C'est sous un ciel très menaçant que les 59 concurrentes se sont élancées sous les coups de 15h30. Comme la température de l'eau avait été mesurée à 22°, la combinaison était autorisée.

En l'absence de la Canadienne Paula Findlay, lauréate des trois premières étapes, la course s'annonçait particulièrement ouverte.

Comme sur nos Grands Prix, la meilleure nageuse du jour fut la Britannique Lucy Hall, suivie à neuf secondes par la Danoise Line Jensen et à dix secondes par la Tchèque Radka Vodickova.

Du côté français, la natation n'avait pas été fameuse : 38 secondes de retard pour Jessica Harrison, 47 secondes pour Emmie Charayron. Si la première nommée parviendra sans trop de problèmes à rejoindre le pack de tête, ce ne fut pas le cas pour la championne d'Europe qui passa à la fin du premier tour avec un retard de trente secondes. Elle avait à ses côtés comme principales autres piégées la Sud-Africaine Kates Roberts, l'Irlandaise Aileen Morrison et la Slovaque Mateja Simic.

Incapables de s'organiser, les seize poursuivantes virent le peloton, fort de 35 unités, prendre le large. À mi-course, leur retard était monté à 2'00. Elles limitèrent un peu la casse dans les derniers tours, ne perdant que 21 secondes supplémentaires.

Qui pendant ce temps avait réalisé la meilleure transition en tête ? Et bien l'Espagnole Ainho Murua devant l'Australienne Emma Moffatt, l'Australienne Erin Densham et la Chilienne Barbara Riveros.

Au bout de quelques kilomètres, huit filles se détachaient du reste de la meute : Moffat, Snowsill, Jackson (Aus), Riveros, Murua, Stimpson (Gbr), Hewitt (Nzl) et Densham.

Peu de temps après, elles n'étaient plus que quatre en lice pour la victoire, les trois Emma (Moffatt, Snowsill et Jackson) accompagnées d'Andrea Hewitt.

Emma Moffat portait une accélération à mi-course qui laissait sans réaction ses rivales. Elle filait alors vers la victoire. La championne du monde n'avait pas remporté de succès depuis la finale de Gold Coast en 2009. Cela lui en fait cinq désormais dans son escarcelle.

La lutte fut très indécise pour la 2e place. L'argent revient finalement à Emma Jackson dominatrice au sprint de sa compatriote Emma Snowsill en très net regain de forme. C'était donc un triplé pour la délégation australienne.

Les 4e et 5e places sont prises par celles qui étaient derrière Paula Findlay au Ranking : Andrea Hewitt et Barbara Riveros. La Chilienne fait d'ailleurs la bonne opération du jour. Elle se hisse en effet en tête du Ranking devant Findlay et Hewitt.

Décevantes aujourd'hui (Harrison 19e, Charayron 27e), les Françaises n'ont pas pour autant dégringolé au classement. Treizième désormais, Jessica gagne même un rang. Dix-huitième de son côté, Emmie Charayron perd six rangs.

Gageons qu'elles se rattraperont lors du Test Event de Londres le 7 août. Cette étape sera sélective pour les JO pour de nombreuses délégations, dont la France.

Classement de l'étape

  • 1 EMMA MOFFATT AUS 01:53:37
  • 2. EMMA JACKSON AUS +00:07
  • 3. EMMA SNOWSILL AUS +00:07
  • 4. ANDREA HEWITT NZL +00:22
  • 5. BARBARA RIVEROS DIAZ CHI +00:55
  • 6. AINHOA MURUA ESP +00:56
  • 7. ERIN DENSHAM AUS +01:06
  • 8. DANNE BOTERENBROOD NED +01:12
  • 9. JODIE STIMPSON GBR +01:13
  • 10. SVENJA BAZLEN GER +01:15
  • 19. JESSICA HARRISON FRA +02:12
  • 27. EMMIE CHARAYRON FRA +03:00

Ranking général

  • 1 Barbara Riveros Diaz CHI CL 2498
  • 2 Paula Findlay CAN CA 2400
  • 3 Andrea Hewitt NZL NZ 2318
  • 4 Emma Moffatt AUS AU 2061
  • 5 Laura Bennett USA US 1548
  • 6 Helen Jenkins GBR GB 1546
  • 7 Sarah Groff USA US 1500
  • 8 Svenja Bazlen GER DE 1369
  • 9 Ainhoa Murua ESP ES 1062
  • 10 Jodie Stimpson GBR GB 1039
  • 11 Ai Ueda JPN JP 1002
  • 12 Erin Densham AUS AU 965
  • 13 Jessica Harrison FRA FR 887
  • 14 Kate McIlroy NZL NZ 881
  • 15 Emma Jackson AUS AU 873
  • 16 Danne Boterenbrood NED NL 862
  • 17 Emma Snowsill AUS AU 853
  • 18 Emmie Charayron FRA FR 838
  • 19 Melanie Annaheim SUI CH 825
  • 20 Lisa Norden SWE SE 768
  • 21 Tomoko Sakimoto JPN JP 709
  • 22 Carole Peon FRA FR 699