote Bart Aernouts.

IRONMAN TRIATHLON NICE 2013

Cette lutte au couteau lui a permis de pulvériser le record de l'épreuve qu'il détenait depuis l'an passé (8h08'59 contre 8h21'51). Il devance finalement de 3'29 Bart Aernouts et de près de 27' l'Espagnol Clemente Alonso. Premier français, José Jeuland a pris la 5e place. La fête a été malheureusement endeuillée par l'accident mortel à vélo d'un Britannique de 30 ans.

La compétition avait démarré ce matin sous les coups de 6h30. Ils étaient finalement 2 800 ce matin à plonger dans les eaux de la Méditerranée. Le temps était plutôt couvert.

NICE_australienne.jpg

Trois concurrents ont dominé la natation : Van Lierde, Alonso et Anthony Pannier. Le trio s'est élancé sur le parcours vélo avec 1'53 sur le Suisse Hecht, 3'15 sur Aernouts et 3'35 sur Marceau.

Comme prévu, Van Lierde passait la surmultipliée dès les premiers kilomètres vélo. Au 20e km, le Belge comptait déjà 2'30 d'avance sur Alonso, 3'15 sur Pannier et 4'50 sur Aernouts. Ce dernier effectuait une remontée qui l'amenait à la 2e place. Mieux, il gagnait même un peu de temps sur le leader. Mais après être revenu à 4', il concédait de nouveau du terrain dans la dernière partie du parcours. Aernouts ralliait finalement l'aire de transition avec 8'15 de retard sur son compatriote.

Les écarts étaient creusés derrière le duo de tête : l'ancien cycliste pro Antonio Colom Mas, revenu du diable Vauvert, était pointé à 13'55 avec en prime le record vélo (4h30'03),

IRONMAN TRIATHLON NICE 2013

Alonso à 19'10, le Suisse Stütz à 20'42, Pannier à 25'52 et enfin le trio Clerbout (Bel), Jeuland et Marceau qui ne s'était pas quitté d'une semelle à 27'50.

IRONMAN TRIATHLON NICE 2013

Le début de la course à pied voyait un rapproché spectaculaire d'Aernouts. Au 10e km, il avait déjà repris 2'. Il n'était plus qu'à 6'15. L'écart descendra jusqu'à 2'35 à 10 km du but. Mais pas plus. Sentant la victoire toute proche, Van Lierde retrouva de la vigueur et reprit même du champ dans les derniers kilomètres. C'est donc avec un nouveau temps record qu'il a franchi la ligne d'arrivée (8h08'59). Pour sa première expérience à Nice, Bart Aernouts obtient une remarquable médaille d'argent. Le podium est complété par le symphatique espagnol, Clemente Alonso, qui a franchi la ligne d'arrivée totalement vidé. Sans lui, la Belgique aurait réalisé un triplé historique. Juste après lui est en effet arrivé Bruno Clerbout. La place honorifique de premier Français revient à José Jeuland, qui termine 5e. Exténué, celui-ci est reparti en chaise roulante.

NICE_jeuland.jpg

Classement

  • 1 Van Lierde, Frederik (BEL) +00:00 08:08:59
  • 2 Aernouts, Bart (BEL) +03:29 08:12:28
  • 3 Alonso-Mckernan, Clemente (ESP) +26:53 08:35:52
  • 4 Clerbout, Bruno (BEL) +34:18 08:43:17
  • 5 Beyeler, Nicolas (SUI) +41:54 08:50:53 (1st Age grouper)
  • 6 José Jeuland (FRA) +43:36 08:52:35