Dimanche aura lieu l'Ironman de Francfort, support des championnats européens du circuit WTC.

Comme chaque année, les 4000 points attribués au vainqueur (classement KPR) ainsi que la grille de prix importante a attiré du beau monde.

Information de dernière minute, un des favoris de l'épreuve, Michael Raelert a annoncé cette semaine, qu'il ne serait pas au départ en raison d'une blessure à la hanche qui s'est récemment aggravée.

La délégation française sera présente en force avec la participation très attendue de Sylvain Sudrie. Le Bordelais participera à son premier Ironman dimanche et aura à coeur de bien faire. Récemment titré aux France de Longue Distance à Dijon, il a toutes les cartes en main pour réaliser un début tonitruant sur le circuit WTC. Face à lui, d'autres très bons athlètes français : Patrick Vernay, 2e à l'Ironman de Busselton et en pleine forme, Trevor Delsaut, 5e de l'Ironman France et enfin Simon Billeau qui voudra faire mieux qu'à Nice (abandon).

Chez les hommes, on retrouvera également Faris Al-Sultan, le kiwi Cameron Brown, vainqueur de l'Ironman de Nouvelle-Zélande en mars et 3e au 70.3 de Port-Macquarie le 1er mai, le Britannique Paul Amey (4e à Nice) ainsi que l'Australien Luke McKenzie et l'Allemand Thomas Hellriegel.

Chez les femmes, la favorite est la Suissesse Caroline Steffen, 2e l'an passé et lauréate lors de l'Ironman d'Australie en mai dernier. Son adversaire la plus sérieuse est probablement l'Allemande Silvia Felt, en pleine confiance suite à sa récente victoire lors de l'Ironman France fin juin. Le parcours plat allemand demandant de la puissance devrait convenir à la grande Allemande. Attention également à la Néerlandaise Yvonne Van Vlerken, 3e l'an passé. Mais la Suissesse devra aussi se méfier de l'Espagnole Virgina Berasategui, 4e à l'Ironman d'Hawaii l'an passé et qui doit toujours boucler son premier Ironman de la saison. Parmi les autres athlètes engagées potentiellement dangereuses, on peut citer Meike Krebs, Nicole Leder, Lucie Zelenkova, Desiree Ficker ou encore Samantha Warriner.