Comme chez les femmes, la pluie s'est invitée pour la course masculine.

Sans surprise, c'est Raoul Shaw qui s'extrait le premier des eaux de l'Océan.

Labaule-natation-Shaw.jpg

Mais le Raphaëlois est suivi de près par Alistair Brownlee (Sartrouville), Aaron Royle (Baie de Somme) et Ben Allen (Besançon).

Un groupe se 17 se constitue dès les premières kilomètres vélo. Il comprend tous les favoris, exceptés Justus et Clarke pour le Lagardère Paris Racing, Tony Moulai pour Poissy et Javier Gomez pour Sartrouville. Pas d'inquiétude pour autant pour la Green Team qui dispose de trois éléments à l'avant de la course : les frères Brownlee et Maik Petzold. C'est d'ailleurs eux qui impriment le rythme.

Les fuyards bouclent le premier des trois tours avec 25'' d'avance. L'écart ne bouge en revanche quasiment pas à l'issue des boucles suivantes, même si le travail colossal de Toumy Degham a fait exploser le peloton de chasse.

En tête, les plus prompts à la transition sont Vincent Luis (Sainte-Geneviève), Allesandro Fabian (Poissy) et Pierre Le Corre (Sables Vendée). Mais très vite, les Brownlee reprennent les choses en main. Seuls David Hauss (Lagardère Paris Racing) et Vincent Luis sont capables de s'accrocher à leurs basques.

La-Baule-garcon-CAP-tete.jpg

Le quatuor boucle sa première des deux boucles avec 7 d'avance sur Fabian et 18 sur Le Corre (Sables), Silva Marques (Baie de Somme), Shaw et Polyansky (Saint-Raphaël).

Le dernier tour va être somptueux. D'abord lâché, Vincent Luis revient au contact. Mais une nouvelle accélération de Jonathan Brownlee le fait à nouveau perdre pied. De son côté, David Hauss fait mieux que résister. Le Parisien tente même de lâcher la fratrie Brownlee. Il mène jusqu'à 500 m de la ligne. Moment choisi par Alistair Brownlee pour "poser une mine." Son frère tente de lui emboîter le pas mais en vain. Le champion du monde file vers une nouvelle victoire.

La_Baule-garcon-arrivee.jpg

Comme à l'accoutumée, son frère Jonathan prend la 2e place. Respectivement 3e et 4e, David Hauss et Vincent Luis sont à créditer d'une remarquable performance. Parmi les autres membres du Top 10, à noter la nouvelle belle prestation de Pierre Le Corre (7e).

Par équipes, le gagnant de l'étape est... Sartrouville qui réalise le premier grand chelem de l'histoire du Grand Prix. La Green Team devance aujourd'hui le Lagardère Paris Racing et Saint-Raphaël.

Le tiercé final est le même qu'avant la finale : Sartrouville, Poissy et Sables Vendée. Suivent ensuite Saint-Raphaël et Rouen, crédités du même nombre de points.

Descendent en D2 Cesson, Tri Saint Amand Dun et Besançon

Classements

Individuel

  • 1 Alistair Brownlee (Sartrouville)
  • 2 Jonathan Brownlee (Sartrouville)
  • 3 David Hauss (Lagardère Paris Racing)
  • 4 Vincent Luis (Ste Geneviève)
  • 5 Allesandro Fabian (Poissy)
  • 6 Steffen Justus (Lagardère Paris Racing)
  • 7 Pierre Le Corre (Sables Vendée)
  • 8 Duarte Silva Marques (Baie de Somme)
  • 9 Igor Polyansky (Saint-Raphaël)
  • 10 Frank Loeschke (Versailles)
  • Equipes etape
  • 1 Sartrouville
  • 2 Rouen
  • 3 Baie de Somme
  • 4 Ste Geneviève
  • 5 Lagardère
  • 6 Sables Vendée
  • 7 St Jean de Monts
  • 8 Versailles

Classement final

  • 1 Sartrouville 100 pts
  • 2 Poissy 79 pts
  • 3 Sables Vendée 73
  • 4 Saint-Raphaël 62 pts
  • 5 Rouen 62 pts
  • 6 Lagardère Paris Racing 57
  • 7 Mulhouse 53
  • 8 Parthenay 49
  • 9 St Jean de Monts 48
  • 10 Baie de Somme 40
  • 11 Metz 35
  • 12 Versailles 33
  • 13 Ste Geneviève 30
  • 14 Cesson 28
  • 15 Saint-Amand 24
  • 16 Besançon 11

Les résultats complets se trouvent dans la rubrique prévue à cet effet.