Voici un extrait des principaux sujets que vous retrouverez dans le numéro d'octobre de Triathlete, présent depuis samedi dans votre kiosque à journaux préféré.

Challenge Vichy
Les concurrents de la première édition du challenge Vichy garderont un souvenir impérissable du 28 août 2011. L’intense canicule qui a sévi ce jour-là les a, en effet, contraints à aller au bout d’eux-mêmes pour franchir la ligne d’arrivée. Les premiers à inscrire leur nom au palmarès de cette épreuve, appelée à devenir une classique, sont le Britannique Stephen Bayliss et l’Américaine Amy Marsh. Récit d’une journée pas comme les autres.

teasing-challenge-vichy.jpg

Triathlon de Gérardmer
Avec 4 000 participants sur l’ensemble de ses épreuves, le triathlon de Gérardmer a une nouvelle fois battu son record de participation. Comme à l’accoutumée, l’ambiance a été très festive durant tout le week-end. Sur le plan sportif, le XL, épreuve phare de la manifestation a rendu le même palmarès que l’an passé, avec comme meilleurs acteurs Sylvain Sudrie et Caroline Steffen. Retour sur ce passionnant week-end, avec en fil rouge des références au septième art, à l’honneur tous les ans au mois de janvier à Gérardmer, grâce à Fantastica, festival du film fantastique.

teasing-gerardmer.jpg

Finale du Grand Prix - La Baule
L’édition 2011 du Grand Prix Lyonnaise des Eaux s’est achevée le 17 septembre à La Baule par les sacres attendus de Sartrouville et Poissy. Triathlete a analysé pour vous les performances finales de chacune des équipes.

teasing-gp-labaule.jpg

Finale Grand Prix Duathlon - Nancy
Le Grand Prix de duathlon s’est achevé en beauté sur la magnifique Place Stanislas de Nancy le 11 septembre dernier. À l’issue d’une course multi-enchaînement (3 courses à pied, 2 vélos), les titres de champion de France sont tombés dans l’escarcelle de Vitrolles (hommes) et Issy-les-Moulineaux. Analyse d’une saison de D1 en duathlon.

teasing-gp-dua-Nancy.jpg

Entrainement thème du mois : préparer le début de saison
Préparer des épreuves de début de saison, à savoir des objectifs situés entre janvier et avril, signifie qu’il faille s’entraîner spécifiquement en période automnale, puis hivernale. Il est bien évident qu’il est difficilement envisageable de suivre une planification classique, surtout dans le cadre d’épreuves LD car les sorties longues et enchaînements spécifiques deviennent difficiles à mettre en place. Il est donc nécessaire de s’adapter en faisant appel à des contenus différents voire à d’autres activités, d’autres disciplines. Gros plan sur des pistes de préparation et des programmations peu ordinaires.

teasing-entrainement.jpg