Ils n'avaient d'yeux que pour eux. Les frères Brownlee n'ont pas déçu les nombreux supporters anglais cet après-midi lors de la WCS de Londres. Respectivement premier et troisième, Alistair et Jonathan ont parfaitement rempli leur contrat. Satisfaction du côté français avec la présence de trois hommes dans le Top 10 (Laurent Vidal 6e, David Hauss 7e, Vincent Luis 10e). Les deux premiers nommés obtiennent en bonus leur qualification pour les JO de 2012. Résumé de la course.

C'est sous un ciel menaçant que les 65 concurrents plongent dans le lac Serpentine à 13h06. Comme pour les filles, la combinaison n'a pas été autorisée. Le premier à s'extraire de l'eau est l'Espagnol Gomez, suivi par l'Allemand Frodeno.

WCS LONDON TRIATHLON OLYMPIC TEST EVENT

La natation est plutôt réussie par les tricolores qui placent trois hommes dans le Top 10 (Belaubre 4e, Hauss 7e, Raphaël 8e). Comme tout le monde se tient dans un mouchoir de poche, Luis (16e), Vidal (29e) et Moulai (30e) ont plutôt bien passé eux aussi la première discipline. La course est en revanche déjà perdue pour l'Espagnol Mola et l'Australien McCormack, relégués respectivement à 1'40 et 1'50.

Un regroupement quasi-général s'effectue dans le 2e des 7 tours. Juste avant le bouclage, trois hommes s'échappent : Alistair Brownlee (Gbr), James Elvery (Nzl) et Alexander Brukhankov (Rus). Pendant ce temps, la pluie a fait son apparition. Les leaders sont rejoints le tour suivant par l'Espagnol Ivan Rana.

WCS LONDON TRIATHLON OLYMPIC TEST EVENT

Pendant ce temps, perturbé par la pluie, le peloton de chasse a fortement ralenti l'allure.

WCS LONDON TRIATHLON OLYMPIC TEST EVENT

Cette prudence n'empêchera pas la profusion des chutes. En seront notamment victimes l'Irlandais Gavin Noble et quatre Français (Luis, Moulai, Belaubre, Raphaël). Tombé dans le 4e tour, le premier nommé n'a pas mis trop longtemps à réintégrer le peloton. Les deux derniers cités ont concédé en revanche du terrain, surtout l'ancien champion du monde junior.

Profitant de l'apathie des poursuivants, le quatuor de tête à fait fructifier son avance au fil des kilomètres. Il rejoint finalement l'aire de transition avec une avance d'1'10. Le plus rapide à se mettre en action est sans surprise Alistair Brownlee. L'Anglais se retrouve déjà seul en tête au bout de 500 m. Il précède de 5'' le Russe Brukhankov. Relégués à plus de quinze secondes, Elvery et Rana sont déjà loin. Tous deux seront repris par les poursuivants dans la 2e des quatre boucles. Tandis que Brownlee et Brukhankov sont assurés des deux premières places, la lutte pour la médaille de bronze est très vite circonscrite à un duel entre Jonathan Brownlee et Javier Gomez. L'Espagnol baissera finalement pavillon dans le 3e tour.

La lutte est encore plus âpre pour les places de 5 à 8, synonymes de qualification olympique pour de nombreux pays. Respectivement 6e, 9e et 11e, David Hauss, Laurent Vidal et Vincent Luis sont encore dans le coup lorsque la cloche retentit. Mais ils sont nombreux dans ce cas.

La dernière boucle est un véritable tour d'honneur pour Alistair Brownlee qui partage sa joie avec le public.

WCS LONDON TRIATHLON OLYMPIC TEST EVENT

Le Russe Brukhankov termine lui aussi en roue libre, conservant aisément l'argent.

WCS LONDON TRIATHLON OLYMPIC TEST EVENT

Le bronze est également une proie facile pour Jonathan Brownlee. Gomez doit donc se contenter de la 4e place.

Derrière, on donne tout pour aller chercher une place dans le Top 8. Deux Français réussissent ce challenge : Laurent Vidal 6e, David Hauss 7e. Ils iront donc aux JO l'an prochain.

WCS LONDON TRIATHLON OLYMPIC TEST EVENT

WCS LONDON TRIATHLON OLYMPIC TEST EVENT

Classé 10e, Vincent Luis rate de peu la cible. Sa performance reste quoi qu'il en soit remarquable. À noter que s'il a été battu au sprint par Kahlefeldt et Riederer, il devance en revanche le champion olympique Frodeno. VIdé, le Génovéfain sera en pris par charge par les services de secours.

WCS LONDON TRIATHLON OLYMPIC TEST EVENT

Il se positionne plus que jamais comme le favori pour le 3e billet olympique même si Tony Moulai a lui aussi réalisé une belle prestation (18e).

Retardés par leur chute, Belaubre et surtout Aurélien Raphaël terminent très loin, respectivement 39e et 50e.

Classement

  • 1 Alistair Brownlee (Gbr) 1h50'09
  • 2 Alexander Brukhankov (Rus) à 25''
  • 3 Jonathan Brownlee (Gbr) à 55''
  • 4 Javier Gomez (Esp) à 1'07
  • 5 Steffen Justus (All) à 1'16
  • 6 Laurent Vidal (Fra) à 1'18
  • 7 David Hauss (Fra) à 1'23
  • 8 Brad Kahlefeldt (Usa) à 1'31
  • 9 Sven Riederer (Sui) à 1'32
  • 10 Vincent Luis (Fra) à 1'32
  • 18 Tony Moulai (Fra) à 1'59
  • 39 Frédéric Belaubre (Fra) à 3'01
  • 50 Aurélien Raphaël (Fra) à 3'48

Les résultats complets se trouvent dans la rubrique résultats.