Un public curieux et coloré

Pour cette première édition, le triathlon d’Agadir a tenu ses promesses. Sportif et festif, il a enthousiasmé la foule et ravi le cœur de tous. Imaginez la plage de sable fin, la promenade juste au-dessus et l’océan qui frémit s’offrant fougueusement aux nageurs. Le public coloré se presse contre les barrières. Parents et amis, touristes et marocains, tous ont le regard tendu vers la ligne de départ. Bientôt c’est le signal, tout le monde passe sous la douche pour rejoindre la plage. Le ciel gris et la chaleur lourde augmente la tension et un vent venu du désert fait voler le sable et rugir les vagues. Sur la plage, les nouveaux triathlètes fébriles veulent tester l’eau une dernière fois et c’est avec un peu de mal que les organisateurs canalisent toute cette énergie pour amener les concurrents sur la ligne de départ.

L’océan : la lutte contre le courant et les vagues

TRIATHLON D'AGADIR 2011

Les concurrents s'élancent dans l'eau

Sous les applaudissements chaleureux du public, les élites hommes (4 français, 3 italiens, 1 anglais, un tchèque et Mehdi Essadiq, l’espoir marocain) se placent sur la ligne, un silence et la corne de brume retentit pour donner le départ. Les 9 hommes se jettent à l’eau avec fougue. Deux minutes plus tard, les 4 élites femmes (3 françaises et 1 allemande) plongent à leur tour, suivi de près par 2 handisports. Vient ensuite le reste des triathlètes, serrés les uns contre les autres, prêts à bondir. Dans une immense éclaboussure, ils s’élancent dans l’eau. Le courant et les creux corsent la partie natation et il fallait beaucoup de concentration pour garder le cap. Côté homme, les italiens prennent la tête avec Vincent Luis, suivi de près par Mehdi Essadiq.

1. MORELLI Andrea ITALIE 0:17:50

2.CECCARELLI Mattia ITALIE 0:17:50

3.LUIS Vincent FRANCE 0:17:52

4.ESSADIQ Mehdi MAROC 0:17:53

Côté femme, Jessica Harrison et Carole Peon prennent vite la tête, nageant côte à côte, l’une guidant l’autre. Carole Peon : « Jessica menait la nage, car j’avais du mal à m’orienter. » Vient ensuite Rebecca Robisch et Emmie Charayon que le courant a fait dévier avec près d’ 1’ 50’’ de retard.

1.HARRISON Jessica FRANCE 0:19:10

2.PEON Carole FRANCE 0:19:10

3.ROBISCH Rebecca ALLEMAGNE 0:21:02

4.CHARAYRON Emmie FRANCE 0:21:03

On voit ensuite le reste des concurrents se débattre avec l’océan et c’est Mohammed Bentahir, un marocain qui sort de l’eau le premier avec 21’ 47’’.

Pendant la transition, Mehdi est le plus rapide et sort premier du parc vélo pour prendre la route.

TRIATHLON D'AGADIR 2011

A vélo sous le vent.

TRIATHLON D'AGADIR 2011

La côte ne fait pas de cadeau.

Le vent ne semblait que peu se calmer pour le parcours vélo long de 37 km. Deux boucles en bordure d’océan avec une côté de 1 km qui coupait la cadence à la montée et dont la descente était vraiment dangereuse par ses virages et ses fossés. Un concurrent en a d’ailleurs fait douloureusement les frais et il a fallut beaucoup de prudence aux autres pour ne pas subir le même sort.

La première boucle a lâché les deux italiens, mais le reste des élites masculins reste groupé jusqu’à la fin, prenant soin de rester prudent et de gérer leur course pour donner le meilleur d’eux-mêmes dans la course à pied. Chez les filles, l’écart se creuse un peu plus entre le couple Harrison- Péon et Robisch-Charayron.

TRIATHLON D'AGADIR 2011

Une côte à 8% qui vous coupe les jambes

Hommes :

1. RAPHAEL Aurelien FRANCE 1:02:45

2. WOLFE Phil GRANDE BRETAGNE 1:02:59

3. MOULAI Tony FRANCE 1:02:59

4. VIDAL Laurent FRANCE 1:03:02

5. LUIS Vincent FRANCE 1:03:07

6. CECCARELLI Mattia Italie 1:03:10

7. ESSADIQ Mehdi MAROC 1:03:11

Femmes :

1. HARRISON Jessica FRANCE 1:07:55

2. PEON Carole FRANCE 1:07:55

3 ROBISCH Rebecca ALLEMAGNE 1:12:38

4 CHARAYRON Emmie FRANCE 1:13:54

Chez les amateurs, c’est Farid Hamida qui finit premier à vélo avec 1 :10:07.

Course à pied sur la croisette, une finale main dans la main.

TRIATHLON D'AGADIR 2011

Le groupe de tête: 3 français côte à côte

Sur la promenade toute neuve d’Agadir, la course à pied démarre fort malgré le vent constant qui assèche les triathlètes. 3 boucles de 3km300 au milieu du public qui participe avec entrain. C’est Tony Moulai, Laurent Vidal et Vincent Luis qui mènent la danse, courant comme un seul homme jusqu’à la ligne d’arrivée qu’ils franchiront main dans la main. Pari réussi pour Mehdi Essadiq qui se bat contre Aurélien Raphaël qui le talonne de près et finit la course à la 4e place.

TRIATHLON D'AGADIR 2011

Mehdi Essadiq porté par le public finit 4e

Le public acclame les deux françaises Jessica Harrison et Carole Péon qui, elles aussi, franchissent l’arrivée ensemble.

Les premiers derrière les élites sont deux français : Fred Limousin et Farid Hamida suivi du premier marocain Nabil Bouhouili.

Les 160 participants de cette première édition du Triathlon d’Agadir auront gravé ce samedi 12 novembre comme une journée de fête sportive de grande qualité. C’est plein de joie et d’enthousiasme qu’ils ont fini la course et se donnent déjà rendez-vous l’an prochain.

TRIATHLON D'AGADIR 2011

Hommes :

1 MOULAI Tony FRANCE 1:55:29.95

2 VIDAL Laurent FRANCE 1:55:30.05

3 LUIS Vincent FRANCE 1:55:30.10

4 ESSADIQ Mehdi MAROC 1:56:36.55

5 RAPHAEL Aurélien FRANCE 1:57:31.45

6 WOLFE Phil GRANDE BRETAGNE 1:57:37.20

7 CECCARELLI Mattia ITALIE 2:01:33.95

8 BIAGIOTTI Manuel ITALIE 2:03:35.45

9 MORELLI Andrea ITALIE 2:11:47.25

TRIATHLON D'AGADIR 2011

Femmes :

1 HARRISON Jessica FRANCE 0:19:10 2:05:51.10

2 PEON Carole FRANCE 2:05:51.15

3 ROBISCH Rebecca ALLEMAGNE 2:11:20.45

4 CHARAYRON Emmie FRANCE 2:15:43.10

Classement open :

Hommes :

1 LIMOUSIN Frédéric FRANCE 2 :14 :43

2 HAMIDA Farid FRANCE 2 : 18 :10

3 BOUHOUILI Nabil MAROC 2 : 20 :12

4 FONTAINE Serge FRANCE 2 :22:17

5 BENTAHIR Mohamed MAROC 2 :22 :30

Femmes :

1 POPIEUL Virginie France 2 :31 :34