4 pour une place aux Jeux. L'un des Français qui participera demain à la course élite hommes sablera peut-être le champagne. Cela signifiera qu'il s'est qualifié pour les JO de Londres. Condition sine qua non : monter sur le podium. Fred Belaubre, Tony Moulai, Aurélien Raphaël et Pierre Le Corre savent donc ce qu'il leur reste à faire. Rappelons que, blessé, Vincent Luis a déclaré forfait au dernier moment.

Si aucun d'entre eux ne réalise ce challenge, les sélectionneurs choisiront le dernier représentant en fonction des résultats de plusieurs courses ciblées comme objectif.

Qui leur faudra-t-il battre pour décrocher le précieux Graal ?

Commençons par les absents. Ils sont nombreux: les frères Brownlee (Gbr), Laurent Vidal (Fra), David Hauss (Fra), Steffen Justus (Ger), Jan Frodeno (Ger), Will Clarke (Gbr), Tim Don (Gbr)...

Que reste-il comme ténors alors ?

Le favori sera sans conteste Javier Gomez. L'Espagnol compte déjà deux titres européens à son palmarès (2007 et 2009). Le champion du monde 2010 aura toutefois l'inconvénient de ne pas avoir effectué de courses internationales depuis le début de la saison. On a vu que cela avait son importance lors de la course des filles.

Le 2e favori sera Sven Riederer. Quatrième de la série championnat du monde, le Suisse n'a pas lui non plus couru en 2012. Mais l'Helvète sait souvent se transcender lors des grands rendez-vous.

Les Russes devraient eux aussi jouer un rôle actif demain même s'ils n'ont pas été transcendants en ce début de saison : Brukhankov (24e de la coupe d'Europe de Quarteira), Polyansky Dimitry (9e à Sydney). Ils avaient terminé respectivement 5e et 8e de la série championnats du monde 2011.

Les troubles-fête possibles sont l'Espagnol Mario Mola (4e l'an passé et 4e à Moololaba), le Portugais Joao Silva (vainqueur à Yohohama en fin d'année et champion d'Europe U23 à Eilat) et un autre Russe Ivan Vasiliev (souvent à l'attaque à vélo comme ce fut le cas à Sydney).

En conclusion, la tâche ne sera pas aisée pour les Bleus même si certains ont montré de belles choses depuis le début de l'année : Aurélien Raphaël (1er à Quarteira) et Pierre Le Corre (2e à Quarteira).

Le départ de la course sera donné demain à 16 h (15 h en France).

Auparavant à midi (11 h en France), les quatre juniors français engagés (Montoya, Viain, Saby et Coninx) essaieront de poursuivre la moisson de médailles.