Pour la 3e année consécutive, Sydney va accueillir ce week-end la première étape de la série championnat du monde, désormais baptisée WTS.

Comme nous sommes en année olympique, ce circuit sera sans doute quelque délaissé par les ténors, surtout ceux qui ont déjà leur billet en poche pour Londres.

Ce constat se vérifie lors de cette épreuve inaugurale.

Chez les hommes, manqueront en effet à l'appel les quatre premiers du circuit 2011 (les frères Brownlee, l'Espagnol Gomez et le Suisse Riederer).

Seront en revanche bien présents les athlètes qui avaient terminé la série entre la 5e et la 10e places : le Russe Brukhankov, les Français Vidal et Hauss, le Russe Polyansky et l'Australien Kahlefeldt.

Trois de ces hommes ont montré leur forme récente lors de la coupe du monde de Mooloolaba. La victoire revenait en effet à Laurent Vidal devant Brad Kahlefeldt et David Hauss. Une grande partie de ceux qui les suivaient au classement seront une nouvelle fois de la partie : l'Australien Sexton (5e), les Allemands Justus (6e) et Rank (7e) et le Canadien Jones (8e).

Chez les femmes en revanche, la numéro un mondiale, Helen Jenkins effectuera bien sa rentrée. La Britannique devrait une nouvelle fois croiser le fer pour la victoire avec la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt qui aura l'avantage d'avoir déjà une compétition internationale dans les jambes (3e à Mooloolaba). Dans cette même course, la kiwi avait été dominée par l'Australienne Densham et la Suissesse Spirig. Ces deux demoiselles essaieront de renouveler l'opération sur cette manche de WTS.

Les autres favorites seront l'Australienne Moffatt et l'Américaine Gwen Jorgensen, même si toutes deux sont passées à travers à Mooloolaba (respectivement 9e et 8e). Aucune tricolore ne sera au départ. Les bleues se réservent pour l'Euro d'Eilat qui aura lieu le week-end prochain.

Programme :

Samedi

  • 7h35 (heure locale) : course femmes (23h30 heure française)
  • 10h25 (heure locale) : course hommes (2h25 heure française)