Ils sont venus, ils sont tous là. Aucun favori ne manquera à l'appel demain après-midi pour la course masculine de la WCS de Londres.

Le public londonien espère bien assister à un triomphe de ses chouchous, les frères Brownlee. Hormis sa défaillance à Sydney (29e), l'aîné Alistair réalise un début de saison quasi-parfait : victoires à Kitzbühel, Madrid et à l'Euro de Pontevedra. Il compte bien se racheter de sa déconvenue de l'an passé (10e). Son cadet Jonathan a réalisé lui aussi une première partie de saison tonitruante, collectionnant les 2e places (Sydney, Madrid et Euro de Pontevedra). L'élève va-t-il enfin dépasser le maître ?

Qui peut troubler la quiétude du duo britannique ? Intrinsèquement Javier Gomez sans aucun doute. Mais l'Espagnol n'est guère rassurant actuellement. Après une entame en fanfare, le champion du monde a déçu par la suite (3e à Madrid, 40e à Pontevedra, 6e à Hambourg). Quelle facette nous montrera-t-il demain ? Réponse vers 15h.

D'autres concurrents ne partiront pas non en plus en victimes expiatoires : le Britannique Will Clarke en constante progression cette saison (4e à Kitzbühel, 2e Hambourg), le Français David Hauss (3e du Ranking WCS, 3e à Madrid), le Suisse Sven Riederer (2 podiums cette saison), les Russes Alexander Brukhankov (2e à Kitzbühel, 4e à Madrid) et Dmitry Polyansky (3e à Pontevedra, 5e à Madrid) et l'Australien Brad Kahlefeldt (vainqueur à Hambourg). Et si d'anciens ténors, comme le champion olympique Jan Frodeno ou le double médaillé olympique Bevan Docherty profitaient de ce grand rendez-vous pour renaître de leur cendres ?

Du côté français, la mission essentielle sera de figurer dans le Top 10. C'est en effet la condition sine qua non pour obtenir directement son billet pour les JO de Londres. Chacun des six engagés en a les moyens. Outre David Hauss, viseront ce précieux graal, Laurent Vidal (6e à Kitzbühel), Tony Moulai (9e de l'Euro), Vincent Luis (9e à Kitzbühel), Frédéric Belaubre (7e à Madrid) et Aurélien Raphaël (8e à Madrid).

Départ de la course : dimanche 13h06 (14h06 heure française)